UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Rien n'est écrit : L'âge n'est qu'un nombre pour Leverkusen

« Les gens pensent que nous sommes trop jeunes pour remporter la compétition » affirme Leon Bailey, sourire aux lèvres.

Le jeune Leverkusen de Peter Bosz est la meilleure attaque de l’Europa League, ayant pour mission de gagner ses matches et de divertir ses supporters.
Rien n’est écrit : Leverkusen

Meilleure attaque de l'UEFA Europa League 2020/21 (avec 24 buts), la jeunesse du Leverkusen de Peter Bosz va devoir montrer son appétit de buts pour retourner la situation face aux Young Boys.

Les Allemands ont noyé leurs adversaires sous une pluie de buts durant la phase de groupes, mais ont aussi reçu un avant-goût de leur propre recette à Berne où ils se sont retrouvés menés 3-0 à la pause. Cependant, le Bayer a frappé de nouveau en deuxième période, revenant à 3-3 avant de concéder un dernier but. Si la victoire 4-3 a été célébrée par les Young Boys, Patrick Schick, l'attaquant de Leverkusen, sait que ce seizième de finale est loin d'être joué : « Nous pouvons mieux faire » a-t-il ainsi déclaré à UEFA.com, « nous n'encaisseront pas quatre buts et nous avons encore de bonnes chances ».

Rien n’est écrit : Leverkusen
Rien n’est écrit : Leverkusen

Au vu de son style offensif, et de l'inexpérience de certains de ses joueurs vedettes, Leverkusen est imprévisible, marquant beaucoup mais encaissant aussi de nombreux buts. Mais c'est aussi la marque de Peter Bosz : « Gagner des matches ne nous suffit pas, nous voulons le faire d'une certaine manière. Nous sommes là pour divertir les supporters, je veux gagner en pratiquant un football offensif, attractif et dominateur ».

L'un des éléments clé de ce modèle est la forme des deux attaquants Moussa Diaby, 21 ans, et Leon Bailey, 23 ans, qui se voient donner à chacun une totale liberté d'expression. « Pour moi, l'âge n'est pas important », indique Bozs, « au final, seule la qualité compte ». Avec quatre buts inscrits en sept matches, le Français Moussa Diaby en montre beaucoup : « On n'a pas toujours besoin d'expérience, parfois, c'est uniquement une affaire de feeling ».

Young Boys 4-3 Leverkusen
Young Boys 4-3 Leverkusen

De son côté, l'attaquant jamaïcain Leon Bailey s'est affirmé comme l'une des valeurs montantes de la compétition et espère continuer à marquer l'UEFA Europa League de son empreinte. Éliminer les Young Boys n'est en rien une formalité, mais si Leverkusen se sort de cette situation, ils seront une menace sérieuse en huitièmes. « Les gens pensent que nous sommes trop jeunes pour remporter la compétition », déclare Bailey, « ils n'ont manifestement pas vu ce dont nous sommes capables ».