Le site officiel du football européen

Réactions après le tirage des 16es de finale

Publié: Lundi, 3 février 2014, 8.00HEC
Le tirage des 16es et 8es de finale de l'UEFA Europa League a été effectué. UEFA.com propose les réactions des forces en présence.
 
Publié: Lundi, 3 février 2014, 8.00HEC

Réactions après le tirage des 16es de finale

Le tirage des 16es et 8es de finale de l'UEFA Europa League a été effectué. UEFA.com propose les réactions des forces en présence.

UEFA.com fait le tour des réactions à l'issue du tirage des 16es et des 8es de finale de l'UEFA Europa League.

FC Dnipro Dnipropetrovsk - Tottenham Hotspur FC
Juande Ramos, entraîneur du Dnipro
La chance n'a pas été avec nous pour ce tirage. Tottenham est l'un des favoris de la compétition. C'est une équipe qui est très forte mais il va falloir voir ce que ça va donner sur le terrain. Nous ne disputerons pas ces matchs avec un état d'esprit autre que celui de tout donner pendant les deux rencontres.

Real Betis Balompié - FC Rubin Kazan
Juanfran, milieu de terrain du Betis
Ça va être difficile. Le froid va jouer un rôle important lorsque vous voyagez dans des pays comme la Russie. Mais je pense que ce sera assez équilibré. Pour moi, c'est du 50/50. Ça ne va pas très bien pour eux en ce moment dans leur championnat. C'est un peu comme nous. Par conséquent, on va mettre un peu de côté la compétition européenne pour se concentrer sur le championnat. Notre adversaire a de bons joueurs, il est digne de respect mais nous sommes le Betis et nous devons essayer de nous qualifier pour le prochain tour.

©Getty Images

L'entraîneur du Rubin Kurban Berdyev

Kurban Berdyev, entraîneur du Rubin
Le Betis est une équipe expérimentée qui a joué les compétitions européennes à de nombreuses reprises. Même si cette équipe a des soucis en championnat d'Espagne elle va être difficile à battre. On ne peut pas se permettre d'aborder ce genre de rencontre sans être extrêmement disciplinés. Nous respectons énormément cet adversaire.

Vladislav Kulik, milieu de terrain du Rubin
Le Betis ? C'est une équipe à la grande renommée. Je l'ai suivie récemment. Le football espagnol c'est toujours du haut niveau. Ce ne sera pas aisé, c'est sûr. Il ne faut pas se fier au fait que cette équpe est dernière de son championnat. Cela ne veut pas dire grand-chose parce qu'elle a connu le succès en UEFA Europa League. Je ne ferai pas de pronostic. On va voir ce qu'il se passe sur la pelouse.

Swansea City AFC - SSC Napoli
Aurelio De Laurentiis, président de Naples
Swansea est une bonne équipe mais nous avons une chance de nous qualifier. Nous devons le faire. Notre entraîneur (Rafael Benítez) connaît le football anglais mieux que quiconque, alors cela devrait être un avantage pour nous.

Juventus - Trabzonspor AŞ
Hami Mandıralı, entraîneur-adjoint de Trabzonspor
Nous n'avons pas peur de la Juventus. Ça va être un plaisir de l'affronter. Le Trabzonspor a enregistré de bons résultats lorsqu'il a joué contre de grands clubs. Ce sera un bel affrontement. Nous avons des joueurs internationals turcs et d'autres qui ont de l'expérience dans les coupes d'Europe (comme Florent Malouda). On espère qu'ils vont pouvoir démontrer l'étendue de leur talent.

Jouer le match aller à domicile ou à l'extérieur, ce n'est pas important. Il faut bien jouer à domicile et à l'extérieur si on veut gagner. Peu importe qui est l'adversaire, il faut jouer son propre jeu. Éliminer la Juventus serait autre chose. On va faire de notre mieux pour que Trabzonspor figure bien en Europe.

İbrahim Ethem Hacıosmanoğlu, président de Trabzonspor
Je ne dirais pas que nous avons eu un mauvais tirage. Je voulais vraiment tomber contre une équipe italienne après que nous avons rencontré la Lazio dans notre groupe. La Juventus est une équipe qui vient de la Champions League et qui a été éliminée par une équipe turque je pense que nous pouvons leur donner le plaisir d'être éliminés par une autre équipe turque dans cette compétition !

