Le site officiel du football européen

Ilsinho expédie le Shakhtar à Istanbul

Publié: Jeudi, 7 mai 2009, 23.15HEC
FC Shakhtar Donetsk 2-1 FC Dynamo Kyiv (tot. 3-2)
Le Shakhtar s'est qualifié pour sa première finale européenne en battant chez lui son compatriote urkainien du Dynamo Kiev.
Ilsinho expédie le Shakhtar à Istanbul
La joie des joueurs du Shakhtar ©Getty Images
 
Publié: Jeudi, 7 mai 2009, 23.15HEC

Ilsinho expédie le Shakhtar à Istanbul

FC Shakhtar Donetsk 2-1 FC Dynamo Kyiv (tot. 3-2)
Le Shakhtar s'est qualifié pour sa première finale européenne en battant chez lui son compatriote urkainien du Dynamo Kiev.

Le FC Shakhtar Donetsk s'est qualifié pour sa première finale européenne en battant chez lui son compatriote urkainien du FC Dynamo Kyiv 2-1. Ilsinho a fait la différence à la 88e minute, évitant la prolongation dans cette demi-finale retour de la Coupe UEFA.

Le Dynamo au complet
Un an après le FC Zenit St-Petersburg, qui était allé au bout, le tombeur de l'Olympique de Marseille dans cette compétition se retrouve sur la dernière marche. Ce sera le 20 mai à Istanbul, face au Werder Bremen ou au Hamburger SV, qui en décousent jeudi soir. Le Dynamo était pourtant au complet avec en attaque Artem Milevskiy, qui avait terminé le match aller (1-1) en boitant bas, et Roman Eremenko, remis d'un virus. Cela n'a pas suffi. Yuri Semin devra sans doute se contenter du titre en championnat, où il ne lui reste qu'un point à prendre pour assurer sa place en UEFA Champions League. Durant ces 90 minutes, le Dynamo n'a presque jamais paru pouvoir maîtriser les débats.

Betão malheureux
Le Shakhtar réalisait le meilleur début de match. Laissant venir leur adversaire, les Mineurs s'évertuaient à le contrer et à le bousculer. L'aide du défenseur central du Dynamo Betão n'était toutefois pas de trop pour les hommes au maillot orange, qui naviguent à douze points de leur adversaire en Premier League ukrainienne. Le Brésilien dégageait un centre dans les pieds de Jadson, à l'entrée de la surface. Ce dernier expédiait le ballon dans la lucarne de Stanislav Bogush et le Shakhtar était virtuellement qualifié (1-0, 17e). Le club de la capitale ne parvenait pas à trouver son meneur de jeu Oleksandr Alyiev et devait s'en remettre aux coups de pieds arrêtés. Sur un coup franc d'Aliyev, Ognjen Vukojević croyait avoir trompé Andryi Pyatov mais il était hors-jeu (37e).

Bang ! Bang ! Bangoura
Semin, ancien sélectionneur de la Russie, resserrait quelques boulons durant la pause et son équipe revenait bien plus disciplinée sur la pelouse. Sur sa première action construite, le Dynamo égalisait : Ayila Yussuf trouvait au cœur de la défense Milevskiy, lequel transmettait à l'inévitable Aliyev, qui lançait Ismaël Bangoura dans le dos de la défense centrale du Shakhtar. L'ancien Manceau crucifiait Pyatov du pied droit et remettait les deux équipes à égalité parfaite (1-1, 47e). Ce but débridait quelque peu la rencontre et la rendait surtout plus ouverte avec des occasions des deux côtés.

L'exploit d'Ilsinho
À 20 minutes de la fin, Mircea Lucescu montrait qu'il ne voulait pas aller en prolongation en faisant entrer les attaquants Olexandr Gladkiy et Willian, une intuition géniale puisque c'est ce dernier qui initiait le but de la qualification. D'un changement d'aile millimétré, Willian alertait sur la droite Ilsinho, qui pénétrait dans la surface du Dynamo, se débarrassait facilement de Badr El Kaddouri et Betão, puis croisait le tir qui signifiait qu'à l'issue de cette demi-finale 100 % ukrainienne, le Shakhtar serait le premier club du pays indépendant à atteindre une finale européenne (2-1, 89e). Les supporteurs pouvaient exulter dans un Olympiyskiy rougeoyant de bonheur, même si Tomáš Hübschman, averti ce soir, sera absent en finale.

 
Mis à jour le: 08/05/09 1.02HEC

En relation

Équipes
Match associé
  • SSI Err

http://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/season=2009/matches/round=15289/match=302826/postmatch/report/index.html#ilsinho+expedie+shakhtar+istanbul