UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

UEFA Europa League, Journée 6, les points chauds

La phase de groupes de l'UEFA Europa League s'achève ce soir et la dernière journée s'annonce passionnante.

José Luis Morales (Villarreal), Michael Gregoritsch (Fribourg) et Pierre-Emerick Aubameyang (Marseille)
José Luis Morales (Villarreal), Michael Gregoritsch (Fribourg) et Pierre-Emerick Aubameyang (Marseille) UEFA

Il y a trois duels fascinants pour la première place. Peut-être une place dans l'Histoire pour Qarabağ dans le Groupe H et tout peut arriver dans le Groupe C alors que la phase de groupes de l'UEFA Europa League 2023/24 arrive à sa conclusion lors de la sixième journée.

Dans cet article présenté par Enterprise Rent-A-Car, nous relevons quelques points chauds avant les dernières rencontres de la phase de groupes.

Jeudi 14 décembre

Groupe A: West Ham - Freiburg (21 heures), Olympiacos -TSC (21 heures)
Groupe B: Ajax -AEK Athens (21 heures), Brighton - Marseille (21 heures)
Groupe C: Real Betis - Rangers (21 heures), Aris Limassol - Sparta Praha (21 heures)
Groupe D: Sporting CP - Sturm Graz (21 heures), Raków Czestochowa - Atalanta (21 heures)
Groupe E
: Union SG - Liverpool (18h45), LASK -Toulouse (18h45)
Groupe F: Rennes -Villarreal (18h45), Panathinaikos -Maccabi Haifa (18h45)
Groupe G: Roma -Sheriff Tiraspol (18h45), Slavia Praha -Servette (18h45)
Groupe H: Leverkusen -Molde (18h45), Qarabağ -Häcken (18h45)

Comment fonctionne la qualification pour les matches à élimination directe ?

Les huit vainqueurs de groupe se qualifient automatiquement pour les huitièmes de finale.

Des barrages pour la phase à élimination directe sont ensuite joués avant les huitièmes de finale, opposant les huit deuxièmes de groupe aux équipes classées troisièmes des groupes de l'UEFA Champions League.

Les troisièmes de groupe de l'Europa League sont qualifiés pour les barrages pour la phase à élimination directe de l'UEFA Europa Conference League.

Première place en jeu

Douze équipes ont déjà assuré leur qualification pour la phase à élimination directe à une journée de la fin. Pour huit d'entre elles, cependant, le travail n'est pas encore terminé puisqu'elles aborderont la sixième journée avec l'objectif de terminer à la première place et d'éviter ainsi un barrage périlleux contre une équipe reversée de la Ligue des champions.

West Ham - Fribourg, Brighton - Marseille et Rennes - Villarreal sont autant de finales qui décideront de la pole position, ce qui laisse présager de nombreux rebondissements jusqu'à la fin. Roberto De Zerbi, l'entraîneur de Brighton, ne fait pas mystère de ses ambitions : « Maintenant, on veut terminer en tête de notre groupe, mais nous devons battre Marseille, qui est une grande équipe ».

PIerre-Emerick Aubameyang, sa bicyclette face à l'Ajax

Qarabağ pour l'Histoire

Les supporters du club azerbaïdjanais de Qarabağ ont vécu des émotions fortes lors du match nul 2-2 contre Molde lors de la 5e journée. Dans l'obligation de gagner pour s'assurer une place en huitièmes de finale de l'Europa League pour la première fois, ils ont pris l'avantage avant de céder aux 83e et 88e minutes, puis d'égaliser dans le temps additionnel.

Ce but crucial en fin de match signifie que Qarabağ n'a plus qu'à égaler le résultat de Molde contre les vainqueurs du groupe de Leverkusen lorsqu'ils affronteront Häcken, qui n'a pas marqué de point, pour confirmer une place en barrages pour les huitièmes de finale. « C'est un point très important », a déclaré l'entraîneur Gurban Gurbanov. « Il nous reste un match et nous ne devons pas nous reposer sur nos lauriers. Si nous sommes trop impatients, cela pourrait nous nuire, nous devons donc nous préparer calmement pour cette rencontre. »

Le milieu de terrain suédois  Samuel Gustafsson (BK Hacken) et le milieu de terrain algérien  Yassine Benzia (Qarabag) se disputent le ballon à l'aller
Le milieu de terrain suédois Samuel Gustafsson (BK Hacken) et le milieu de terrain algérien Yassine Benzia (Qarabag) se disputent le ballon à l'allerTT NEWS AGENCY/AFP via Getty Ima

Un Groupe C ouvert

Tout reste à faire dans le Groupe C, où le Real Betis, les Rangers et le Sparta Praha se disputent les deux places qualificatives. Le Betis, leader, compte neuf points, soit un de plus que les Rangers, deuxièmes, qui se rendent au stade Benito Villamarín lors de la 6e journée. Le Sparta, troisième, se rend à l'Aris Limassol avec sept points, sachant qu'une victoire lui suffirait pour se qualifier.

Ces deux matches, qui s'annoncent riches en rebondissements, sont à suivre de près. « Nous voulions prendre trois points et cela veut dire que tout se jouera au prochain match », a déclaré Ross McCausland, le milieu de terrain des Rangers, après le match nul contre l'Aris lors de la 5e journée. « Les garçons savent qu'ils sont capables de faire un résultat contre le Betis, mais nous devons aller le montrer. » 

Abdallah Sima encore buteur

 

Et la suite...

Tirage au sort des barrages pour la phase à élimination directe le 18 décembre 2023
Barrages : 15 et 22 février 2024
Tirage au sort des huitièmes de finale : 23 février 2024
Huitièmes de finale : 7 et 14 mars 2024
Tirage au sort des quarts de finale et des demi-finales : 15 mars 2024
Quarts de finale : 11 et 18 avril 2024
Demi-finales : 2 et 9 mai 2024
Finale : 22 mai 2024

Où se joue la finale de l'UEFA Europa League 2024 ?

Getty Images

La saison 2023/24 de l'UEFA Europa League se termine à la Dublin Arena, en République d'Irlande, le 22 mai 2024.

Avec une capacité de plus de 50 000 personnes, la Dublin Arena est l'antre de l'équipe nationale de football et de l'équipe de rugby de la République d'Irlande.

Inauguré en 2010, le stade accueillera sa deuxième finale de l'UEFA Europa League, après avoir été le théâtre de la finale portugaise de 2011 entre Porto et Braga, où Radamel Falcao avait marqué l'unique but pour permettre aux Dragons de remporter le trophée.