Le site officiel du football européen

Strasbourg déjà résigné ?

Publié: Jeudi, 16 mars 2006, 7.00HEC
Tandis que Bâle déborde de confiance avant son 8e de finale retour à Strasbourg, les Français ont quasiment tourné la page de la Coupe UEFA.
par Christian Châtelet
 
Publié: Jeudi, 16 mars 2006, 7.00HEC

Strasbourg déjà résigné ?

Tandis que Bâle déborde de confiance avant son 8e de finale retour à Strasbourg, les Français ont quasiment tourné la page de la Coupe UEFA.

Le FC Basel 1893 part favori, jeudi, en 8es de finale retour de la Coupe UEFA, sur le terrain du RC Strasbourg. Les Alsaciens ont déjà presque tourné la page européenne.

Le Racing n'y croit plus
Strasbourg a beau déjouer les pronostics depuis sa victoire surprise sur le terrain du Grazer AK (Autriche) au premier tour en septembre (2-0), cette fois, la mission semble plus que jamais impossible. Une semaine après la première défaite de sa 8e campagne européenne – 2-0 à Bâle – le Racing n'y croit plus. L'espoir l'égaler la performance des champions de France 1979, qui furent dans la foulée quart de finalistes de la Coupe des clubs champions européens de l'UEFA, s'est éparpillé sur la pelouse du Parc Saint-Jacques.

Ils ont sauvé Bâle
Bâle domine la Super League, Bâle a éliminé Monaco au tour précédent (tot. 2-1), Bâle est soutenu par toute la Suisse alémanique. Pour le 18e du Championnat, la barre est trop haut, même s'il a réussi le nul sur le terrain de l'AS Roma, sans doute son plus beau résultat (1-1), même s'il a battu Bâle en Suisse lors de la phase de groupes (2-0), avant de lui sauver la vie en égalisant à la dernière seconde face au FK Crvena Zvezda (2-2).

Le télégramme de Gross
Ce coup de tête dans le temps additionnel, Kevin Gameiro, aujourd'hui l'un des nombreux blessés dans le camp français, aurait préféré ne jamais le donner et que Strasbourg se qualifie pour les quarts. Le télégramme de remerciement envoyé par Christian Gross à la suite de ce coup du sort est toujours dans le bureau de Jacky Duguépéroux à La Meinau : "Merci d'avoir joué le jeu jusqu'au bout." Service !

"En emballant le jeu"
"Nous pensons surtout à (l'AS) Saint-Etienne (dimanche en Championnat)", déclare Duguépéroux. "C'est la rencontre la plus importante de la semaine en vue du maintien. La Coupe d'Europe ne sera notre priorité qu'une fois sur le terrain. Je sais alors que mes joueurs donneront tout. Je sais aussi qu'ils sont capables de grandes choses. En emballant le jeu, nous avons un espoir…"

Diané au repos
Pourtant, "Dugué" devrait choisir de faire souffler son meilleur buteur Amara Diané en vue du déplacement chez les Verts. Car il importe surtout de reprendre une partie des cinq points de retard sur l'ES Troyes AC et de se dégager de l'étreinte du FC Metz (à égalité de points) et de l'AC Ajaccio (à 2 points). Les arrières latéraux Abou Moslem Farag et Guillaume Lacour sont aussi ménagés. Pour le reste, il y a tellement d'absents à Strasbourg qu'il est impossible de faire tourner l'effectif davantage.

"Chance historique"
Le camp suisse est bien loin de ces préoccupations. Il ne pense qu'à une chose : avoir la peau d'un deuxième adversaire français et surtout accéder aux quarts de finale pour la première fois. Un exploit aussi retentissant que la qualification pour la seconde phase de groupes de l'UEFA Champions League il y a trois saisons. "Nous avons en main une chance historique", rappelle d'ailleurs Gross.

Bâle veut marquer
"Mais il faudra respecter l'équipe de Strasbourg et ne pas se contenter du résultat de l'aller. Marquer serait l'idéal", souhaite le technicien suisse. Pour cela, il peut compter sur le meilleur buteur de la compétition Matías Delgado, qui a déjà marqué à l'aller, voire sur l'Australien Scott Chipperfield, qui fait partie du groupe après une maladie des reins.

Les surprises du mercredi
En revanche, Murat Yakin (dos) et Cesar Carignano (appendicite) sont les principaux absents bâlois. L'ancien Marseillais Koji Nakata n'est pas qualifié. Gross devrait aligner au retour la même équipe qu'à l'aller dans des conditions de confort bien meilleures. Mais les éliminations mercredi de l'AS Roma et du Hamburger SV face à des adversaires réputés plus faibles ont de quoi le faire réfléchir. Et redonner un peu d'espoir à Strasbourg.

 
Mis à jour le: 16/03/06 19.47HEC

En relation

Équipes
Match associé
  • SSI Err

http://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/season=2005/matches/round=2211/match=83813/prematch/preview/index.html#strasbourg+deja+resigne