Le site officiel du football européen

Seul Strasbourg…

Publié: Jeudi, 16 février 2006, 11.11HEC
Les clubs français ont connu une soirée terne en Coupe UEFA mercredi. La bonne surprise est venue de l'Est.
par Christian Châtelet
 
Publié: Jeudi, 16 février 2006, 11.11HEC

Seul Strasbourg…

Les clubs français ont connu une soirée terne en Coupe UEFA mercredi. La bonne surprise est venue de l'Est.

Les cinq clubs français à l'assaut de la Coupe UEFA ont été en partie repoussés mercredi, en 16es de finale aller. Aucun d'eux ne peut se dire que la qualification est proche, sauf le déroutant RC Strasbourg, vainqueur 2-0 en Bulgarie.

"Peut-être une question d'ambiance"
"Pour moi, c'est un mystère." En quittant le pied des Balkans, mercredi soir après sa victoire sur le terrain du PFC Litex Lovech (2-0), le gardien strasbourgeois Nicolas Puydebois se plongeait dans le singulier casse-tête alsacien. Le héros de la rencontre, après sa parade sur un penalty de Milivoje Novakovič, peinait à s'expliquer comment son équipe peut présenter 5 victoires 2 nuls et 16 buts marqués en 7 matches européens et 2 victoires, 11 nuls, 13 défaites et 18 buts marqués en 26 journées de Championnat. "On dirait que l'on négocie mieux les moments décisifs", avance-t-il. "Pourtant, nous ne jouons pas mieux en Coupe UEFA qu'en Championnat. C'est peut-être une question d'ambiance."

En pensant à Toulouse
Coincé à la 19e place de la Ligue 1, le club ciel et blanc a déjà "un pied et quelques orteils en Ligue 2", selon son président Philippe Ginestet. C'est pourquoi la plus brillante performance française de la soirée a été fêtée discrètement, en pensant au déplacement sur le terrain du Toulouse FC, samedi.

Un moment historique en perspective
"Le contrat est rempli", se contentait de lâcher Jacky Duguépéroux. "Les joueurs ont bien fait ce que nous avions décidé." Ah ! S'ils pouvaient respecter et appliquer ses consignes en Ligue 1, devait penser le coach. Jeudi, Strasbourg peut s'offrir un billet pour les 8es de finale pour la première fois depuis celui perdu contre le FC Internazionale Milano en 1997/98. Un moment historique que la disette en Ligue 1 est sur le point de gâcher.

Monaco insuffisant
Lors de ce tour, les Alsaciens peuvent retrouver le FC Basel 1893 qu'ils ont battu en Suisse lors de la première journée de la phase de groupes (2-0). Les joueurs de Christian Gross ont renvoyé l'AS Monaco FC à leurs insuffisances (1-0). Après LOSC Lille Métropole - AJ Auxerre l'année dernière, la perspective d'un troisième affrontement franco-français en Coupe UEFA s'éloigne.

Guidolin y croit
"Il reste 90 minutes", avertit Francesco Guidolin. "On doit garder confiance." Le but de David Degen en fin de match fait tout de même mal. "Bâle est plus costaud que nous", constate l'entraîneur monégasque qui se passera peut-être de son capitaine Gaël Givet, sorti sur blessure aux adducteurs.

"Un match du dimanche"
La défaite est moins bien passée au RC Lens, battu 3-0 sur la pelouse de l'Udinese Calcio. Un revers mérité qui rappelle celui infligé en phase de groupe par le FC Steaua Bucuresti (4-0 en octobre). Sans se départir de sa voix posée, l'entraîneur Francis Gillot a eu des mots très crus. "Quand on joue un match de Coupe d'Europe, il faut courir après le ballon, se 'bouger le cul'. Udine a joué un match de Coupe d'Europe, nous un match du dimanche matin."

"Réglé, terminé"
"Ne me parlez plus de cette Coupe d'Europe", continuait le Ch'ti qui en a gros sur la patate. "Elle nous a fait très mal cette saison (débutée le 2 juillet en Coupe UEFA Intertoto). Pour moi, c'est une affaire réglée, terminée. On passe à autre chose." Une fois la colère froide évacuée, il faudra bien aligner onze joueurs jeudi à Bollaert. En 8e de finale, Udine - ou Lens - affrontera probablement l'accrocheur Levski Sofia qui a battu le FC Artmedia Bratislava en Slovaquie (1-0).

Ce sera peut-être Séville
Le voisin lillois est beaucoup mieux loti après sa victoire 3-2 à domicile sur le FC Shakhtar Donetsk (voir déclarations par ailleurs). Les joueurs de Claude Puel ont pris deux buts dans les trois dernières minutes. S'ils se qualifient en Ukraine, ils devraient retrouver le Sevilla FC qu'ils ont battu très difficilement en phase de groupes la saison dernière (1-0). Les Andalous se sont imposés 1-0 sur le terrain du FC Lokomotiv Moskva.

Le bon nul de l'OM
Quant à l'Olympique de Marseille, qui sait toujours se transcender dans les grandes occasions cette saison. Il a livré un combat de titan sur la pelouse du Bolton Wanderers FC pour un 0-0 très animé. "Je suis déçu que nous n'ayons pas marqué", dit l'entraîneur Jean Fernandez. "Cela change des rencontres où il y a seulement deux ou trois occasions à négocier", admettait le gardien Fabien Barthez. "A Marseille, nous avons un bon coup à jouer", se réjouissait l'ailier Franck Ribéry. Le Vélodrome frémit déjà.

 
Mis à jour le: 16/02/06 10.49HEC

En relation

Équipes

http://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/news/newsid=395051.html#seul+strasbourg