UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

UEFA Europa League, les points chauds des barrages

Un choc « maradonesque », Séville retrouve sa compétition fétiche et le point complet sur toutes les affiches.

Si le match à ne pas manquer oppose certainement Barcelone à Naples, ces premiers barrages proposent d'autres confrontations fort intéressantes.

Enterprise Rent-A-Car présente le guide UEFA.com des barrages de l'UEFA Europa League.

Jeudi 17 février

18h45
Barcelone (ESP) - Naples (ITA)
Zenit (RUS) - Real Betis (ESP)
Dortmund (GER) - Rangers (SCO)
Sheriff (MDA) - Braga (POR)

21 heures
Séville (ESP) - Dinamo Zagreb (CRO)
Atalanta (ITA) - Olympiacos (GRE)
Leipzig (GER) - Real Sociedad (ESP)
Porto (POR) - Lazio (ITA)

Matches retour le jeudi 24 février

Découvrez la boutique de l'UEFA Europa League

À ne pas manquer

Le choc « maradonesque »

Barcelone a remporté tellement de trophées au cours de ses 122 ans d'histoire que son armoire à trophées a fait place depuis longtemps à une salle dédiée. Mais la Coupe UEFA/Europa League ne figure pas derrière ses vitrines. Les Catalans sont quadruples demi-finalistes, mais le dernier carré semble encore bien loin après avoir hérité du Napoli, habitué aux premières places en Serie A, une confrontation opposant ainsi les deux équipes les mieux classées des deux chapeaux.

Le Barça tente encore de trouver ses marques sans Lionel Messi mais cette rencontre nous rappelle un autre Argentin légendaire : Diego Armando Maradona. Diego a porté la tunique blaugrana entre 1982 et 1984 avant de partir pour Naples et de marquer l'Histoire du club en remportant, entre autres, la Coupe UEFA. Le match retour aura lieu dans un stade qui porte désormais son nom.

Sérgio Conceição retrouve la Lazio

Porto-Lazio, retour sur la demi-finale 2003
Porto-Lazio, retour sur la demi-finale 2003

Sérgio Conceição est également grandement apprécié du côté de la Lazio, club avec lequel l'ancien ailier chouchou du public a brandi la Coupe des vainqueurs de coupe européenne et a signé le doublé lors d'un mandat de deux saisons au changement de siècle. « Ce sera une confrontation émouvante pour lui », a déclaré l'ancien portier de Porto Vítor Baía. « Il fait partie de l'Histoire de ce grand club. »

Vítor Baía garde également un bon souvenir des Biancocelesti : il faisait partie de l'équipe de Porto qui les battait en demi-finales avant de brandir la Coupe UEFA 2003.

Séville au septième ciel ?

Les six succès de Séville
Les six succès de Séville

L'histoire d'amour de Séville avec l'UEFA Europa League serait probablement considérée par tout producteur de Hollywood comme trop fantaisiste. Le club avec un seul titre de Liga à son actif fa atteint six finales en 16 saisons, les remportant toutes : soit deux fois plus de victoires que n'importe quelle autre équipe !

La détermination des Rojiblancos est résumée par leur directeur sportif : « Lorsque nous avons été éliminés (de la Champions League), nos pensées se sont tournées vers l'Europa League alors que nous étions encore dans le vestiaire. » Le Dinamo Zagreb ne leur félicitera pas la tâche et Séville a identifié Mislav Oršić comme le danger numéro un.

Autres points d'intérêt

Europa League, ils sont en barrages
Europa League, ils sont en barrages

• Les Rangers affrontent une équipe de Dortmund notamment composée de Giovanni Reyna, dont le père Claudio a porté les couleurs du club écossais entre 1999 et 2001.

• Prêté à la Real Sociedad, l'attaquant Alexander Sørloth sera en terrain connu tandis qu'il retourne à Leipzig pour y défier son club d'origine.

• C'est une saison de premières pour le Sheriff. Les Moldaves étaient les premiers représentants de leur pays en phase de groupes de la Champions League et réalisent une nouvelle première pour le pays en poursuivant leur campagne européenne au sortir de l'hiver.

• Une équipe de l'Atalanta nommée en l'honneur d'une courageuse chasseuse de la mythologie grecque affronte une équipe de l'Olympiacos qui porte le nom de l'antre des dieux grecs. Préparez-vous à quelques jeux de mots mythologiques...

• Les clubs espagnols ont dominé la compétition ces deux dernières décennies, décrochant 11 fois le titre. Séville et Barcelone attireront toutes les attentions mais, comme l'a prouvé son début de saison, le Betis ne devrait pas être pris à la légère.

Qui attend les vainqueurs en huitièmes ?

Étoile Rouge (SRB)
Eintracht Francfort (GER)
Galatasaray (TUR)
Leverkusen (GER)
Lyon (FRA)
Monaco (FRA)
Spartak Moscou (RUS)
West Ham (ENG)

Téléchargez l'application Europa !

Dates clés

L'Estadio Ramón Sánchez-Pizjuán de Séville accueillera la finale
L'Estadio Ramón Sánchez-Pizjuán de Séville accueillera la finaleGetty Images

Phase à élimination directe
17 et 24 février : barrages à élimination directe
25 février : tirage des huitièmes de finale
10 et 17 mars : huitièmes de finale
18 mars : tirage des quarts et demi-finales
7 et 14 avril : quarts de finale
28 avril et 5 mai : demi-finales
18 mai : finale (Estadio Ramón Sánchez-Pizjuán, Séville)

Tout le football européen avec UEFA.tv