Le site officiel du football européen

Le Dynamo domine sans gagner

Publié: Jeudi, 14 février 2013, 18.26HEC
FC Dynamo Kyiv 1-1 FC Girondins de Bordeaux
Les Ukrainiens n'ont pas été payés des efforts déployés pour décrocher la victoire.
par Christian Châtelet
Le Dynamo domine sans gagner
Lukman Haruna à la lutte avec Grégory Sertic ©AFP/Getty Images
 
Publié: Jeudi, 14 février 2013, 18.26HEC

Le Dynamo domine sans gagner

FC Dynamo Kyiv 1-1 FC Girondins de Bordeaux
Les Ukrainiens n'ont pas été payés des efforts déployés pour décrocher la victoire.

Le FC Dynamo Kyiv a dominé quasiment de bout en bout son 16e de finale aller, face au FC Girondins de Bordeaux mais il a dû se contenter du nul après avoir gâché de nombreuses occasions.

Lukman Haruna a ouvert le score après 20 minutes et le Bordelais Ludovic Obraniak, sur l'une des très rares occasions françaises du match, a égalisé dans la foulée. La suite était à sens unique avec deux barres pour le Dynamo, mais c'est bien le club aquitain qui a marqué le fameux but à l'extérieur.

Avec une équipe n'ayant pas joué en compétition depuis le 30 novembre, Oleh Blokhin aurait pu choisir la prudence pour débuter la rencontre, surtout sans Ideye Brown, qui fête encore sa victoire dans la Coupe d'Afrique des Nations avec le Nigeria. Mais il n'en était rien, l'ancien Ballon d'Or lançait ses hommes à l'attaque dès le coup d'envoi avec Admir Mehmedi, Haruna, Niko Kranjčar, Andriy Yarmolenko et Roman Bezus chargés d'animer les phases offensives.

La pression payait après 19 minutes sur un super enchaînement d'Haruna qui contrôlait de l'intérieur pied droit avant de frapper une demi-volée des 10 m : sous la barre. Le centre était signé de l'autre ancien de la Ligue 1, Taye Taiwo.

Dominé depuis le début de la partie, l'actuel septième de la Ligue 1 marquait sur sa première occasion qui n'en était pas vraiment une. Mais avec le pied gauche d'Obraniak, toute prise de balle face au but, même du coin de la surface peut faire mouche. C'est comme cela, à la suite d'un beau travail de Grégory Sertic, que le Polonais a remis ses coéquipiers à flot.

Le répit était court pour les joueurs de Francis Gillot qui se replaçaient rapidement sous le feu nourri des tirs adverses, dont un, celui d'Haruna, était renvoyé par la barre (41e).

La seconde période débutait sur un scénario similaire et une pleine poignée de vrais arrêts compliqués pour Carrasso quand ce n'était pas Julien Faubert qui mettait son pied en opposition de manière désespérée, devant Roman Bezus seul à proximité du but (67e).

Y avait-il plus belle occasion ? Oui puisqu'à un quart d'heure de la fin le remplaçant Oleh Gusev obtenait un penalty pour une faute d'Henrique. L'international ukrainien trouvait la barre (76e). Les champions de France 2009 relevaient un peu la tête dans les dernières minutes mais il faudra montrer un autre visage, la semaine prochaine à Chaban-Delmas, pour se qualifier.

Mis à jour le: 16/02/13 0.04HEC

En relation

Équipes

http://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/season=2013/matches/round=2000357/match=2010039/postmatch/report/index.html#le+dynamo+domine+sans+gagner