Le site officiel du football européen

Paciência face à son passé en finale

Publié: Vendredi, 13 mai 2011, 16.57HEC
Domingos Paciência deviendra le premier entraîneur à affronter son ancien club en finale de la Coupe UEFA ou de l'UEFA Europa League, mercredi à Dublin.
Paciência face à son passé en finale
Domingos Pacência a porté le maillot du FC Porto quand il était joueur ©Getty Images
 
Publié: Vendredi, 13 mai 2011, 16.57HEC

Paciência face à son passé en finale

Domingos Paciência deviendra le premier entraîneur à affronter son ancien club en finale de la Coupe UEFA ou de l'UEFA Europa League, mercredi à Dublin.

Domingos Paciência, l'entraîneur du SC Braga, aura une réputation à défendre alors que son équipe affronte, en finale de l'UEFA Europa League, le FC Porto, le club qu'il a représenté en tant que joueur pendant 12 ans. Une défaite et toute une saison de grands efforts part à la poubelle. Une victoire et il risque de briser le cœur de supporters qui l'ont considéré comme icône de leur club.

Son adversaire en finale - Le FC Porto a toujours été une très bonne équipe. Et en ce moment, le FC Porto est une équipe qui pourrait avoir d’excellents résultats en Champions League. Porto a souvent joué la Champions League ces dernières années, c’est un club de Champions League. Ils sont en finale, et avec ce qu’on a vu d’eux, c’est normal qu’ils soient les grands favoris. Mais c’est une finale, en un seul match. Avec de l’inspiration, de la motivation, il peut se passer beaucoup de choses dans un match, et cela peut parfois se terminer par un but, par exemple. C’est ça, qui nous fait croire que la victoire est possible.

La demi-finale retour contre Benfica - C’est une grande joie, et je pense que nous en avions besoin à ce moment. Il fallait donner confiance à l’équipe. Ce but pouvait changer beaucoup de choses... déséquilibrer une équipe et remotiver une autre. Et c’est ce qu’il s’est passé je crois. En tout cas, ça nous a rendu confiance. On a terminé le match de manière intelligente, on a géré correctement pour bloquer Benfica, qui n’a pas pu répliquer. Je pense que c’était très important. J’avais le sentiment qu’on ne prendrait pas de but, parce qu’on était très concentrés. Et ça nous a permis d’y croire.

La motivation en Europa League - Les matches, tous les matches, sont une grande motivation en soi, contre de grandes équipes. Quand vous affrontez Liverpool, le Dynamo Kyiv et même le champion de Pologne, le Lech Poznan, ce sont de grands noms. Forcément, les joueurs sont plus remontés pour ces matches. Et je pense que leur capacité de travail, leurs efforts quotidiens et les périodes de repos, même après ces matches, se reflètent dans les qualités de l’équipe que l’on voit en ce moment.

 
Mis à jour le: 14/05/11 9.03HEC

En relation

Profils des entraîneurs
Équipes

http://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/news/newsid=1630819.html#paciencia+face+passe+finale