Le site officiel du football européen

Finale 100 % espagnole à Bucarest

Publié: Jeudi, 3 mai 2012, 13.57HEC
Deux équipes de Liga espagnole s'affrontent le 9 mai à Bucarest pour désigner le grand vainqueur de l'UEFA Europa League 2011/12.
Finale 100 % espagnole à Bucarest
Les joueurs de l'Atlético retrouvent un club espagnol en finale ©Getty Images
 
Publié: Jeudi, 3 mai 2012, 13.57HEC

Finale 100 % espagnole à Bucarest

Deux équipes de Liga espagnole s'affrontent le 9 mai à Bucarest pour désigner le grand vainqueur de l'UEFA Europa League 2011/12.

Avec les mêmes couleurs et deux noms qui se ressemblent, pas besoin de faire les présentations entre le Club Atlético de Madrid et l'Athletic Club pour cette finale de l'UEFA Europa League 100% espagnole à Bucarest.

Antécédents européens
• Ces deux équipes se rencontrent pour la première fois en compétition de clubs de l'UEFA.

• Sur un plan national, l'Atlético a un léger avantage avec 64 victoires contre 59 pour l'Athletic.

• La première rencontre entre ces deux clubs en Liga remonte au tout premier championnat d'Espagne en 1929. Ils avaient déjà disputé une finale de Copa del Rey, l'Athletic s'imposant 4-1 en 1921. L'Athletic s'est imposé 2-1 lors de la finale 1956, puis ce fut au tour de l'Atlético lors de la dernière finale entre ces deux équipes en 1985. Hugo Sánchez marquait deux buts pour les hommes de Luis Aragonés avant que Julio Salinas ne réduise le score pour l'Athletic de Javier Clemente dans une finale jouée à Santiago Bernabéu.

• L'Atlético a disputé 11 matches européens face à d'autres équipes espagnoles, y compris les victoires à domicile et à l'extérieur face au Valencia CF cette saison en demi-finale. Son bilan général est de 5V 2N 4D. Ces résultats incluent la demi-finale de la Coupe des clubs champions européens 1958/59 face au voisin du Real Madrid CF, que l'Atlético a perdue en match d'appui à Saragosse après deux victoires à domicile.

• Si on répartit ces 11 matches en 5 doubles confrontations, l'Atlético en a remporté trois et perdu deux.

• L'Athletic est sorti vainqueur de son unique confrontation européenne 100 % espagnole en battant le FC Barcelona 4-3 (score cumulé) en quarts de finale de la Coupe UEFA 1976/77. Les Basques affronteront les Catalans en finale de la Coupe d'Espagne le 25 mai prochain à l'Estadio Vicente Calderón de l'Atlético.

• L'Athletic a peut-être moins d'expérience des finales européennes, mais il partage avec Barcelone le record de la deuxième équipe ayant disputé le plus de finales de Copa del Rey (35 avant celle de cette saison). C'est le Real Madrid qui en a disputé le plus (37, pour 18 victoires). Les Basques de Bilbao ont remporté 23 coupes nationales, contre neuf à l'Atlético.

• Même si l'Athletic mène 2-1 en finales de Copa del Rey, les récents matches de Liga entre ces deux équipes ont été plutôt serrés. Depuis la saison 1999/2000, l'Atlético s'est imposé 10 fois, contre 9 fois pour l'Athletic (en 22 matches).

• Cette saison, l'Athletic s'est imposé 3-0 à domicile en Liga face à l'Atlético en octobre, grâce notamment à deux buts de Fernando Llorente. Au retour, un doublé de Falcao a offert une victoire 2-1 aux Madrilènes à Vicente Calderón.

Repères
• L'Atlético aborde cette finale sur une série de 11 victoires consécutives en UEFA Europa League (y compris 5 victoires en déplacement) depuis une défaite 2-0 à l'Udinese Calcio en phase de groupes.

• Cette finale sera le 100e match de l'Atlético en Coupe UEFA et UEFA Europa League.

• L'Atlético est l'équipe qui a marqué le plus de buts cette saison dans la compétition (30). L'Athletic arrive juste derrière avec 28 buts en 14 matches.

• Les buts de l'Atlético et de l'Athletic sont répartis équitablement entre les deux mi-temps.

• C'est la première finale dans cette compétition, depuis la dernière finale 100 % espagnole de 2006/07, qui ne fait pas apparaître une équipe issue de la phase de groupes de l'UEFA Champions League.

