UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

UEFA Europa League, finale 2021/22, Eintracht Francfort-Rangers, faits et stats

L’Eintracht affronte les Rangers à l’Estadio Ramón Sánchez-Pizjuán de Séville lors de la finale de l’UEFA Europa League 2021/22.

UEFA via Getty Images

L'Eintracht Francfort et les Rangers s'affrontent en finale d'UEFA Europa League au Stade Ramón Sánchez-Pizjuán de Séville le mercredi 18 mai.

En un coup d'œil

Quand : mercredi 18 mai (coup d'envoi à 21 heures)
: stade Ramón Sánchez-Pizjuán, Séville
Quoi : finale de l'UEFA Europa League
Comment suivre le match
: avant-match et direct à suivre ici

Sur quels écrans voir le match en direct

Les fans de football peuvent trouver leur diffuseur en cliquant ici.

Le pitch

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1980, Francfort et ses supporters passionnés ont décroché leur billet pour le dernier carré grâce à une superbe victoire 3-2 au Camp Nou pour éliminer Barcelone avant de se défaire de West Ham. Une rencontre avec les Rangers leur rappellera une autre occasion européenne célèbre : ils ont marqué six buts dans les deux matches en éliminant le Gers en demi-finale avant de perdre la finale de la Coupe des Champions 1960 7-3 contre le Real Madrid.

Les Rangers se sont sans aucun doute remis de cette défaite depuis tout ce temps. La plus grande réussite continentale de l'équipe de Glasgow à ce jour a été de remporter la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe européenne en 1972 : son seul succès en quatre finales de compétitions majeures de l'UEFA avant 2022. Leur dernière défaite en finale remonte à la Coupe UEFA 2007/08 contre le Zenit, mais l'équipe de Giovanni van Bronckhorst sera déterminée à saisir cette opportunité de brandir son premier trophée européen en 50 ans.

Compos probables

Francfort : Trapp; Touré, Tuta, N'Dicka; Knauff, Sow, Rode, Kostić; Hauge, Kamada, Borré

Rangers : McGregor; Goldson, Lundstram, Bassey; Tavernier, Jack, Kamara, Barišić; Wright, Aribo, Kent

En deux minutes, Francfort 1-0 West Ham
En deux minutes, Francfort 1-0 West Ham

Le point

Francfort

Classement UEFA : 27
Comment le club s'est qualifié : Groupe D, vainqueur, 3-2 au total contre le Betis en 8es, 4-3 contre Barcelone en quarts, 3-1 contre West Ham en demies
Saison dernière : club absent des compétitions UEFA
Meilleur résultat en C3/C4 : vainqueur (1979/80)

Joueur clé : Filip Kostić
L'arrière gauche Kostić évolue en réalité sur tout son côté. Ses centres sont redoutablement précis, et son pied gauche puissant et sûr. Il a marqué contre le Betis et Barcelone.

Entraîneur : Oliver Glasner
Il vit sa première saison à Francfort après son arrivée de Wolfsburg. L'Autrichien – qui a mené Wolfsburg en UEFA Champions League la saison dernière – a été critiqué après un début de saison mitigé, mais il a conquis les fans et les experts par sa franchise et sa simplicité.

Le saviez-vous ?
Francfort n'est que la troisième équipe à atteindre la finale sans perdre après Chelsea (en 2018/19) et Villarreal (la saison dernière), deux équipes qui ont remporté le trophée.

En deux minutes, Rangers 3-1 Leipzig
En deux minutes, Rangers 3-1 Leipzig

Rangers

Classement UEFA : 34
Comment le club s'est qualifié : Groupe A, deuxième, 6-4 en score cumulé contre Dortmund (barrages), 4-2 contre l'Étoile Rouge (huitièmes), 3-2 a.p. contre le Slavia Prague (quarts), 3-2 contre Leipzig (demies)
Saison dernière : huitièmes de finale (défaite 3-1 sur l'ensemble des deux matches contre le Slavia Prague)
Meilleur résultat en C3/C4 : finale (2007/08)

Joueur clé : James Tavernier
Avec sept buts à son actif, le capitaine Tavernier a été incontournable en Europe, cette saison. Tous ses buts ont été inscrits lors des phases à élimination directe, dont deux contre Braga en quart de finale et l'ouverture du score contre Leipzig en demi-finale retour

Entraîneur : Giovanni van Bronckhorst
Van Bronckhorst est arrivé à la mi-saison pour succéder à Steven Gerrard et, si le championnat national semble dévolu au rival du Celtic, son statut de héros est assuré par cette participation à la finale.

