Séville, une osmose payante

Le Sevilla FC poursuit sa belle histoire avec la compétition, comme en témoigne son succès 3-0 en demi-finale aller face à l'ACF Fiorentina.

Les joueurs de Séville saluent leur public au coup de sifflet final
Les joueurs de Séville saluent leur public au coup de sifflet final ©Getty Images

Le Sevilla FC est décidément lié à la Coupe UEFA/UEFA Europa League, déjà remportée à trois reprises par les Andalous. Et ce n'est pas leur large victoire 3-0 sur l'ACF Fiorentina à l'Estadio Ramón Sánchez Pizjuán, jeudi soir en demi-finale aller, qui ira à l'encontre de l'histoire.

Aleix Vidal fête son second but
Aleix Vidal fête son second but©Getty Images

Les chants des supporters ont donné encore plus de relief à ce succès, qui rapproche inexorablement Séville de la grande finale du 27 mai prochain à Varsovie.

Les joueurs d'aile Benoît Trémoulinas et Aleix Vidal ont sonné la charge, le second - il est vrai habitué à évoluer dans l'entrejeu - inscrivant un doublé face à la Viola.

C'est d'ailleurs lui qui ouvrait le score dès la 17e minute, à la plus grande joie des spectateurs, lesquels donnaient encore plus de la voix. "[L'ambiance] était incroyable – nos supporters ont été fantastiques du début à la fin", confiait d'ailleurs le milieu Grzegorz Krychowiak sur UEFA.com. "On est très forts à domicile grâce à notre public, qui a tendance à impressionner l'équipe adverse." Les neufs succès européens de rang à Sánchez Pizjuán sont là pour en témoigner.

"On était sereins car on savait que les fans répondraient présents", expliquait Vidal à l'issue de la rencontre. "Ils ont assuré, comme depuis le début de la saison, en nous soutenant sans cesse."

Il faut dire que les joueurs ont eux aussi fait leur boulot, avec une seule défaite concédée à domicile au cours des 17 dernières réceptions - qui plus est face au Real Madrid CF.

Haut