Le site officiel du football européen

Sans complexe pour les premiers tours

Publié: Vendredi, 28 juin 2013, 14.05HEC
L'UEFA Europa League débute mardi. Des clubs tels que les Crusaders FC et FC Irtysh Pavlodar espèrent se faire un nom face à... de grands noms.
Sans complexe pour les premiers tours
Rosenborg, un habitué des compétitions européennes ©Getty Images
 
Publié: Vendredi, 28 juin 2013, 14.05HEC

Sans complexe pour les premiers tours

L'UEFA Europa League débute mardi. Des clubs tels que les Crusaders FC et FC Irtysh Pavlodar espèrent se faire un nom face à... de grands noms.

Pour une poignée d’équipes visant à renouer avec leur illustre passé, les premier et deuxième tours de qualification de l’UEFA Europa League 2013/14 représentent les premières étapes vers la rédemption. Pour d’autres, c’est une occasion de faire fi de leur statut d’outsider. UEFA.com vous présente certaines confrontations qui ne manqueront pas de piquant.

Le Crusaders FC doit combler un gouffre béant en termes d’expérience européenne et vaincre le poids de l’histoire pour éliminer le Rosenborg BK. Les quadruples champions d’Irlande du Nord sont tombés d'entrée en éliminatoires lors de leurs six précédentes tentatives et se sont inclinés 4-0 sur l’ensemble des deux matches à ce stade face au même adversaire la saison dernière.

Leur adversaire norvégien, entraîné par l’ancien sélectionneur des moins de 21 ans Per Joar Hansen, s’est frotté à l’élite européenne en phase de groupes de l’UEFA Champions League 11 fois lors des 18 dernières années. Il battait notamment l’AC Milan lors de l’édition 1996/97, avant une défaite en quarts de finale contre la Juventus.

Le Glentoran FC a terminé quatrième de la Premiership nord-irlandaise 2012/13, avec 26 points d’avance sur son dauphin, le Crusaders. Un coup d’œil sur le passé rappelle qu’il s’agit d’un club capable de saisir l’occasion face au KR Reykjavík. Les Glens possèdent une tradition de formation de futurs talents, une culture qui a porté ses fruits lors de leur plus belle heure sur la scène européenne.

Hôte du SL Benfica au premier tour de la Coupe des clubs champions européens 1967/68, l’équipe d’Irlande du Nord s’était mise à rêver après un penalty transformé par John Colrain avant qu’Eusébio ne leur ôte une victoire de prestige en égalisant à la 86e minute. Alors que l’on s’attendait à un lourd revers à Lisbonne, Glentoran tenait bon pour ramener un nul 0-0, s’inclinant au nombre de buts à l’extérieur.

Le R. Standard de Liège est l’adversaire potentiel du KR ou de Glentoran au deuxième tour. Les Rouges titillaient la gloire européenne en 1962, finissant par s’incliner en demi-finales face au Real Madrid CF. Plus récemment, ils éliminaient le FC Salzburg et le Panathinaikos FC sur leur parcours vers les quarts de finale, lors desquels ils étaient éliminés par le SV Hamburger.

Champion d’Europe en 1991, le FK Crvena zvezda est absent de la phase de groupes d’une compétition de l’UEFA depuis 2007. Les Serbes rencontreront l’ÍBV Vestmannaeyjar ou le HB Tórshavn, l’un des plus clubs les plus anciens et les plus titrés aux Îles Féroé. Quant au double vainqueur de la Coupe UEFA de l’IFK Göteborg, il est opposé au FK AS Trenčín, un club slovaque fondé en 1992 seulement et promu dans l’élite pour la première fois en 2011.

Quart de finaliste de l’UEFA Europa League la saison dernière, le FC Rubin Kazan lance sa quête de finale à Turin face au club serbe du FK Jagodina, qui a décroché sa première Coupe de Serbie grâce à un succès 1-0 sur le FK Vojvodina lors de la finale de mai.

Les 38 rencontres du premier tour de qualification auront lieu les 4 et 11 juillet, les vainqueurs décrochant leur billet pour le deuxième tour de qualification des 18 et 25 juillet.

Mis à jour le: 28/06/13 15.02HEC

En relation

http://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/news/newsid=1967881.html#sans+complexe+pour+premiers+tours