UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Grenade, l'art de faire exploser tous les pronostics

« Je ne pense pas que même le plus optimiste des fans de Grenade aurait pu imaginer cela », déclare l'entraîneur Diego Martínez alors que l'équipe espagnole fait ses débuts en phase de groupes.

Roberto Soldado, figure de proue de l'équipe de Grenade
Roberto Soldado, figure de proue de l'équipe de Grenade Getty Images

Grenade va s'inspirer de l'esprit de la campagne de l'UEFA Europa League pour sa première phase de groupes. L'équipe espagnole s'est qualifiée pour la première fois pour une compétition européenne Europe après une saison remarquable, au cours de laquelle elle a remporté la septième place de la Liga. pour décrocher une place en UEFA Europa League.

Emmenée par l'expérimenté Roberto Soldado, 35 ans, la formation de Diego Martínez, 39 ans, espère ouvrir un nouveau chapitre de son histoire.

Diego Martínez (en blanc, le plus jeune entraîneur de la Liga)
Diego Martínez (en blanc, le plus jeune entraîneur de la Liga)Getty Images

La campagne « Nothing Is Written » (Rien n'est écrit) rappelle combien d'épopées l'UEFA Europa League a permis de vivre.

« L'année dernière, tout le monde pensait que nous étions condamnés à la relégation avant même le début de la saison, et nous avons terminé à la septième place », rappelle Soldado, qui est retourné en Espagne en 2019 après un séjour en Turquie. « C'est une récompense après 40 matches de dur labeur, donc nous allons profiter de cette compétition. »

« Je ne pense pas que même le plus optimiste des fans de Grenade aurait pu imaginer cela », a ajouté Martínez. "Après 90 ans d'histoire du club, c'est incroyable de pouvoir vivre cela, mais ça l'est avant tout pour les fans de Grenade. Ils ont traversé beaucoup de choses, ils ont eu beaucoup de chagrin. Il y a quinze ans, nous étions en troisième division espagnole. »

Moment magique : Gameiro, Séville-Benfica 2014
Moment magique : Gameiro, Séville-Benfica 2014

La carrière de joueur de Martínez s'est terminée sur une blessure alors qu'il n'avait que 19 ans, mais il est entraîneur depuis lors et a travaillé pour Unai Emery, où il a conduit Séville à la victoire aux tirs au but en finale de l'Europa League 2014 contre Benfica.

« Nous n'étions pas les favoris », se souvient-il. « Nous étions la première équipe à gagner après avoir passé les qualifications. Nous avons gagné aux tirs au but contre une équipe très forte à Benfica. »

L'aventure du Groupe E de Grenade commence par un match très difficile au PSV Eindhoven, une équipe qui a remporté la Coupe UEFA en 1978 avant de triompher en Coupe des champions dix ans plus tard. Sur le papier, c'est déséquilibré mais en Europa League, n'oubliez pas, Rien n'est écrit.