Le saviez-vous ?
Allan McGregor détient le record de matches européens joués pour les Rangers avec 103 apparitions.

Déclarations des entraîneurs

Oliver Glasner, Francfort

Les émotions n'ont fait que croître ces derniers mois. Je suis tellement fier des joueurs et de ce qu'ils ont produit ces deux derniers mois. Les deux équipes méritent totalement d'être en finale. je vois en les Rangers un mélange de West Ham et de Barcelone. L'influence néerlandaise de l'entraîneur dans leur jeu de construction, mais avec la mentalité britannique. Nous devrons livrer une grande prestation.

Nos fans sont exceptionnels. Ils ont fait de grands sacrifices pour nous suivre à travers l'Europe. Ils mettent une ambiance incroyable. L'enthousiasme et la passion qu'ils apportent sont une chose, mais il y a des facteurs intangibles qui vous donnent des frissons. Il y aura là deux équipes aux fans incroyables et peut-être les meilleurs fans en déplacement en Europe. Je pense qu'il y aura 150 000 fans pour soutenir les deux équipes ici à Séville.

Le parcours de Francfort jusqu'en finale
Le parcours de Francfort jusqu'en finale

Giovanni van Bronckhorst, Rangers

Je vois beaucoup de similitudes avec Dortmund et Leipzig. Ils sont très bien organisés et évoluent dans le même système que Leipzig, ils sont rapides sur les transitions et peuvent être assez dangereux. Ils méritent d'être en finale grâce à ces superbes victoires sur Barcelone et West Ham. Ils sont aussi ici parce qu'ils le méritent. Ce sont deux clubs avec une grande histoire et des fans fidèles donc ce sera passionnant. Nos fans seront un facteur décisif. Nous savions qu'en obtenant un bon résultat à l'extérieur avant le retour à Ibrox, nous pouvions battre n'importe quelle équipe. Ce sera différent ici mais vous allez entendre nos fans.

Que gagne le vainqueur ?

Le trophée de l'UEFA Europa League est le plus lourd de tous les trophées de l'UEFA avec 15 kg. On peut également noter qu'il n'a pas de poignées.

L'équipe sacrée a droit à 40 médailles d'or, le finaliste à 40 médailles d'argent. Aucune production supplémentaire de médailles n'est possible.

Le vainqueur se qualifie également pour la phase de groupes de l'UEFA Champions League 2022/23, sauf s'il est qualifié pour l'épreuve via son championnat national.

L’Eintracht Frankfurt affronte les Rangers à l’Estadio Ramón Sánchez-Pizjuán de Séville lors de la finale de l’UEFA Europa League 2021/22, avec l’espoir de devenir le premier vainqueur de la compétition en provenance d’Allemagne et d’Écosse respectivement.

• Les deux clubs sont chacun en lice pour remporter un deuxième trophée européen. Les Rangers ont remporté la Coupe européenne des vainqueurs de coupe en 1972, en battant le Dynamo Moscou 3-2 en finale à Barcelone, et Francfort a remporté la Coupe UEFA en 1980 grâce à un succès à l’extérieur contre le Borussia Mönchengladbach, club de Bundesliga (2-3 à l’extérieur, 1-0 à domicile).

• Alors que l’Eintracht a déjà gagné deux fois cette saison en Espagne, où il n’a jamais perdu en cinq visites, les Rangers ont éliminé deux clubs allemands dans leur parcours vers cette finale.

• L’Eintracht a démarré sa campagne européenne 2021/22 en phase de groupes de l’UEFA Europa League et se présente en finale invaincu après 12 matches. Il ont pris la tête du Groupe D à l’automne avec 12 points devant l’Olympiacos, Fenerbahçe et Anvers pour se qualifier directement pour les huitièmes de finale, où il a éliminé le Real Betis après prolongation (2-1 à l’extérieur, 1-1 à domicile). Il ont ensuite sorti un autre club espagnol en quart de finale, Barcelone grâce à une mémorable victoire 3-2 au Camp Nou après un autre match nul 1-1 à Francfort, avant de remporter les deux manches de la demi-finale contre West Ham United (2-1 à l’extérieur, 1-0 à domicile).

