Esbjerg reçoit le Standard sans pression

L'Esbjerg fB a le FC Salzburg dans le viseur alors qu'il affronte le R. Standard de Liège après avoir déjà assuré sa place en 16es de finale.

Le gardien de but Frederik Rønnow s'empare d'un ballon aérien pour Esbjerg
Le gardien de but Frederik Rønnow s'empare d'un ballon aérien pour Esbjerg ©AFP/Getty Images

L'Esbjerg fB s'est d'ores et déjà extirpé de la phase de groupes de l'UEFA Europa League à sa première tentative, et espérera continuer sur sa lancée lors de la réception du R. Standard de Liège dans le Groupe C.

• La 100e rencontre du Standard en Coupe UEFA et UEFA Europa League s'est achevée sur une déception à la quatrième journée, une défaite 3-1 à domicile face au FC Salzburg mettant fin à ses espoirs d'atteindre les 16es de finale. Le succès 1-0 d'Esbjerg sur le terrain de l'IF Elfsborg lors de la même soirée a offert aux Danois une première qualification pour la phase à élimination directe d'une compétition de clubs de l'UEFA.

Antécédents
• Entré en cours de jeu, Mushaga Bakenga marquait à la cinquième minute du temps additionnel pour assurer une victoire 2-1 à Esbjerg lorsque les deux équipes se sont rencontrées pour la première fois à la première journée. Dans le premier match du club danois face à un adversaire belge, Mick van Buren (63e) avait donné l'avantage à Esbjerg mais Mujangi Bia (74e) sortait du banc pour égaliser.

• Il s'agissait de la première défaite du Standard en quatre matches contre des adversaires danois. Les Belges avaient remporté leurs trois précédentes rencontres sans encaisser le moindre but, la dernière en date contre le FC København en phase de groupes d'UEFA Europa League 2011/12, (3-0 à domicile, 1-0 à Copenhague).

Repères
• Esbjerg a battu l'AS Saint-Étienne chez lui et à l'extérieur en barrages, se qualifiant ainsi pour sa première phase de groupe en compétition de l'UEFA.

• Sur les huit équipes qui se sont qualifiées pour les 16es de finale à la quatrième journée, trois ont atteint ce stade de l'UEFA Europa League pour la première fois : Esbjerg, l'ACF Fiorentina et le PFC Ludogorets Razgrad.

• Le Standard a marqué un but lors de chacun de ses quatre matches du Groupe C. Le club belge n'a conservé sa cage inviolée qu'une fois en dix matches européens cette saison, mais a inscrit au moins un but lors de chacune de ces rencontres.

• Le seul faux-pas des Belges en phase de groupes de Coupe UEFA/UEFA Europa League remonte à 2004/05, pour leurs débuts. Sinon, le Standard en est toujours sorti, atteignant même les quarts de finale en 2009/10 après avoir été reversé de la phase de groupes de l'UEFA Champions League.

On se connaît ?
• Le buteur norvégien Bakenga a joué pour le Club Brugge KV puis, en prêt, pour le Cercle Brugge KSV avant d'être à nouveau prêté, à Esbjerg, cet été. Ses trois rencontres contre le Standard lors de son passage en Belgique se sont soldées par une victoire (1-0 avec le Club Brugge en 2011/12) et deux défaites (2-1, 1-0 avec le Cercle Brugge en 2012/13).

• L'ailier d'Esbjerg, Emil Lyng, connaît un peu le football belge, lui qui avait été prêté en 2009/10 par le LOSC Lille au SV Zulte Waregem. Il avait notamment fait match nul 1-1 à domicile contre le Standard.

Sur les entraîneurs
• Recruté comme entraîneur d'Esbjerg à l'été 2013 après le départ de Jess Thorup à la tête des Espoirs danois, Niels Frederiksen est arrivé dans l'élite du football par des chemins détournés : diplômé en économie, il a travaillé dans la banque tout en entraînant les jeunes du B 1903 København et du Lyngby BK. Passé entraîneur de l'équipe première en 2009, il a connu la promotion en première division dès la première de ses quatre années à sa tête.

Haut