Lyon, à un point de la qualif'

Auteurs d'une bonne phase de groupes, les Lyonnais espèrent sceller leur qualification en 16es de finale contre des Chypriotes spécialistes des fins de match à suspense.

Lyon peut se contenter d'un match nul pour se qualifier
Lyon peut se contenter d'un match nul pour se qualifier ©AFP/Getty Images

Lyon, à égalité de points (8) avec les Italiens de l'Atalanta dans le Groupe E, sera qualifié s'il évite la défaite contre une équipe de l'Apollon Limassol qui aime marquer en fin de rencontre.

• L'Apollon, troisième à cinq points de Lyon, sera éliminé s'il ne gagne pas.

Antécédents
• Les deux équipes se sont affrontées pour la première fois en compétition UEFA en ouverture de cette UEFA Europa League. Une égalisation à la 93e minute d'Adrián Sardinero avait permis à l'Apollon de prendre un point en faisant match nul 1-1, alors que les Lyonnais avaient ouvert le score grâce à un penalty de Memphis Depay.

• Lors de sa précédente et seule confrontation UEFA face à un club chypriote, l'OL avait été sorti de l'UEFA Champions League 2011/12 par l'APOEL Nicosie en 8es de finale. Vainqueurs 1-0 à l'aller, les Gones ont été battus sur le même score au retour avant de s'incliner 4-3 aux tirs au but.

• Pour son unique opposition face à un club français, l'Apollon a créé la surprise en dominant Nice 2-0 chez lui en barrages de l'UEFA Europa League 2013/14. Un résultat suffisant pour se qualifier malgré le revers 1-0 au retour.

Repères
• Lyon a gagné cinq de ses six derniers matches européens à domicile (l'autre match s'étant soldé par un nul). La victoire 3-0 contre Everton reste le seul match de cette série au cours duquel les Lyonnais ont gardé leur cage inviolée.

• Lyon est invaincu à domicile en phase de groupes d'UEFA Europa League (6 v., 2 n.).

• Le but égalisateur inscrit par l'Apollon à la 94e minute de la réception de l'Atalanta fait que les Chypriotes ont marqué lors de leurs 12 derniers matches européens. Quatre de leurs cinq derniers matches se sont soldés par un nul.

Bon à savoir
• Un peu moins de 2 700 km séparent Lyon de Nicosie.

• L'Apollon compte dans ses rangs le Français Valentin Roberge, qui a évolué avec les réserves de Guingamp et du Paris Saint-Germain avant de tenter l'aventure à l'étranger. Le défenseur central n'a plus joué pour un club français depuis un passage en prêt à Reims (prêté par Sunderland) en 2014/15.

• Le Stade de Lyon accueillera la finale de l'UEFA Europa League, le 16 mai 2018.

• Suspendus au prochain match en cas d'avertissement : Héctor Yuste, Esteban Sachetti (Apollon).

Entraîneurs
• Né à Lyon, Bruno Génésio a évolué en tant que milieu de terrain à l'OL. Membre de l'équipe fanion de 1985 à 1995, il a fait son retour au club en tant qu'entraîneur adjoint en 2011 avant de prendre seul les rênes de l'équipe en décembre 2015.

• Sofronis Avgousti est à la tête de l'Apollon, club de sa ville natale, depuis 2016. L'ancien gardien de but avait auparavant défendu les couleurs de l'équipe lors de trois mandats au club. Avgousti, qui compte 11 capes avec la sélection chypriote, a également joué à l'AEK Larnaca, à l'Aris Limassol et à l'APOEL.