NK Maribor - Sevilla FC
Ante Šimundža, entraîneur de Maribor
C'est une équipe qui a remporté la Coupe UEFA à deux reprises et qui a de grands joueurs. Séville est un club qui a un grand statut au niveau européen. Pour nous ce seront deux matches où il faudra prendre du plaisir. Ce seront des récompenses pour le dur travail que nous avons effectué pour passer cet hiver européen pour la première fois. Nous allons revenir de notre stage d'hiver une semaine plus tôt. En attendant, nous allons regarder tous les matches de cette équipe espagnole dans son championnat pour savoir vraiment comment elle évolue.

Séville est septième du championnat espagnol. On ne peut pas dire que c'est un tirage facile, c'est un grand nom du football.

©Getty Images

Unai Emery, coach de Séville

Unai Emery, entraîneur de Séville
On va se contenter de ce tirage. Nous avons toujours le plus grand des respects pour chaque adversaire que nous rencontrons mais si l'on prend en compte la qualité des équipes qui étaient dans ce tirage, je pense que nous pouvons être satisfaits. Nous pouvons rivaliser avec cette formation et nous pouvons la battre. Mais nous parlons là de l'équipe numéro un en Slovénie. L'équipe qui domine son championnat et ce ne sera pas un adversaire facile.

FC Viktoria Plzeň - FC Shakhtar Donetsk
David Limberský, milieu de terrain de Pilsen
Le Shakhtar est une équipe très forte et je ne pense pas que nous serons favoris dans cette double confrontation. Cela va certainement rester dans la mémoire de Tomáš Hübschman (le défenseur tchèque du Shakhtar Donetsk), je sais qu'ils ont également de grands joueurs brésiliens. C'est une équipe extrêmement forte. Je connais également très bien leur stade. Je peux parler pour tout notre vestiaire et dire que nous allons tout donné pour nous qualifier mais que ce sera vraiment très difficile.

FC Chornomorets Odesa - Olympique Lyonnais
Olexiy Gai, milieu de terrain du Chornomorets
Hier, (l'entraîneur d'Odessa) Roman Grygorchuk a dit qu'il voulait jouer contre cette équipe de Lyon, alors nous n'avons même pas regardé le tirage au sort ! Lyon est l'une des meilleures équipes en France. Nous allons rapidement découvrir ses forces et ses faiblesses. Après, il y a peut-être un match contre le Shakhtar en huitième de finale je crois que toute l'Ukraine voudrait voir un match comme celui-là mais il est trop tôt pour en parler.

Rémi Garde, entraîneur de Lyon
J'ai beaucoup de respect pour toutes les équipes qui dispute cette compétition. Je ne préfère pas m'aventurer à commenter ce tirage au sort. Toutes les équipes françaises qui jouent une compétition européenne doivent être soutenues. Si le Paris Saint-Germain va loin [en UEFA Champions League], nous serons contents pour eux.

SS Lazio - PFC Ludogorets Razgrad
Vladimir Petković, entraîneur de la Lazio
Cela aurait pu être pire mais le Ludogorets est une équipe dangereuse. C'est une équipe qui manque d'expérience au niveau européen mais qui a de bons joueurs nous allons devoir donner le meilleur de nous-mêmes pour la battre. Jouer au niveau européen est toujours une grande motivation pour ce genre d'équipe. Leurs joueurs seront à 110 % pour montrer qu'ils peuvent évoluer à ce niveau. L'année dernière, nous avons bien réussi en Europa League. On va faire peut-être encore mieux cette année.

©Meridian Match

Le coach de Ludogorets Stoicho Stoev

Stoicho Stoev, entraîneur de Ludogorets
Qu'on le veuille ou non, c'est le tirage. Je suis la Serie A de près et je connais la Lazio, mais en tant que fan, pas en tant qu'entraîneur. Je vais donc les suivre d'un peu plus près. Ils ont de grands joueurs comme Miroslav Klose. La Lazio a un avantage car il n'y a pas de trêve hivernale en Italie, mais on va tout faire pour être prêts.

Esbjerg fB - ACF Fiorentina
Niels Frederiksen, entraîneur d'Esbjerg
"C'est un tirage qui est très intéressant. Florence est une équipe qui figure dans les meilleures dans le championnat d'Italie. Nous sommes pressés de relever ce défi jamais rencontré."

AFC Ajax - FC Salzburg
Frank de Boer, entraîneur de l'Ajax
Je pense que nous serons favoris, mais on ne sous-estimera pas Salzbourg. Il faudra tout donner pour passer.

Franz Schiemer, défenseur de Salzbourg
L'Ajax est l'un des adversaires les plus coriaces. C'est un club qui évolue à très haut niveau alors il y aura pas mal de monde dans les tribunes de notre stade. C'est un petit avantage pour nous de jouer le match retour à domicile. Il m'est arrivé de jouer contre l'Ajax avec l'Austria et nous avions perdu alors j'ai peut-être une petite revanche à prendre.