• La campagne européenne 2021/22 de 19 matches des Rangers a débuté au troisième tour de qualification de l’UEFA Champions League, bien qu’il ait passé l’automne dans le Groupe A de l’UEFA Europa League, où il ont terminé deuxièle derrière Lyon. Les Écossais ont ensuite éliminé le Borussia Dortmund 6-4 sur l’ensemble des deux matches lors des barrages à élimination directe (4-2 à l’extérieur, 2-2 à domicile) et le Crvena zvezda 4-2 en huitièmes de finale (3-0 à domicile, 1-2 à l’extérieur) avant de remonter des défaites 1-0 à l’extérieur en quart de finale, contre Braga, et en demi-finale, contre Leipzig, avec des victoires 3-1 en match retour à Ibrox.

Rencontres précédentes
• Les clubs ne se sont rencontrés qu’une seule fois en compétition européenne. Francfort a éliminé les Rangers en demi-finale de la Coupe d’Europe 1959/60, après une victoire 6-1 à domicile et une victoire 6-3 au match retour à Ibrox, Alfred Pfaff ayant marqué deux buts dans les deux matches. L’équipe de Paul Osswald retournait à Glasgow pour la finale, qu’elle perdait 7-3 à Hampden Park contre le Real Madrid.

• Francfort a déjà rencontré une seule autre équipe écossaise, Aberdeen, au premier tour de sa campagne victorieuse en Coupe UEFA 1979/80 – une double confrontation que les Allemands ont gagnée 2-1 sur l’ensemble des deux matches après une victoire 1-0 à domicile et un match nul 1-1 à Glasgow. Leur bilan global contre les équipes écossaises en matches à élimination directe de l’UEFA est donc de deux qualifications et aucune élimination.

• Il s’agit du 52e match UEFA des Rangers contre une équipe allemande – de loin le plus grand nombre de matches disputés contre des adversaires d’un seul pays. Leur bilan est de 18 victoires, 15 nuls et 18 défaites dont une défaite lors de leur seule autre finale contre un club allemand, le Bayern, 1-0 après prolongation lors de la finale de la Coupe européenne des vainqueurs de coupe de 1967 à Nuremberg. Le bilan de l’équipe écossaise dans les tours à élimination directe contre des adversaires allemands est de 10 qualifications et 11 éliminations grâce à des qualification cette saison contre Dortmund et Leipzig.

Sur les équipes

Eintracht
• Après avoir été absent des joutes européennese en 2020/21, l’Eintracht est revenu pour une troisième campagne en phase de groupes de l’UEFA Europa League en quatre saisons – et la quatrième en tout – grâce à sa cinquième place en Bundesliga. L’été dernier, les Allemands ont remplacé l’entraîneur Adi Hütter par un autre Autrichien, Oliver Glasner, qui était à la tête de Wolfsburg, quatrième la saison dernière.

• L’Eintracht s’est qualifié pour la phase à élimination directe de l’UEFA Europa League lors de ses quatre participations à la phase de groupes, sa précédente meilleure campagne, en 2018/19, s’étant terminée en demi-finale, où il a perdu aux tirs au but contre le futur vainqueur, Chelsea. Les Francfortois ont remporté leurs six matches de groupe cette saison-là – le seul club allemand à avoir réussi cet exploit – mais n’en ont remproté que trois cette année, deux contre l’Olympiacos (3-1 à domicile, 2-1 à l’extérieur) et un contre Anvers (1-0 à l’extérieur), en plus de trois nuls – 2-2 à domicile contre Anvers et 1-1 lors des deux matches contre Fenerbahçe. Ils ont conservé leur invincibilité lors des six matches à élimination directe contre Betis, Barcelone et West Ham.

• L’équipe de Glasner a remporté cinq de ses six matches d’UEFA Europa League en dehors de Francfort cette saison, tous par un but d’écart, l’exception étant le match nul 1-1 contre Fenerbahçe lors de la 6e journée.