Sur les équipes
• L'attaquant de l'Atlético Falcao est à égalité avec Klaas-Jan Huntelaar (FC Schalke 04) en tête du classement des buteurs de l'UEFA Europa League avec 10 réalisations. Le buteur colombien détient le record depuis 2010/11 avec 17 buts marqués pour le FC Porto, vainqueur de la compétition. Aucun joueur n'a été meilleur buteur de l'épreuve deux années de suite.

• L'Atlético compte également dans ses rangs Adrián López (8 buts), tandis que l'Athletic pourra compter sur Fernando Llorente (7 buts).

• Adrián et Falcao sont les seuls joueurs à avoir disputé les 14 matches de l'Atlético depuis le début de la phase de groupes, pour 12 titularisations chacun. Le gardien belge Thibaut Courtois, prêté par le Chelsea FC, finaliste de l'UEFA Champions League, est le seul joueur de l'Atlético à avoir été titularisé à 13 reprises.

• Courtois est le joueur qui a le plus de temps de jeu cette saison en Europe (1 170 minutes) devant Falcao (1 125) et le défenseur Diego Godín (1 080). Courtois fêtera ses 20 ans le 11 mai, deux jours après la finale.

• Markel Susaeta, Iker Muniain et le défenseur Andoni Iraola ont disputé les 14 matches de l'Athletic (13 titularisations chacun), tout comme Llorente et le gardien de but Gorka Iraizoz.

• Iraola mène en termes de temps de jeu avec 1 188 minutes, juste devant Iraizoz (1 170), Muniain (1 137) et Susaeta (1 126).

• Diego (Atlético) est en tête du classement des passeurs de l'UEFA Europa League avec 6 passes décisives depuis le début de la phase de groupes.

• Le milieu de terrain de l'Atlético Gabi et son homologue de l'Athletic Ander Herrera ont joué ensemble au Real Zaragoza (2009–11).

• Le milieu de terrain de l'Athletic Bilbao David López et l'ailier de l'Atlético Juanfran ont évolué ensemble au CA Osasuna lors de la campagne 2006/07.

Les entraîneurs
• Diego Simeone a remplacé Gregorio Manzano sur le banc de l'Atlético le 23 décembre. L'ancien milieu argentin a évolué deux fois au club en tant que joueur, remportant le doublé national en 1995/96. Il a soulevé la Coupe UEFA 1997/98 avec le FC Internazionale Milano et dirige sa seconde équipe européenne, après avoir sauvé le Calcio Catania de la relégation en Serie B en 2010/11.

• L'entraîneur de l'Athletic est l'ancien défenseur argentin Marcelo Bielsa, qui a brièvement dirigé l'Espanyol en 1998 avant de prendre en charge les sélections argentine (1998–2004) et chilienne (2007–11). C'est sa première saison, comme joueur ou entraîneur, dans une compétition de clubs de l'UEFA.

• Les deux hommes se connaissent parfaitement puisque Bielsa a dirigé Simeone en sélection argentine entre 1998 et 2002. À la Coupe du Monde de la FIFA 2002, ils n'ont malheureusement pas passé la phase de groupes. Simeone a reçu la dernière de ses 106 sélections internationales sous l'ère Bielsa à Sapporo, lors d'une défaite 1-0 contre l'Angleterre, le 7 juin 2002.

• Tous deux sont en passe de remporter le trophée pour leur première saison de compétition européenne, un exploit réalisé l'an dernier par André Villas-Boas avec le FC Porto.

• L'un d'eux va devenir le premier entraîneur argentin à remporter la Coupe UEFA ou l'UEFA Europa League.

• Seuls trois techniciens non européens ont soulevé un trophée majeur de l'UEFA, et tous les trois étaient argentins. Luis Carniglia a guidé le Real Madrid CF à la gloire en Coupe d'Europe en 1958 et 1959, puis Helenio Herrera a gagné la même épreuve avec l'Inter en 1964 et 1965. Enfin, Alfredo Di Stéfano – qui a représenté l'Espagne et l'Argentine au niveau international – a soulevé la Coupe des vainqueurs de coupe européenne avec Valence en 1980.

• Simeone pourrait aussi devenir le troisième homme à remporter la compétition en tant que joueur puis en tant qu'entraîneur. Dino Zoff l'a fait dans la cage de la Juventus en 1976/77 (après avoir battu l'Athletic en finale) et en 1989/90 sur le banc du même club. Huub Stevens a brandi le trophée en 1978 en tant que défenseur du PSV Eindhoven, puis il a mené le FC Schalke 04 à la gloire en 1997.