Maccabi Tel-Aviv FC - FC Basel 1893
Jordi Cruyff, directeur sportif du Maccabi Tel-Aviv
Nous connaissons cette équipe de Bâle parce que nous l'avons rencontrée cette saison. Il ne faudra pas perdre de temps. Le mois de février sera rapidement ici. Nous ne serons pas favoris c'est une certitude."

©Getty Images

Murat Yakin, entraîneur de Bâle

Murat Yakin, entraîneur de Bâle
C'est un superbe tirage pour démarrer cette phase à élimination directe. Nous connaissons notre adversaire car nous l'avons affronté l'été dernier (au troisième tour de qualification en UEFA Champions League). L'ambiance est toujours très particulière au Bloomfield Stadium. Le fait que le Maccabi ait progressé de manière si facile en phase de groupes en Europa League montre que c'est une très belle équipe.

FC Porto - Eintracht Frankfurt
Bruno Hübner, directeur sportif de l'Eintracht
C'est un superbe tirage pour notre équipe mais aussi pour nos supporters. Mais c'est aussi peut-être le plus dur des tirages. On va être les outsiders lors des deux rencontres. Mais cela ne nous empêchera peut-être pas de nous qualifier.

Heribert Bruchhagen, directeur exécutif de l'Eintracht
On ne voulait pas prendre d'équipe venant de l'UEFA Champions League. Porto est une équipe très expérimentée à ce niveau, c'est un tirage très difficile, mais les équipes de Bundesliga ont montré qu'elles étaient performantes au plus haut niveau. Sur deux matches, on peut créer la surprise.

FC Anji Makhachkala - KRC Genk
Gadzhi Gadzhiev, entraîneur de l'Anji
Je connais bien Genk parce que je suis le football belge de près. Nous avons acheté le défenseur João Carlo à cette équipe (en 2011). Genk est une équipe dangereuse et je pense que nous avons une chance de nous qualifier.

Andrei Yeschenko, défenseur de l'Anji
Genk est une bonne équipe, mais on peut les inquiéter. Les 8es de finale sont à notre portée. Je suis d'accord pour dire que l'Anji a eu de ma chance en Europa League. On a eu un groupe facile, et la chance nous suit encore.

FC Dynamo Kyiv - Valencia CF

©Getty Images

Stefanos Athanasiadis (PAOK)

PAOK FC - SL Benfica
Stefanos Athanasiadis, attaquant du PAOK
Nous avons dans votre équipe deux anciens joueurs de Benfica avec Kostas Katsouranis et avec Miguel Vítor. On espère qu'il vont nous donner quelques tuyaux. On espère que nous allons pouvoir atteindre notre but. Benfica est une très bonne équipe, elle joue un football attractif elle a déjà atteint la finale l'année dernière. Mais je pense que nous pouvons nous qualifier cependant. On va devoir essayer d'accrocher un bon résultat à l'extérieur.

Huub Stevens, entraîneur du PAOK
Benfica est un adversaire très fort. Nous le connaissons bien après ses récentes prestations contre l'Olympiacos en UEFA Champions League. Nous avons étudié cette équipe mais il ne fait aucun doute que c'est l'une des meilleures formations présentes à ce stade de la compétition.

FC Slovan Liberec - AZ Alkmaar
Jan Nezmar, directeur sportif de Liberec
Ce ne sera pas vraiment une nouvelle expérience puisqu'on a joué contre Alkmaar il y a sept ans. Le football néerlandais est connu pour son style offensif, nos fans peuvent s'attendre à un bon match. On n'a pas d'informations récentes sur l'AZ, alors on va commencer nos recherches, mais je pense qu'il faudra être prudents dans notre approche.

Martin Frýdek, défenseur de Liberec
C'est une équipe néerlandaise. Alkmaar préfère un jeu offensif et attrayant, et ça peut nous convenir.

Dick Advocaat, entraîneur de l'AZ
On a toutes nos chances de passer. Le Slovan Liberec joue chaque année pour la première place en République tchèque, mais là, ils sont sixièmes, alors peut-être qu'en ce moment ils ne sont pas aussi forts que l'AZ. Le fait qu'on joue le match aller à l'extérieur est un avantage. On saura exactement ce qu'il faudra faire à la maison.

Mis à jour le: 04/02/14 17.50HEC

En relation

Équipes

http://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/news/newsid=2038770.html#reactions+apres+tirage+16es+finale