• L’Eintracht est invaincu en Espagne, où il a remporté quatre de ses cinq matches, dont un 2-1 à Séville – au stade Benito Villamarín – contre le Betis en huitièmes de finale de cette saison.

Rangers
• Champions d’Écosse invaincus en 2020/21 après avoir remporté un 55e titre de champion national, les Rangers ont également disputé 13 matches de l’UEFA Europa League, passant du deuxième tour de qualification aux huitièmes de finale, où leur parcours a été interrompu par le Slavia Praha (1-1 à l’extérieur, 0-2 à domicile).

• Les Rangers ont retrouvé l’UEFA Champions League pour la première fois en dix ans cette année, mais ils ont perdu les deux matches du troisième tour de qualification 2-1 contre Malmö et ont été transférés en barrages de l’UEFA Europa League, où ils ont battu Alashkert pour atteindre la phase de groupes pour la quatrième saison consécutive. Bien qu’ils aient perdu leurs deux premiers matches de groupe – contre Lyon (0-2 à domicile) et le Sparta (0-1 à l’extérieur) – ils sont restés invaincus par la suite, prenant quatre points à Brøndby (2-0 à domicile, 1-1 à l’extérieur) et décrochant la deuxième place grâce à une victoire 2-0 sur le Sparta à Ibrox lors de la cinquième journée, pour leur premier match sous la direction du nouveau manager Giovanni van Bronckhorst, qui avait remplacé Steven Gerrard. Le Néerlandais a ensuite dirigé les Gers contre Dortmund, Crvena zvezda, Braga et Leipzig.

• Il s’agit de la première apparition des Rangers en finale de l’UEFA Europa League, leurs trois précédentes participations à la phase à élimination directe de la compétition s’étant toutes arrêtées en huitièmes de finale.

• Après avoir disputé leur campagne européenne 2020/21 sans la moindre défaite en dehors de Glasgow (5 victoires), les Rangers n’ont pas réussi à enregistrer une victoire sur leurs déplacements continentaux cette année (3 nuls, 2 défaites) jusqu’à cette victoire 4-2 à Dortmund. Depuis, ils ont perdu leurs trois matches loin d’Ibrox, à Belgrade, Braga et Leipzig.

• La victoire en finale de la Coupe des coupes à Barcelone contre le Dynamo Moscou il y a 50 ans reste la seule victoire des Rangers sur le sol espagnol en compétition UEFA. Leurs douze matches à l’extérieur dans le pays ont donné lieu à neuf défaites et trois nuls, bien qu’un de ces nuls soit survenu lors de leur dernière visite, 2-2 contre Villarreal lors de la première journée de l’UEFA Europa League 2018/19. Leurs deux précédentes visites à Séville se sont soldées par des défaites : 0-2 contre le FC Séville au premier tour de la Coupe des coupes 1962/63, bien que les Rangers aient remporté le match 4-2 sur l’ensemble des deux matches, et 0-1 contre les mêmes adversaires au stade Ramón Sánchez-Pizjuán lors de la phase de groupes de l’UEFA Champions League 2009/10.

Précédentes finales UEFA

Eintracht (1 victoire, 1 défaite)
Coupe d’Europe 1960, 3-7 contre le Real Madrid
Coupe de l’UEFA 1980, tot. 3-3 (vicotire aux buts à l’extérieur) contre Borussia Mönchengladbach

Rangers (1 victoire, 3 défaites)
Coupe des coupes 1961, tot. 1-4 contre la Fiorentina
Coupe des coupes 1967, 0-1 contre le Bayern München (a.p.)
Coupe des coupes 1972, 3-2 contre le Dynamo Moscou
Coupe UEFA 2008, 0-2 contre le Zenit

Finale de l’UEFA Europa League
• Il s’agit de la 13e finale de l’UEFA Europa League. Les 12 précédentes ont donné lieu à 36 buts, soit une moyenne de trois par match. Le plus grand écart est de trois buts – 4-1 pour Chelsea contre Arsenal en 2018/19 et 3-0 pour l’Atlético de Madrid contre l’Athletic Club (2012) et Marseille (2018). Le plus grand nombre de buts marqués est de cinq – la victoire 3-2 de Séville contre Dnipro en 2015, la victoire 4-1 de Chelsea en 2019 et un autre succès 3-2 de Séville en 2019/20 contre l’Inter.

