Distribution financière de l'UEFA Europa League 2016/17

Une dotation totale de l’UEFA de plus de 423,1 M€ a été partagée par les 56 clubs qui ont participé à la phase de groupes et/ou à la phase à élimination directe de l’UEFA Europa League 2016/17, contre 411,1 M€ pour l’édition 2015/16.

Henrikh Mkhitaryan marque en finale 2017 pour Manchester United
Henrikh Mkhitaryan marque en finale 2017 pour Manchester United ©Sportsfile

Une dotation totale de l’UEFA de plus de EUR 423,1 millions a été partagée par les 56 clubs qui ont participé à la phase de groupes et/ou à la phase à élimination directe de l’UEFA Europa League 2016/17, contre 411,1 M€ pour l’édition 2015/16.

Les recettes des compétitions interclubs, qui sont centralisées sur un seul compte, puis réallouées aux clubs de la Champions League et de l’Europa League, sont distribuées aux clubs disputant l’Europa League à compter de la phase de groupes comme suit : 60 % sur la base de montants fixes et les 40 % restants sous la forme de montants variables, calculés sur la base de la valeur commerciale de chaque marché national.

Au titre des montants fixes, les clubs ont reçu 2,6 M€ comme prime de participation à la phase de groupes, sans compter les primes de résultat, de 360 000 € pour chaque victoire et de 120 000 € pour chaque match nul lors de la phase de groupes, sachant que les montants non distribués (à savoir 120 000 € par match nul) ont été répartis entre tous les clubs ayant participé à cette phase, au prorata du nombre de victoires enregistrées.

Chaque vainqueur de groupe a reçu 600 000 € et chaque deuxième de groupe 300 000 €. Les clubs qui ont participé aux seizièmes de finale ont remporté 500 000 €, les huitièmes-de-finalistes 750 000 €, les quarts-de-finalistes 1 M€ et les demi-finalistes 1,6 M€. Le club champion, Manchester United, a bénéficié d’un versement de 6,5 M€, contre 3,5 M€ pour le vice-champion, l’Ajax.

Le montant provenant des parts de marché a été réparti en fonction de la valeur du marché TV de chaque pays, entre autres facteurs.

Le montant total de 423,1 M€ comprend un excédent de 23,5 M€, attribué, à la fin de la saison, à tous les clubs ayant disputé la phase de groupes, en proportion des montants générés par chaque club au cours de la saison.

Les chiffres du tableau ne tiennent pas compte des versements de solidarité aux clubs qui ont participé aux tours de qualification, ni des versements de solidarité supplémentaires aux ligues nationales en faveur de projets de développement du football junior au sein des clubs.