Historique en finale
• Le vainqueur offrira une septième couronne à l'Espagne dans la compétition, la cinquième en neuf saisons. Seule l'Italie fait mieux, avec neuf titres.

• L'Atlético dispute sa huitième finale en compétition majeure de l'UEFA (dont la Super Coupe de l'UEFA 2010 et la Coupe européenne/sud-américaine 1975). Sa première apparition remonte à la finale de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne 1961/62, remportée en match d'appui face à l'ACF Fiorentina à Stuttgart. Il a également gagné la toute première édition de l'UEFA Europa League en 2009/10, sous la direction de Quique Sánchez Flores, en battant le Fulham FC à Hambourg.

• L'effectif de l'Atlético compte encore cinq joueurs qui ont disputé cette finale d'UEFA Europa League 2010.

• La composition était la suivante en ce 12 mai 2010 :
Atlético : De Gea, Antonio López*, Forlán, Raúl García, Agüero (Juan Valera 119e), Paulo Assunção*, Ujfaluši, Álvaro Domínguez*, Reyes (Eduardo Salvio* 78e), Simão (Jurado 68e), Luis Perea*.
Remplaçants non utilisés : Joel*, Camacho, Juanito, Leandro Cabrera.

• Les Matelassiers ont perdu la finale de la Coupe des clubs champions européens 1973/74, ainsi que celle de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne en 1962/63 et 1985/86.

• Falcao, de son côté, a brandi le trophée en 2011/12 avec Porto.

• Diego, le joueur de l'Atlético, a aidé le SV Werder Bremen à atteindre la finale de la Coupe UEFA 2008/09, mais il était suspendu lors de la défaite 2-1 contre le FC Shakhtar Donetsk.

• La seule finale disputée par l'Athletic a été perdue aux buts à l'extérieur contre la Juventus. C'était en Coupe UEFA 1977.

• Le gardien Iraizoz est le seul joueur de l'Athletic à avoir déjà vécu une finale européenne. Il défendait en effet les buts du RCD Espanyol, battu aux tirs au but par le Sevilla FC en 2006/07.

• Aitor Ocio, autre joueur de l'Athletic, est resté sur le banc avec Séville lors de ses deux sacres en Coupe UEFA, en 2005/06 contre le Middlesbrough FC, puis contre l'Espanyol la saison suivante.

• En trois matches joués à Bucarest, l'Atlético compte une victoire, un nul et une défaite. En six matches disputés sur le sol roumain, il totalise 2 succès, un nul et trois revers, lui qui ne s'est pas imposé lors de ses quatre dernières venues.

• L'Athletic va découvrir la capitale roumaine. Une seule fois, il s'est rendu en Roumaine, s'inclinant 1-0 chez le CFR 1907 Cluj au 2e tour de la Coupe UEFA Intertoto 2005.

Tirs au but
• Aucun des deux clubs n'a remporté une séance de tirs au but sur la scène européenne.

• L'Atlético en a perdu trois : 7-6 face au Derby County FC en Coupe UEFA 1974/75, 3-1 sur le terrain de la Fiorentina en Coupe UEFA 1989/90 et 3-1 contre le Villarreal CF en finale de la Coupe UEFA Intertoto 2004.

• L'Athletic a, lui, perdu une séance fatidique, 5-3 à Bilbao face aux Roumains du CFR 1907 Cluj au 2e tour de la Coupe UEFA Intertoto 2005.

Déplacement
• Madrid et Bilbao sont distantes de 323 km, mais les finalistes de l'an dernier ont fait mieux puisque Porto se trouve à seulement 47 km de Braga.

• Les deux finalistes accomplissent un véritable périple pour se rendre à Bucarest, la capitale roumaine étant à 2 321 km de Bilbao et à 2 475 km de Madrid.

• Mais des voyages bien plus longs ont été proposés à d'anciens finalistes de l'épreuve. L'Olympique de Marseille a dû parcourir 2 657 km après avoir perdu en finale de la Coupe UEFA 1999 à Moscou, alors que le PFC CSKA Moskva a établi un record de 3 911 km pour aller décrocher la finale de l'épreuve aux dépens du Sporting Clube de Portugal, à Lisbonne en 2006 – soit un aller-retour de 7 822 km.

Finales entre deux clubs d'un même pays
• Il s'agit de la neuvième finale de Coupe UEFA et UEFA Europa League entre deux équipes issues d'une même association, le dernier exemple en date étant la finale de la saison passée à Dublin.