• Séville a remporté ses quatre finales d’UEFA Europa League, la victoire de 2019/20 lui permettant de devancer l’Atlético, qui affiche également un bilan parfait de trois finales sur trois.

• Il y a eu neuf finalistes de l’UEFA Europa League en Espagne, dont Villarreal, vainqueur la saison dernière, et l’Athletic, finaliste en 2012, et sept en Angleterre, Chelsea s’étant imposé deux fois (2013, 2019), Manchester United une fois (2017) et ayant perdu une fois (2021), Fulham (2010), Liverpool (2016) et Arsenal (2019) ayant tous connu la défaite lors de leur seule apparition en finale.

• L’Eintracht et les Rangers sont les 17e et 18e clubs différents à avoir atteint la finale de l’UEFA Europa League – et l’un ou l’autre club serait seulement le septième à remporter la compétition. Seuls trois pays – l’Espagne (huit victoires), l’Angleterre (trois) et le Portugal (une) – ont fourni des vainqueurs précédents.

• C’est la première fois qu’un club d’Allemagne ou d’Écosse atteint la finale de l’UEFA Europa League. Ce sont les huitième et neuvième nations représentées dans cette compétition à ce niveau.

• Il s’agit de la première finale depuis celle de 2017 entre Manchester United et l’Ajax à présenter deux finalistes pour la première fois – et seulement la deuxième depuis Chelsea-Benfica en 2013.

• En 2018/19, Chelsea est devenu le premier vainqueur de l’UEFA Europa League à rester invaincu. Villarreal a réitéré cet exploit la saison dernière et l’Eintracht peut rejoindre ce club. Les Rangers ont déjà perdu cinq matches d’UEFA Europa League cette année, soit deux de plus que tous les vainqueurs précédents. En effet, seul le FC Séville, avec trois défaites en 2013/14, en a perdu plus de deux.

• Il n’y a jamais eu d’expulsion dans une finale de l’UEFA Europa League.

• Le seul but contre son camp en finale a été marqué par Romelu Lukaku (Inter) pour donner la victoire à Séville en 2019/20.

• Trois penalties ont été accordés en finale de l’UEFA Europa League, tous transformés – par Óscar Cardozo pour Benfica contre Chelsea en 2013, Eden Hazard pour Chelsea contre Arsenal en 2019, et Lukaku pour l’Inter contre Séville en 2020.

• Deux finales de l’UEFA Europa League ont été décidées aux tirs au but – Séville a battu Benfica 4-2 aux tirs au but après un match nul 0-0 à Turin en 2014 et Villarreal a battu Manchester United 11-10 après un match nul 1-1 la saison dernière à Gdańsk. La seule autre finale à être allée en prolongation était la rencontre inaugurale de 2010, lorsque l’Atlético a battu Fulham 2-1 à Hambourg.

• Sept joueurs ont marqué deux fois en finale de l’UEFA Europa League – Diego Forlán (Atlético 2010), Radamel Falcao (Atlético 2012), Carlos Bacca (Séville 2015), Coke (Séville 2016), Antoine Griezmann (Atlético 2018), Hazard (Chelsea 2019) et Luuk de Jong (Séville 2020) ; il n’y a pas encore eu de triplé.

• Falcao est le seul joueur à avoir marqué dans deux finales de l’UEFA Europa League, après avoir inscrit le but de la victoire de Porto en 2011. Il est également le seul à avoir remporté deux fois le titre d’Homme du Match (2011, 2012).

• Le plus jeune joueur à avoir gagné une finale de l’UEFA Europa League est Yeremi Pino (2021), de Villarreal, à 18 ans et 218 jours ; le plus âgé est son coéquipier de Villarreal, Raúl Albiol, qui avait 35 ans et 265 jours au moment de la finale de la saison dernière.

