UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Séville passe la sixième

Le club espagnol s'offre la C3 pour la sixième fois en battant l'Inter 3-2 dans une finale époustouflante.

Revoir les temps forts de la finale de l'Europa League 2020.
Séville 3-2 Inter

L'Europa League reste la chasse gardée du FC Séville qui a remporté vendredi face à l'Inter son sixième trophée dans la compétition en... six finales.

Réactions et stats


Le match

Dès les premières minutes, Diego Carlos accroche Romelu Lukaku dans la surface, un penalty que transformait le géant belge qui termine à un but du record de Ronaldo pour l'Inter sur une saison.

La bicyclette de Diego Carlos. Magnifique
La bicyclette de Diego Carlos. MagnifiquePOOL/AFP via Getty Images

Les deux équipes jouent sans arrière-pensée et le match s'emballe. Luuk De Jong plante un doublé de la tête, Diego Godín remet les deux équipes à égalité de la même manière avant la pause.

La seconde période est moins folle, sauf quand Carlos, le maudit du début de match, tente une bicyclette dans la surface. Le ballon rebondit sur Lukaku et finit dans les filets d'Handanovič. Séville est imbattable en C3.

Homme du Match Hankook Tire Europe : Luuk De Jong (Séville)

Le Néerlandais n'avait pas marqué le moindre but en 11 matches joués avant d'inscrire le but de la victoire contre Manchester United en demi-finale, cela était suffisant pour convaincre son entraîneur de le faire débuter dans cette finale. Il n'a pas déçu. Il a non seulement marqué deux superbes buts de la tête, mais il a en plus été un point d'ancrage précieux pendant toute la période qu'il a passée sur le terrain.

Les observateurs techniques de l'UEFA Packie Bonner et Thomas

Réactions

Julen Lopetegui, entraîneur de Séville
C'est une grande émotion. Nous avons travaillé très dur pour ça. On s'impose contre une équipe fantastique de l'Inter. On a tout donné, on se crée des situations. Et cela fait trois mois qu'on travaille pour ce tournoi. Aujourd'hui c'est une consécration.

Jules Koundé, défenseur de Séville
Ça représente beaucoup. C'est assez fou. On a fait une saison vraiment magnifique. Tous les objectifs ont été atteints. Avec tout ce qu'il se passe, le fait de jouer sans public, les difficultés au cours de la saison, on a su dépasser tout ça et relever les défis.

Pour l'équipe de France, il y a beaucoup de concurrence, beaucoup de très bons joueurs. Je dois encore progresser. Bien évidemment, c'est l'objectif d'y aller.

Lucas Ocampos, attaquant de Séville
On est très contents. Il y a deux ans je la perds, aujourd'hui je la gagne. C'est extraordinaire pour moi. On a fait une année magnifique et aujourd'hui on finit de la meilleure manière.

Diego Carlos, défenseur de Séville
Tous les joueurs ont donné le meilleur d'eux-mêmes. C'est quelque chose de merveilleux. Ce titre était très important pour nous tous. Je suis ravi pour tout ce que le club a fait pour moi. Vraiment heureux.

Romelu Lukaku fête son ouverture du score pour l'Inter
Romelu Lukaku fête son ouverture du score pour l'InterGetty Images

Stats clé

  • Liverpool, la Juventus, l'Inter et l'Atlético de Madrid, deuxièmes clubs les plus titrés dans la compétition ne comptent que trois trophées. Deux fois moins que Séville
  • De Jong est le douzième joueur à marquer un doublé en finale. Aucun joueur n'a réussi le triplé en finale de cette compétition.
  • Diego Carlos a concédé des penalties en quarts de finale, en demi-finale en finale. Son but sur un retourné magnifique et son premier à l'échelon européen. Il a finalement été attribué contre son camp à son adversaire.
  • Entraîneurs espagnols vainqueurs de cette compétition : Julen Lopetegui, (2006, 2007), Unai Emery (2014, 2015, 2016), Rafael Benítez (2004, 2013), Luis Molowny (1985, 1986) et Quique Sánchez Flores (2010)

Composition des équipes

Séville : Bounou ; Navas, Koundé, Diego Carlos (Gudelj 86e), Reguilón ; Jordán, Fernando, Banega ; Ocampos (Munir 71e), De Jong (En-Nesyri 85e), Suso (Vázquez 78e)

Inter : Handanovič ; Godín (Candreva 90e), De Vrij, Bastoni ; D'Ambrosio, Barella, Brozović, Gagliardini (Eriksen 78e), Young ; Lukaku, Lautaro Martínez (Alexis Sánchez 78e)

Et maintenant ?

Séville peut se préparer à disputer la Super Coupe de l'UEFA contre le vainqueur de la Champions League. Le match se jouera à Budapest le 24 septembre face à Paris ou au Bayern. Séville et l'Inter sont également qualifiés pour la phase de groupe de la Champions League dont le tirage aura lieu à Athènes le 1er octobre.