Bordeaux veut sauver l'honneur

Bordeaux, déjà éliminé et mal en point en Ligue 1, tentera de conclure sa campagne d'UEFA Europa Lague sur une bonne note.

Le Bordelais Enzo Crivelli à la lutte avec Ruslan Kambolov
Le Bordelais Enzo Crivelli à la lutte avec Ruslan Kambolov ©AFP/Getty Images

Pour espérer passer, le FC Rubin Kazan aura besoin de gagner sur la pelouse d'un FC Girondins de Bordeaux qui traverse une période difficile.

• Bordeaux est éliminé, Kazan se qualifiera en cas de victoire combinée à une défaite de Sion.

Antécédents
• Les équipes s'étaient rencontrées pour la première fois dans une compétition de l'UEFA au match aller. Résultat final : 0-0.

• Auparavant, la seule confrontation des Tatars face à un adversaire français s'est soldée par une déconvenue : une défaite 4-2 au tot. face à l'Olympique Lyonnais. C'était en barrages de l'UEFA Champions League 2011/12.

• Les stats des Bordelais face à des clubs russes : 5V 1N 1D (3V 0N 0D à domicile).

Récemment
• Bordeaux n'a gagné aucun match dans le Groupe B, et reste sur six matches européens sans victoire (3N 3D).

• Le Rubin n'a gagné que trois de ses neuf matches en UEFA Europa League cette saison (phase de qualification comprise). Il ne compte aucune victoire à l'extérieur (2N 1D).

• Bordeaux avait atteint les 16es de finale lors de ses deux premières participations aux phases de groupes (Coupe UEFA et UEFA Europa League), mais, comme lors de sa dernière campagne européenne (2013/14), les Girondins ont manqué la qualification cette fois-ci.

Autour du match
• Kazan avalera près de 3 650 km pour se rendre à Bordeaux.

Les entraîneurs
• Valeri Chali a passé la majorité de sa carrière de joueur dans les divisions inférieures soviets avec le Chayka Sevastopol (aussi connu sous le nom d'Atlantika Sevastopol). Il commençait sa carrière d'entraîneur dans le beach soccer et le futsal, avant de prendre les rênes du club moldave d'Iskra-Stal en 2011. Après un court passage sur le banc de l'équipe B de Sevastopol, il débarquait au Rubin Kazan, où il était nommé entraîneur intérimaire suite au licenciement de Rinat Bilyaletdinov en septembre 2015.

• Willy Sagnol a pris les rênes de Bordeaux en 2014 après un passage à la tête de l'équipe de France Espoirs. En tant que joueur, l'ancien arrière droit a été sacré champion de France avec l'AS Monaco FC avant de partir pour l'Allemagne où il a remporté cinq titres et l'UEFA Champions League 2000/01 avec le FC Bayern München.

Haut