• Maurizio Sarri est devenu le plus ancien entraîneur vainqueur de l’UEFA Europa League, à 60 ans 139 jours, lorsqu’il a mené Chelsea à la victoire en 2019. Le plus jeune reste André Villas-Boas, âgé de 33 ans 213 jours lorsqu’il a supervisé le triomphe de Porto en 2011.

• Unai Emery a mené des équipes à des succès en finale de l’UEFA Europa League à quatre reprises – Séville en 2014, 2015 et 2016 et Villarreal en 2021 ; il était également le manager d’Arsenal lors de leur défaite contre Chelsea en 2019. Diego Simeone, deux fois vainqueur avec l’Atlético (2012, 2018), est le seul autre entraîneur à avoir remporté plusieurs fois la finale de l’UEFA Europa League.

• Glasner et Van Bronckhorst tentent de devenir les premiers entraîneurs originaires, respectivement, d’Autriche et des Pays-Bas à remporter l’UEFA Europa League.

• Il s’agit de la première finale de l’UEFA Europa League à se dérouler en Espagne, Séville devenant le treizième lieu différent. L’Estadio Ramón Sánchez-Pizjuán a déjà accueilli une seule finale continentale, la finale de la Coupe des champions 1986 entre le Steaua Bucureşti et Barcelone, que le club roumain a remporté 2-0 aux tirs au but après un match nul 0-0.

On se connaît…
• Kristijan Jakić (Eintracht) et Borna Barišić (Rangers) sont internationaux croates, tandis que Borré et l’attaquant blessé des Rangers Alfredo Morelos jouent tous deux pour la Colombie.

• Le défenseur international nigérian des Rangers, Leon Balogun, est né à Berlin et a représenté cinq clubs allemands : Hanovre (2008-10), Werder Brême (2010-12), Fortuna Düsseldorf (2012-14), Darmstadt (2014/15) et Mayence, le rival local de l’Eintracht (2015-18).

• Ryan Kent a passé la première moitié de 2017/18 en prêt à Fribourg, faisant six apparitions en Bundesliga.

• Le capitaine et arrière droit des Rangers, James Tavernier, a ouvert le score en demi-finale retour contre Leipzig avec son septième but de la saison en UEFA Europa League, tous en phase à élimination directe, ce qui fait de lui le meilleur buteur de la compétition 2021/22. Aucun défenseur n’a jamais terminé en tête du classement des buteurs de fin de saison de l’UEFA Europa League. Kamada est le meilleur buteur de Francfort avec cinq buts.

• Tavernier est à trois buts du record de buts de tous les temps en phase à élimination directe de l’UEFA Europa League, record détenu par Falcao (10 buts pour Porto en 2010/11).

• Kevin Trapp et Rafael Borré, qui a marqué le but de la victoire en demi-finale retour contre West Ham, ont débuté les 12 matches d’UEFA Europa League de Francfort cette saison. Daichi Kamada est également apparu dans chaque match, une fois en tant que remplaçant.

• Joe Aribo (Rangers) est le seul joueur à avoir participé aux 14 journées de l’UEFA Europa League cette saison (12 titularisations), bien que sept de ses coéquipiers aient participé à 13 rencontres – Tavernier, Barišić, Allan McGregor, Connor Goldson, Calvin Bassey et les buteurs de la demi-finale retour Glen Kamara et John Lundstram.

• Il s’agit de la 19e rencontre européenne de la saison pour les Rangers, soit le plus grand nombre de rencontres dans ses 52 campagnes de compétitions européennes, éclipsant les 18 de 2019/20.

Tirs au but
• Le bilan de l’Eintracht lors de deux séances de tirs au but de l’UEFA est de deux défaites.
4-5 contre Salzburg, quart de finale de la Coupe UEFA 1993/94
3-4 contre Chelsea, demi-finale de l’UEFA Europa League 2018/19

• Le bilan des Rangers lors de quatre séances de tirs au but de l’UEFA est de 3 victoires et 1 défaite.
1-3 contre Borussia Dortmund, troisième tour de la Coupe UEFA 1999/2000
4-3 contre Paris Saint-Germain, troisième tour de la Coupe UEFA 2001/02
4-2 contre Marítimo, premier tour de la Coupe UEFA 2004/05
4-2 contre Fiorentina, Demi-finale de la Coupe UEFA 2007/08