1971/72 Tottenham Hotspur FC 3-2 Wolverhampton Wanderers FC
1979/80 VfL Borussia Mönchengladbach 3-3 Eintracht Frankfurt (Francfort vainqueur aux buts à l'extérieur)
1989/90 Juventus 3-1 ACF Fiorentina
1990/91 FC Internazionale Milano 2-1 AS Roma
1994/95 Parma FC 2-1 Juventus
1997/98 FC Internazionale Milano 3-0 S.S. Lazio
2006/07 Sevilla FC 2-2 RCD Espanyol (Séville vainqueur 3-1 aux t.a.b.)
2010/11 FC Porto 1-0 SC Braga

• En outre, trois finales d'UEFA Champions League ont opposé des rivaux nationaux.

1999/2000 Real Madrid CF 3-0 Valencia CF
2002/03 AC Milan 0-0 Juventus (Milan vainqueur 3-2 aux t.a.b.)
2007/08 Manchester United FC 1-1 Chelsea FC (United vainqueur 6-5 aux t.a.b.)

CE WEEK-END
Samedi 5 mai : Atlético 2-1 Málaga CF (Koke 69e, Adrián 79e ; Eliseu 38e)
Courtois, Juanfran, Miranda, Godín, Filipe Luis, Mario Suárez (Koke 57e), Tiago, Salvio (Domínguez 90e), Diego (Turan 84e), Adrián López, Falcao

• Privé de Gabi, suspendu, l'Atlético a conservé ses chances de disputer l'UEFA Champions League la saison prochaine à une journée de la fin du championnat après avoir refait son retard à la pause face à Málaga, quatrième, grâce au but du remplaçant Koke et à la septième réalisation d'Adrián de la saison en championnat.

• L'équipe de Diego Simeone est désormais cinquième au classement, à deux longueurs de Málaga, et rendra visite au Villarreal CF lors de la dernière journée le week-end prochain.

• L'Atlético compte six points de plus en Liga qu'au même stade il y a deux ans, année où les Matelassiers remportaient l'Europa League.

• Luis Perea (adducteur, depuis le 27 avril) et Sílvio (genou) sont indisponibles, et la capitaine Antonio López n'a pas encore joué pour l'Atlético cette année, ses blessures au mollet, aux ischio-jambiers et au genou limitant le joueur de 30 ans à sept rencontres seulement toutes compétitions confondues cette saison.

• Antonio López et Perea ont été honorés par l'Atlético avant le match contre Málaga, dernière rencontre du club à domicile de la saison. Les deux joueurs, qui comptent à eux deux 586 matches pour les Rojiblancos toutes compétitions confondues, ont reçu "l'Insigne d'or et de diamants", la plus haute distinction décernée par le club.

Samedi 5 mai : Athletic 0-0 Getafe CF
Raúl Fernández, Ramalho (Iraola 45e), Ekiza, San José, Aurtenetxe (Susaeta 45e), Ander, Iñigo Pérez, David López (Iturraspe 45e), Ibai Gómez, Gabilondo, Toquero.

• L'entraîneur de l'Athletic Marcelo Bielsa a mis au repos le gardien de but Gorka Iraizoz, Óscar de Marcos et Fernando Llorente pour le dernier match à domicile de la saison de l'équipe. Javi Martínez, suspendu, a également manqué la rencontre, tandis que Fernando Amorebieta (mollet) et Iker Muniain (bassin) se remettent de leur blessure.

• Los Leones n'ont remporté que trois de leurs onze matches de Liga depuis qu'ils ont éliminé le Manchester United FC en 8es de finale de l'UEFA Europa League en mars.

• Avec une seule journée à disputer en Liga, l'Athletic est neuvième avec 49 points, pour 49 buts inscrits et 49 encaissés.

• Vainqueur de la Coupe du Monde de la FIFA avec l'Espagne, l'attaquant Fernando Llorente est le meilleur buteur de l'Athletic en Liga avec 17 réalisations. Le joueur de 27 ans en avait inscrit 18 la saison dernière mais il avait disputé sept rencontres de plus à ce stade de la saison.

• Carlos Gurpegi n'a pas joué pour l'Athletic depuis qu'il a subi une opération chirurgicale sur un ligament croisé déchiré au genou gauche en octobre, même si le milieu de terrain a fait son retour dans le groupe le week-end dernier.

Mis à jour le: 07/05/12 17.23HEC

En relation

Équipes

http://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/season=2012/matches/round=2000277/match=2007480/prematch/background/index.html#finale+100+espagnole+bucarest