La Fiorentina fait le boulot à Esbjerg

Esbjerg fB 1-3 ACF Fiorentina
Alessandro Matri, Josip Iličić et Alberto Aquilani marquent en première période au Danemark.

©AFP/Getty Images

L'ACF Fiorentina a pris une bonne option sur la qualification pour les 8es de finale de l'UEFA Europa League en allant s'imposer 3-1 sur l'Esbjerg fB au Danemark.

Si le froid et la pluie accueillaient la Viola à Esbjerg, les Italiens n'en souffraient pas puisqu'Alessandro Matri, Josip Iličić et Alberto Aquilani confirmaient par des buts une belle première période des visiteurs. Esbjerg égalisait bien par Martin Pušić et se procurait des occasions, mais la Fiorentina se montrait au point tactiquement en deuxième période.

La première démarrait sur les chapeaux de roue : Pušić sollicitait l'intervention de Neto en début de partie, mais de l'autre côté, Matri ne ratait pas son occasion. Il récupérait une pichenette et frappait à ras de terre pour ouvrir le score après neuf minutes de jeu. Néanmoins, Esbjerg attendait deux minutes pour égaliser quand le centre de Jakob Ankersen retombait dans les pieds de Pušić. L'Autrichien ne ratait pas la cible.

La partie repartait de plus belle. Iličić récupérait le mauvais dégagement de Davidson Drobo-Ampem et l'attaquant slovène enroulait sa frappe hors de la portée de Martin Dúbravka après un quart d'heure de jeu. Les deux équipes assuraient le spectacle, surtout qu'Esbjerg avait entrepris d'assiéger le but italien. Jonas Knudsen et Ankersen frappaient à côté et alors qu'ils pensaient pouvoir égaliser à nouveau, Drobo-Ampem commettait l'irréparable sur Ryder Matos sur un contre de la Fiorentina. Aquilani transformait le penalty sans problème.

Satisfait du score, les Florentins se contentaient de défendre leur avantage après la pause. Entré en cours de jeu, Mario Gomez voyait une frappe puissante repoussée par Dúbravka. De l'autre côté, Neto produisait un superbe arrêt devant Knudsen. Jesper Rasmussen aurait pu réduire la marque en fin de match, mais la Fiorentina tenait bon. Esbjerg aura une montagne à gravir au match retour.

Haut