Witsel : "Mon héros ? Zidane !"

L'international belge du Zenit Axel Witsel évoque au micro d'UEFA.com son enfance, son idole, Benfica et ses objectifs avec le club russe.

Axel Witsel, le Belge du Zenit, répond à nos questions. Il parle de Hulk, nous dit pourquoi il aime jouer à Old Trafford, et raconte comment l'un de ses coéquipiers s'est retrouvé dans une situation plus qu'embarrassante, sur le terrain.

À 27 ans, Axel Witsel a remporté des trophées en Belgique, au Portugal et en Russie, où il demeure l'un des hommes clés du Zenit de Mircea Lucescu. L'international belge revient sur son parcours au micro d'UEFA.com.

Sa jeunesse...

J'ai commencé à jouer au football quand j'avais quatre ans, à Vottem, une ville de la province de Liège. C'est là que j'ai grandi et que j'allais à l'école. Dans le quartier, il y avait un terrain de foot et un petit espace en béton, c'est là qu'on jouait avec mes amis. À côté de ce champ, on trouve désormais un complexe sportif qui porte mon nom.

Witsel a grandi au Standard
Witsel a grandi au Standard©Getty Images

Mon héros était Zinédine Zidane, et c'est toujours le cas aujourd'hui. Pourquoi Zidane ? Parce que quand j'étais petit, je regardais souvent les matches de l'équipe de France, vu que mon père est originaire de Martinique. J'ai toujours aimé Zidane, il est vide devenu mon idole.

Standard Liège...

J'ai rejoint le Standard à neuf ans. Je suis passé par toutes les équipes de jeunes avant de passer pro à 16 ans. Quand j'avais dix ans, et que mon père me conduisait à l'entraînement, je lui ai dit un jour en passant devant le stade du Standard que je rêvais d'y jouer. Il m'a répondu que je devais travailler dur pour réaliser ce rêve. J'ai toujours eu cet objectif en tête.

Benfica...

Witsel sous le maillot de Benfica
Witsel sous le maillot de Benfica©AFP/Getty Images

Cela faisait cinq ou six ans que je jouais pour le Standard, et je voulais tenter ma chancer à l'étranger. Je voulais hausser mon niveau de jeu. Benfica m'a fait une offre, et c'était la meilleure destination pour moi. On m'a très bien accueilli là-bas, l'équipe, le staff, les supporters, tout le monde. J'ai vraiment beaucoup aimé ce passage au Portugal. J'y ai beaucoup progressé. C'est grâce à Benfica si le nom "Witsel" est connu en Europe.

Zenit...

Temps forts : Zenit 5-0 AZ
Temps forts : Zenit 5-0 AZ

Au début, ce n'était pas facile. Quitter Lisbonne, où il toujours beau, pour la Russie... Oui, il fait chaud l'été, mais la température pour descendre à -15, -20 l'hiver – c'est très difficile.

Le Zenit est un club qui devrait jouer la Champions League tous les ans, mais nous avons eu un peu de mal en Championnat la saison dernière. On voudra faire mieux en Europa League que la saison dernière. On a perdu contre Séville en quarts, mais je pense qu'on méritait meilleur sort.

Bien sûr, notre objectif est de reprendre ce titre de champion de Russie. Nous voulons aussi gagner la Coupe de Russie, et atteindre au moins les demi-finales de l'Europa League.

Haut