Tomáš Rosický, le Petit Mozart, arrête

"Si vous aimez le football, vous aimez Tomáš Rosický", a un jour dit de lui Arsène Wenger. Le "Petit Mozart", 37 ans, a décidé de raccrocher les crampons ce mercredi.

Tomáš Rosický dit au revoir aux supporters d'Arsenal après sa dernière saison à Londres
Tomáš Rosický dit au revoir aux supporters d'Arsenal après sa dernière saison à Londres ©Getty Images

Ce qu'on a dit de lui
"Il a toutes les qualités pour pratiquer le football que nous adorons ici, je dirais même que Tomáš Rosický est le joueur parfait pour Arsenal. J'adore le joueur, et l'homme. Ce fut un honneur que d'avoir pu travailler avec lui."
Arsène Wenger, manager d'Arsenal

Tomáš Rosický et son premier maillot du Sparta
Tomáš Rosický et son premier maillot du Sparta©Ondřej Zlámal

"C'est l'un des plus grands joueurs tchèques de l'Histoire, et nous avons eu de très grands joueurs ici. À chaque fois que vous le regardez jouer, vous remarquez toute l'étendue de son talent."
Petr Čech, gardien d'Arsenal et de la République tchèque

"Une semaine après être arrivé à Arsenal, après m'être entraîné avec Tomáš, j'ai tout de suis compris qu'il était l'un de joueurs le plus sous-cotés de l'Histoire."
Mikel Arteta, ancien coéquipier à Arsenal

"Mon idole a toujours été Tomáš Rosický. Il était phénoménal. Sa vision du jeu était incroyable, il savait toujours où se trouvaient ses coéquipiers. Je l'ai copié autant que je pouvais, je portais les mêmes bandeaux que lui ! Sans toutes ces blessures, il aurait pu devenir l'un des meilleurs joueurs au monde."
Marco Reus, attaquant de Dortmund

En chiffres
En sélection : 103 matches, 21 buts
En compétitions interclubs de l'UEFA : 96 matches, 11 buts
En compétitions nationales : 410 matches, 54 buts

Rosický au Sparta en 1999
Rosický au Sparta en 1999©Getty Images

Sa carrière
Sparta Prague
• Élu jeune joueur de l'année en 1999 en République tchèque, Rosický est sacré champion lors de ses deux saisons au Sparta avant de signer à Dortmund en janvier 2001.

• Il retourne au Sparta à 35 ans, à l'été 2016, et marque son neuvième – et dernier – but en championnat tchèque pour le club en septembre 2017, à l'occasion d'un succès 2-0 contre Karviná.

• Il joue son 96e et dernier match en compétitions interclubs de l'UEFA lors d'une défaite 1-0 à domicile contre l'Étoile Rouge en éliminatoires de l'UEFA Europa League en août 2017. Ils ne sont que cinq Tchèques à avoir disputé plus de rencontres européennes : Petr Čech (127), Pavel Nedvěd (119), Tomáš Hübschmann (113), Marek Suchý (98) et Libor Sionko (97).

Rosický a remporté une Bundesliga à Dortmund
Rosický a remporté une Bundesliga à Dortmund©Getty Images

Borussia Dortmund
• À son arrivée à Dortmund, Rosický devient le joueur étranger le plus cher de l'Histoire de la Bundesliga et le joueur tchèque le plus cher de l'Histoire. Le joueur de 20 ans était également sur les tablettes du Bayern.

• Il remporte la Bundesliga et dispute la finale de Coupe UEFA 2002 (défaite 3-2 contre le Feyenoord à Rotterdam) pour sa première saison au club. Il s'incline en finale de Coupe de la Ligue allemande la saison suivante.

• Il est élu Joueur tchèque de l'année en 2001 et 2002.

Rosický et la FA Cup 2014
Rosický et la FA Cup 2014©Getty Images

Arsenal
• L'Atlético Madrid désire s'attacher ses services, mais il rejoint Arsenal à l'été 2006. Il est nommé Joueur tchèque de l'année pour la troisième et dernière fois cette même année.

• Il n'est jamais sacré champion avec les Gunners, mais dispute deux finales de Coupe de la Ligue anglaise (en 2007 et 2011) et remporte la FA Cup en 2014. Arsenal remporte une nouvelle FA Cup la saison suivante, mais Rosický est indisponible pour la finale.

• Il joue son 83e et dernier match en UEFA Champions League (éliminatoires inclus) contre Monaco en février 2015. Petr Čech (111) est le seul joueur tchèque à avoir disputé plus de rencontres en C1.

• Souvent blessé, il atteint la barre des 20 matches de Premier League que lors d'une de ses dix saisons passées à Arsenal (sa première) et ne joue pas le moindre match en 2008/09 et 2015/16. Il restera tout de même gravé dans les mémoires des supporters londoniens.

Tomáš Rosický lors de l'UEFA EURO 2016
Tomáš Rosický lors de l'UEFA EURO 2016©Getty Images

République tchèque
• Il est le joueur le plus jeune (19 ans à l'UEFA EURO 2000) et le plus âgé (35 ans à l'UEFA EURO 2016) à représenter la République tchèque lors d'un Championnat d'Europe de l'UEFA.

• Il dispute quatre EURO et la Coupe du Monde de la FIFA 2006. Il succède à Pavel Nedvěd en tant que capitaine de sa sélection en 2006.

• Il fête sa dernière sélection à l'occasion d'un nul 2-2 contre la Croatie à l'UEFA EURO 2016. Il est le troisième tchèque le plus sélectionné de l'Histoire, derrière Čech (124) et Karel Poborský (118).

Ce que vous ignorez sûrement
• Son père et son frère, tous deux nommés Jiří Rosický, sont eux aussi passés par le centre de formation du Sparta. Sa mère Eva était joueuse de tennis de table de haut niveau.

• Il était surnommé 'Le Petit Mozart' durant son passage à Dortmund pour ses talents de chef d'orchestre au milieu du terrain.

• Lors de ses longs passages à l'infirmerie, Rosický s'est beaucoup entraîné à la guitare. Il rejoindra même le groupe populaire tchèque Tři sestry sur scène pour une petite démonstration en 2010.

Rosický à l'entraînement avec les Gunners
Rosický à l'entraînement avec les Gunners©Getty Images

Ce qu'il a dit
"Le Sparta, c'était mon équipe. C'est toujours mon équipe en République tchèque. Ça reste l'étape la plus importante de ma carrière. Ils m'ont offert la chance de jouer en championnat à 17 ans, en Champions League à 18 ans et, grâce à eux, en équipe nationale à 19 ans."

"Ce n'est pas mon problème si le (Borussia Dortmund) a dû payer aussi cher pour me recruter. De toute façon, vous êtes quoi qu'il en soit sous pression en Bundesliga. J'essaie de la supporter le mieux possible. Bien sûr, j'ai toujours hâte de rentrer sur le terrain, les supporters du Westfalenstadion sont uniques."

Rosický se confie à UEFA.com en 2014
Rosický se confie à UEFA.com en 2014

"J'ai toujours voulu venir (à Arsenal) car j'ai toujours adoré le type de football qu'Arsenal et Arsène Wenger cherchent à pratiquer. Quand j'étais à Dortmund, je voulais rejoindre Arsenal pour adhérer à cette philosophie unique du club."

Haut