Le Portugal pas si nul ?

Le Portugal s'est qualifié pour les demi-finales sans remporter le moindre match en 90 minutes, mais EURO2016.fr rappelle qu'on peut triompher sans gagner.

Le Portugal n'a mené au score que 24 minutes en France
Le Portugal n'a mené au score que 24 minutes en France ©AFP/Getty Images

Le Portugal l'a refait jeudi, continuant son parcours à l'UEFA EURO 2016 sans avoir gagné le moindre match dans le temps réglementaire.

L'équipe de Fernando Santos est extrêmement régulière en termes de résultats, sa victoire aux tirs au but sur la Pologne intervenant après son cinquième nul à la fin des 90 minutes en France. Alors qu'ils avaient dû partager les points contre l'Islande, l'Autriche et la Hongrie dans le Groupe F, Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers sont passés le plus proche d'un succès classique lorsqu'ils ont battu la Croatie en marquant en prolongation en 8es de finale.

Le Portugal pourrait brandir le trophée le 10 juillet après deux résultats identiques, n'ayant mené au score que pendant 24 minutes en France tandis qu'il a puisé dans ses ressources pour arracher une égalisation à quatre reprises. Ce ne serait certainement pas la première équipe à triompher sans gagner, comme l'explique EURO2016.fr.

Atlético Madrid, UEFA Europa League 2009/10
3 v., 8 n., 4 d. – champions

Les Rojiblancos n'étaient pas des candidats évidents au titre lorsqu'ils étaient reversés de l'UEFA Champions League après n'avoir pris que trois points en phase de groupes. Le but de la victoire de Diego Forlán à la 90e minute leur permettait de sortir Galatasaray en 16es, puis l'Atleti écartait le Sporting CP, Valence et Liverpool grâce à la règle des buts à l'extérieur. Cette option n'était pas envisageable en finale, mais l'Atlético s'en remettait à un but de Forlán au bout de la prolongation pour dominer Fulham et mettre un terme à une quête de trophées longue de 14 ans.

PSV Eindhoven, Coupe des clubs champions 1987/88
3 v., 5 n., 1 d. –
champions
Les doubles vainqueurs néerlandais de Guus Hiddink signaient des victoires sur Galatasaray et le Rapid Vienne (deux fois), mais aucun après le deuxième tour. Ils battaient ensuite Bordeaux et le Real Madrid grâce au but à l'extérieur après des nuls 1-1 en France et en Espagne, puis rencontraient Benfica lors d'une finale sans but. Lors de la séance de tirs au but, António Veloso (le père de Miguel) manquait sa tentative et l'été doré des Pays-Bas pouvait commencer.

Russie, Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA 2013
1 v., 4 n. – champions
La Russie ne signait qu'une victoire pour quatre nuls, mais la précision des hommes de Dmitri Khomukha depuis le point de penalty était inégalée en Slovaquie. Après avoir battu l'Ukraine 3-0 en première journée, la Russie ne marquait qu'un autre but, lors d'un nul face à l'Italie qui lui assurait la première place du groupe. Après des nuls 0-0 en demi-finale et en finale, ils battaient la Suède (10-9) et l'Italie (5-4) aux tirs au but.

*Statistique à partir de la phase de groupes

Haut