Le site officiel du football européen

Ce sera une première

Publié: Jeudi, 4 mai 2006, 2.04HEC
Middlesbrough et Séville sont en quête d'un premier titre européen lors de la finale de la Coupe UEFA au PSV Stadion, à Eindhoven.
 
Publié: Jeudi, 4 mai 2006, 2.04HEC

Ce sera une première

Middlesbrough et Séville sont en quête d'un premier titre européen lors de la finale de la Coupe UEFA au PSV Stadion, à Eindhoven.

Le Middlesbrough FC et le Sevilla FC sont en quête d'un premier titre européen lors de la finale de la Coupe UEFA au PSV Stadion, à Eindhoven. Les deux formations sont en terrain inconnu, Middlesbrough vivant seulement sa deuxième saison européenne tandis que la meilleure performance de Séville remonte à la Coupe des clubs champions européens 1957/58, où les Espagnols avaient étaient éliminés en quarts de finale par le Real Madrid CF, futur vainqueur (tot. 10-2).

• Avec seize confrontations européennes au compteur, il n'est pas étonnant que Middlesbrough n'ait rencontré qu'un seul club espagnol par le passé. Lors de la phase de groupes de la saison dernière, les Anglais s'inclinaient 2-0 sur le terrain du Villarreal CF après deux buts inscrits en fin de périodes par Antonio Guayre et Javi Venta au Madrigal.

• La formation anglaise se qualifiait pour les 8es de finale dès sa première saison européenne avant de s'incliner face au Sporting Clube de Portugal, futur finaliste (tot. 4-2). Septième de son championnat à l'issue de la saison 2004/05, Middlesbrough a retrouvé la Coupe UEFA cette année, débutant même sa deuxième campagne du bon pied en battant le Skoda Xanthi FC 2-0 au premier tour aller grâce à George Boateng et Mark Viduka, avant d'obtenir le nul 0-0 en Grèce.

• Middlesbrough a démarré dans le Groupe D par une victoire 1-0 sur le terrain du Grasshopper-Club grâce à Jimmy Floyd Hasselbaink avant que le FC Dnipro Dnipropetrovsk s'incline 3-0 au Riverside avec un but de Yakubu Ayegbeni et un doublé de Viduka en deuxième période. Après un nul 0-0 sur le terrain de l'AZ Alkmaar lors de la troisième journée qui lui a permis de devenir la première équipe à se qualifier pour les seizièmes de finale, Middlesbrough a terminé en tête de son groupe en battant le PFC Litex Lovech grâce à un doublé en fin de match de Massimo Maccarone.

• Middlesbrough n'a pas pris le moindre but lors de ses six premiers matches et a su tenir bon en seizièmes de finale en marquant deux buts par Hasselbaink et Stuart Parnaby sur le terrain des Allemands du VfB Stuttgart. Malgré un but encaissé rapidement au retour à Riverside, les Anglais ont résisté au club de Bundesliga avant de réaliser une nouvelle démonstration de leurs qualités défensives face à l'AS Roma en huitièmes. Yakubu a inscrit l'unique but du match aller à domicile sur penalty et grâce au coup de tête victorieux d'Hasselbaink au Stadio Olimpico, Middlesbrough a obtenu son billet pour les quarts grâce au but marqué à l'extérieur, malgré le retour en force des Italiens.

• En quarts de finale, Middlesbrough rencontrait le FC Basel 1893. Battus 2-0 au Parc Saint-Jacques et menés 1-0 dès l'entame de match au retour, les choses semblaient bien mal engagées pour les Anglais. Mais Viduka égalisait à 1-1 avant la pause puis remettait ça douze minutes après le retour des vestiaires avant que Jimmy Hasselbaink remette les deux formations à égalité sur l'ensemble des deux matches à onze minutes du terme. Middlesbrough devait inscrire un nouveau but pour se qualifier, ce dont s'est chargé Maccarone à une poignée de secondes du coup de sifflet final.

• Lors de la demi-finale aller sur le terrain du FC Steaua Bucuresti, Middlesbrough s'inclinait à nouveau sur le score de 1-0. Le club roumain inscrivait même deux buts dans le premier quart d'heure au Riverside, forçant ainsi les Anglais à marquer à nouveau quatre buts pour poursuivre l'aventure. A la 33e minute, Maccarone sonnait la charge avant que Viduka l'imite de la tête après l'heure de jeu. Chris Riggott inscrivait le troisième à 17 minutes de la fin et Maccarone, de la tête, délivrait tout le stade à la 89e.

