Lyon, "une volonté absolue de se qualifier"

Revenus après avoir été menés à la pause (4-2), les Lyonnais continuent de rêver mais ne s'enflamment pas. Ils savent ce qui les attend la semaine prochaine à Rome.

See the goals from an enthralling encounter including Alexandre Lacazette's superb shot into the top corner to give Lyon a 4-2 first-leg advantage.

Les réactions dans le clan lyonnais, après la victoire 4-2 en 8es de finale aller de l'UEFA Europa League, contre la Roma. Retour dans une semaine.

©Getty Images

Bruno Genesio, entraîneur de l’OL
Il y avait beaucoup de plaisir à la fin parce que ce fut un match emballant avec de nombreuses occasions. J’ai aimé l’enthousiasme de mes joueurs qui ont continué à attaquer pour marquer le plus de buts possibles. C’est une belle récompense, on est tous très contents ce soir. Maintenant, il faut bien récupérer pour le match de dimanche (contre Toulouse en Ligue 1) et pour le retour à Rome la semaine prochaine.

On s’attend à une chaude réception face à une équipe qui va pousser et nous mettre beaucoup de pression. Il va falloir être très lucides pour résister à cela mais aussi être capables de jouer notre jeu. On a joué beaucoup plus haut en deuxième période, on a remonté notre bloc d’une quinzaine de mètres. Cela nous a permis d’avoir plus de soutien pour Alexandre (Lacazette) qui a réalisé une très grosse deuxième période et a conclu son match par un but somptueux. Un groupe, c’est aussi l’apport des joueurs qui entrent en cours de match. Ce soir, Christophe (Jallet) est très bien entré, Nabil (Fekir) a été décisif.

Anthony Lopes, gardien de l’OL
On a marqué très tôt en deuxième période, ce qui nous a permis de nous révolter et d’envoyer un doute dans l’équipe d’en face. Les deux autres buts nous permettent d’envisager le retour avec plein d’espoirs. Avec ce résultat, évidemment qu’on ira à Rome pour jouer notre chance à fond pour la qualification.

Alexandre Lacazette, attaquant de l’OL
Comme souvent, l’OL a montré deux visages. En première période, on a été craintifs et en deuxième, on est revenu parce qu’on n’a plus rien à perdre. On a eu envie de montrer un autre visage, on savait qu’en continuant comme en première, on allait en prendre quatre (buts). Maintenant, on reste prudents, on ne va surtout pas s’enflammer. La Roma est une très grande équipe, capable de tout donc on va être sérieux et on va tout faire pour nous qualifier.

Corentin Tolisso, milieu de terrain de l'OL
On est contents, surtout au vu de notre première période, où on n'était pas bien organisés tactiquement. À la mi-temps, on a réglé ce problème, ce qui nous a facilité un peu la tâche. On a fait une très bonne deuxième mi-temps, ce qui nous a permis de mettre trois buts. Le chemin est encore très très long. On n'a que deux buts d'avance. Cela va vite de mettre deux buts, et il faudra rester concentrés et être très solides défensivement à Rome pour se qualifier. À la mi-temps, le coach nous a expliqué les choses calmement. On savait qu'il y avait un problème, on ne voyait pas trop la balle, on savait qu'il y avait un souci. Le coach a pris les choses en main, il nous a expliqué quel était le souci, ce qu'il fallait faire pour le régler, et on l'a réglé. Là-bas, il faudra bien défendre et surtout jouer notre jeu. Quand on déjoue, ça ne nous sourit pas toujours, donc il faudra jouer notre jeu. On a un jeu offensif, ce qu'on aime c'est marquer des buts, avoir le ballon, créer des occasions, je pense donc qu'il faudra faire ça au retour pour se qualifier.

EN IMAGES...

©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©Getty Images
©Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
Haut