Le site officiel du football européen

Strasbourg, invincible européen

Publié: Vendredi, 4 novembre 2005, 0.50HEC
RC Strasbourg - Tromsø IL 2-0
Le Racing a poursuivi sa balade continentale, jeudi soir à La Meinau face à l'équipe norvégienne du Groupe E.
par Romain Sublon
de Strasbourg, stade de La Meinau
 
Publié: Vendredi, 4 novembre 2005, 0.50HEC

Strasbourg, invincible européen

RC Strasbourg - Tromsø IL 2-0
Le Racing a poursuivi sa balade continentale, jeudi soir à La Meinau face à l'équipe norvégienne du Groupe E.

Le RC Strasbourg s'est installé en tête du Groupe E de la COupe UEFA en remportant sa deuxième victoire, jeudi à domicile, face au Tromsø IL (2-0).

Parenthèse enchantée
Il était 20h45 et le RC Strasbourg rouvrait sa parenthèse enchantée "made in" Coupe UEFA. Inexistants et inconsistants 19e du championnat de France, malgré une qualité de jeu qui ne souffre d'aucune critique (ou presque), les hommes de Jacky Duguépéroux attaquaient cette 2e journée dans un stade de La Meinau à moitié vide et complètement muet. Ambiance de match à huit clos garantie.

Objectif qualification
L'enjeu, face à Tromsø, équipe supposée la plus faible, était d'assurer quasiment la qualification (ils s'étaient imposés 2-0 à Bâle). De l'autre, les Norvégiens, 8es de leur championnat, avaient l'obligation de ne pas perdre après s'être inclinés (1-2) à domicile face à l'AS Roma.

Pression alsacienne
Dès la 2e minute, histoire de montrer qu'en Coupe d'Europe Strasbourg a confiance, les Bleus mettaient la pression. Mickaël Pagis héritait d'un bon ballon dans la surface. Légèrement excentré, le capitaine alsacien manquait un peu sa frappe. Six minutes plus tard, Salim Arrache, débordant d'énergie sur son côté gauche, délivrait un bon centre qui échappait à Pagis et Amara Diané.

Tromsø encaisse
A la 24e minutes, et après quelques vindictes venant du banc strasbourgeois, les Bleus s'activaient. Ricardo Faty (19 ans) aligné pour la troisième fois d'affilée comme son compère Habib Bellaid (stoppeur), décalait Pagis qui crochetait Hans Åge Yndestad, repiquait sur son pied gauche et envoyait une frappe qui frôlait la transversale. La première frappe norvégienne intervenait à la 32e minute. Elle était de Strand et arriva péniblement dans les mains de Stéphane Cassard. C'est dire le danger de l'action !

But de Pagis
Mickaël Pagis, dans les rares bons coups strasbourgeois de cette première mi-temps, ouvrait la marque à la 37e minute. Sur une passe d'Arrache dont on ne saura jamais si elle était volontaire ou non, Pagis se retrouvait bizarrement seul face au gardien Lars Hirschfeld qu'il battait d'un bijou de petit lob. Une ouverture du score tout en toucher (1-0).

Kanté incisif
Les Scandinaves étaient alors obligés de sortir de leur apathie. Mais c'est Strasbourg qui enchaînait par l'intermédiaire d'un Cédric Kanté incisif sur son aile et qui décalait Lacour pour une frappe trop enlevée. Juste avant la pause, une action confuse faisait retomber le ballon dans les pieds d'Arrache seul aux 6 mètres: lui aussi tirait au-dessus.

Tromsø sur le poteau
A la 49e minute, Arrache débordait côté gauche pour servir Pagis qui décalait Diané dont la frappe était détournée par Hirschfeld... sur Pagis, qui seul aux 6 mètres, envoyait sa demi-volée dans le décor. Cela aurait coûter cher car à la 58e minute, Karim Essediri lancait Stephan Ademolu (soit les deux meilleurs Norvégiens avec le gardien) qui frappait sur le poteau !

Le Strasbourg du Championnat
Strasbourg avait très chaud et réagissait immédiatement : Arrache offrait un caviar à Diané dont la tête était miraculeusement stoppée par Hirschfeld. Le Strasbourg du Championnat revenait alors, celui qui loupait les occasions à la pelle.

Les Norvégiens attaquent enfin
Mais à la 67e minute, Arrache s'appuyait sur Pagis pour un une-deux d'école. L'Algérien filait au but et trompait tranquillement le gardien norvégien pour le 2-0 finalement logique. Tromsø tentait de réagir, à la 78e, par un débordement de Essediri pour la tête de Joachim Walltin au-dessus de la cage de Cassard.

11 buts pour 0 contre
Strasbourg s'imposait en inscrivant ses 10e et 11e buts en Coupe d'Europe pour 0 encaissé. En championnat, le Racing a marqué 5 fois pour 14 buts encaissés, tout un symbole. Pour Tromsø, l'avenir en coupe d'Europe semble bien compromis.

 
Mis à jour le: 04/11/05 11.10HEC

En relation

Équipes
Match associé
  • SSI Err

http://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/season=2005/matches/round=2209/match=81938/postmatch/report/index.html#strasbourg+invincible+europeen