• Séville n'a également croisé qu'un seul adversaire anglais au cours de son histoire européenne, et il lui a fallu attendre cette saison et la phase de groupes de la Coupe UEFA. Les hommes de Juande Ramos ont ainsi ramené un nul 1-1 du Reebok stadium du Bolton Wanderers FC grâce à une égalisation d'Adriano Correia à seize minutes du terme.

• Les Sévillans avaient débuté leur campagne en éliminant le FSV Mainz 05 (tot. 2-0) grâce à un doublé de Frédéric Kanouté en Allemagne, après un nul 0-0 en Espagne. Dans le Groupe H, le club espagnol avait par la suite démarré au quart de tour en dominant le Beşiktaş JK 3-0 avec un but de Javier Saviola et un nouveau doublé de Kanouté. Malgré une défaite 2-1 sur le terrain du FC Zenit St. Petersburg, et une réduction du score trop tardive de Saviola, Séville a ensuite battu le Vitória SC 3-1 au Stade Ramón Sánchez-Pizjuán avec deux nouvelles réalisations de Saviola et une autre d'Adriano, avant que le nul arraché à Bolton n'offre aux Espagnols une qualification pour les seizièmes de finale et la première place du Groupe H.

• Face au FC Lokomotiv Moskva, Séville l'a emporté 1-0 en Russie sur un but de Jordi López avant de s'imposer au retour grâce à Enzo Maresca (2) et Antonio Puerta (tot. 3-0). Battu 1-0 par le LOSC Lille Métropole, les Espagnols se sont bien repris sur leur terrain en marquant par deux fois (Kanouté, Luis Fabiano) et en obtenant ainsi une place en quarts de finale.

• A ce stade, les Sévillans retrouvaient le Zenit. La tâche s'avérait moins ardue. Vainqueurs 4-1 à l'aller en Espagne grâce à Saviola (2), José Luis Martí et Adriano, la route des demi-finales semblait déjà ouverte et l'égalisation de Kepa Blanco en Russie n'a fait que conforter leur position (tot. 5-2). Face au FC Schalke 04 le duel a été nettement plus serré. Après un nul 0-0 en Allemagne, la situation est restée bloquée jusqu'à la 101e minute du match retour et un but de Puerta synonyme de finale pour les Sévillans.

• Il s'agit de la huitième saison européenne de Séville, dont six passées en Coupe UEFA, une en Coupe des clubs champions européens et une autre en Coupe des vainqueurs de coupe européenne. La saison dernière, les Sévillans ont atteint le même stade que Middlesbrough en tombant en huitièmes de finale face au Parma FC (tot. 0-1).

• Le seul précédent entre une équipe espagnole et une équipe anglaise en finale de la Coupe UEFA date de l'édition 2000/01. Le Liverpool FC était alors venu à bout du Deportivo Alavés 5-4 après prolongation, à Dortmund.

• Les clubs anglais ont remporté le trophée à six reprises, contre trois pour leurs homologues espagnols. L'Italie détient le record de la compétition avec neuf sacres.

• Eindhoven a été désigné pour accueillir la finale de l'édition 2005/06 lors d'une réunion du Comité exécutif de l'UEFA à Tallinn (Estonie) en avril 2005. Le PSV Stadion n'a encore jamais reçu une finale en un seul match, mais il a déjà accueilli la finale retour de la Coupe UEFA 1978 lorsque le PSV avait dominé le SC Bastia 3-0 pour remporter le trophée.

• Deux autres villes néerlandaises, Amsterdam et Rotterdam, ont, à elles deux, accueilli douze finales européennes. L'Hampden Park de Glasgow a été désigné pour recevoir la finale la saison prochaine. Ce sera la première fois que le stade national écossais, où évolue le Queen's Park FC, accueille la finale de la Coupe UEFA. Le stade glaswégien et ses 52 000 places ont toutefois déjà obtenu la finale de la Coupe des clubs champions européens en 1960, 1976 et 2002 ainsi que celle de la Coupe des vainqueurs de coupe européens en 1962 et 1966.

• Le vainqueur d'Eindhoven affrontera celui de l'UEFA Champions League à l'occasion de la Super Coupe de l'UEFA, le vendredi 25 août au Stade Louis II à Monaco. Cette rencontre marquera le traditionnel lever de rideau de la saison européenne.

 
Mis à jour le: 06/05/06 0.23HEC

En relation

Équipes
Match associé
  • SSI Err

http://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/season=2005/matches/round=2214/match=84102/prematch/background/index.html#ce+sera+premiere