UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Exclu. Alexander Isak : « Monaco, une équipe physique »

Entretien avec l'international suédois de la Real Sociedad, Alexander Isak, qui se prépare à affronter Monaco pour le compte de la cinquième journée du Groupe B de l'UEFA Europa League.

Alexander Isak fête un but pour la Real Sociedad
Alexander Isak fête un but pour la Real Sociedad Getty Images

Les deux clubs se sont quittés sur un nul 1-1 à l'aller au pays basque espagnol, mais c'était sans l'attaquant de 22 ans, auteur de 17 buts la saison dernière.

Le prodige de l'AIK a rejoint le Borussia Dortmund à 17 ans, mais n'a pas réussi à percer en Bundesliga, même s'il a attiré l'attention lors d'un prêt impressionnant à Willem II aux Pays-Bas. C'était suffisant pour obtenir un transfert en Liga avec la Real Sociedad, et alors qu'il joue la tête du groupe contre Monaco, Isak déclare à UEFA.com qu'il n'a aucun regret. Ses mots

En deux minutes : Real Sociedad 1-1 Monaco
En deux minutes : Real Sociedad 1-1 Monaco

Alexander Isak sur Monaco

Nous avons déjà joué (Monaco) deux fois : une fois en pré-saison et ensuite la première rencontre en phase de groupes de l'Europa League. J'ai manqué les deux matches, donc je n'ai pas d'expérience personnelle, mais d'après ce que j'ai vu, c'est une équipe physique, très rapide et forte. Mais je pense que si nous nous comportons comme nous le pouvons et que nous sommes prêts, nous pourrons faire un bon match et obtenir un bon résultat.

Alexander Isak avec la Suède à l'EURO 2020
Alexander Isak avec la Suède à l'EURO 2020POOL/AFP via Getty Images

Alexander Isak sur les ambitions de la Real Sociedad en Europa League

Nous devons chercher à aller le plus loin possible dans toutes les compétitions que nous disputons, que ce soit en championnat, en coupe ou en Europa League. Quoi qu'il en soit, nous devons toujours viser les trois points. Pour l'instant, nous sommes en phase de groupes, donc nous nous concentrons là-dessus, mais si nous nous qualifions pour les barrages, nous prendrons les choses au fur et à mesure. Mais je ne pense pas qu'il y ait une autre équipe (en Europa League) qui soit plus favorite que nous.

Alexander Isak sur son départ de l'AIK Solna pour Dortmund à 17 ans

Alexander Isak sous le maillot de Dortmund
Alexander Isak sous le maillot de DortmundGetty Images

J'étais proche pour dans l'équipe première (à l'AIK) depuis un certain temps, et quand l'occasion s'est présentée, je n'ai eu qu'à la saisir. C'était un bon cap à franchir pour moi, compte tenu des alternatives que j'ai eues et des projets qui m'ont été présentés. Les supporters de Dortmund sont incroyables et créent une ambiance formidable dans le stade, c'était très impressionnant.

Qu'ai-je retenu de cette expérience ? Une capacité à gérer les situations qui ne se passent pas aussi bien que vous le souhaiteriez. Si cela devait se reproduire, je pense que je serais mieux préparé. En dehors de cela, j'ai pu évoluer dans un environnement très professionnel et de grande qualité, où l'on apprend beaucoup de choses, donc il y a des choses que l'on peut garder et transformer en quelque chose de positif sur le long terme.

Alexander Isak sur son arrivée à la Real Sociedad en 2019

Qu'est-ce qui m'a convaincu ? Le championnat, le club, l'ambition du club, la façon dont l'équipe joue et le projet que le club représentait pour moi. Quand j'étais petit, je regardais beaucoup le football espagnol, les grands clubs bien sûr. J'ai toujours aimé le football qui se pratique ici. Il est également très agréable de vivre ici : la cuisine est excellente et le climat est loin d'être le pire.

Je suis quelqu'un de simple, il ne me faut pas grand-chose pour être heureux. Il faut avoir de la famille et des amis ici, sortir et manger au restaurant. Sinon, je reste à la maison, je me détends et je profite du temps libre que j'ai, et c'est ce qu'il faut pour que je sois heureux.

Europa app