UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Europa League, Robin van Persie parle des demi-finales

Robin van Persie donne ses pronostics pour les demi-finales de l'UEFA Europa League.

Robin van Persie avec le trophée
Robin van Persie avec le trophée VI-Images via Getty Images

Robin van Persie a remporté la Coupe UEFA 2001/02 avec Feyenoord dès sa première saison en pro. Il a ensuite connu de belles choses avec Arsenal, Manchester United et Fenerbahçe, mais il ne savait pas que ce succès 2-1 contre le Borussia Dortmund à Rotterdam serait le seul trophée majeur européen de sa carrière.

« J'ai joué un peu plus d'une heure dans cette finale. À peine une demi-heure après ma sortie, je me retrouvais avec le trophée dans les mains, à seulement 18 ans », déclare-t-il avec le sourire à UEFA.com. « Je ne pensais qu'à jouer et m'amuser. J'étais dans une bulle, je ne me rendais pas compte de l'importance de l'événement. Aujourd'hui, oui. C'est merveilleux de remporter un tel trophée, surtout à un si jeune âge. » 

Aujourd'hui âgé de 37 ans, l'attaquant néerlandais arrive au terme de sa première saison de retraité. C'est avec plaisir qu'il nous donne ses impressions sur les demi-finales d'UEFA Europa League à venir.

Séville - Man United

Séville a une équipe très solide. Ce sont de vrais joueurs de coupe. Ils ont remporté trois fois l'Europa League d'affilée, ils seront durs à battre.

Ole (Gunnar Solskjær) est à la barre côté Manchester. Tous les entraîneurs ont leurs joueurs phares, et même si Mason Greenwood n'a que 18 ans, il est de ceux-là. Le manager lui accorde sa confiance, comme à Anthony Martial, Marcus Rashford, Paul Pogba, Bruno Fernandes... Ces joueurs sont des exemples. Ils s'épanouissent grâce à la foi de leur coach. Ils reviennent parmi les favoris, autant en Europa League qu'en Premier League dans un avenir proche. Ce retour en force coïncide avec l'arrivée de Bruno Fernandes.

Bruno Fernandes, tous ses buts cette saison en Europa League
Bruno Fernandes, tous ses buts cette saison en Europa League

Ce joueur, c'est le moteur de l'équipe. On voit que Pogba aime jouer avec lui, parce que Pogba sait reconnaître les joueurs de classe mondiale. Ils peuvent mettre leur empreinte sur le jeu. Les trois de devant sont toujours à l'affût, car ces derniers ballons décisifs peuvent leur arriver n'importe quand avec des joueurs comme Bruno ou Pogba. Avant [l'arrivée de Bruno Fernandes], Pogba était seul, mais ce n'est plus le cas et c'est ce qui aide l'équipe à tourner.

Son prono : Manchester United 3-2 Séville
Séville joue très bien, un football soyeux, technique. Manchester United est dans une très bonne forme. Ils sont affûtés, solides, prêts. Je pense que United va passer, mais Séville, c'est très, très fort. Donc ce sera un match serré.

Inter - Shakhtar

L'Inter a toujours été un grand club, mais pas dans la veine de ce qu'ils font aujourd'hui. Depuis son arrivée, (Antonio) Conte a apporté une vraie structure, on comprend ce qu'il veut en matière de jeu. J'en ai parlé avec Stefan De Vrij, et il m'a parlé de sa première pré-saison avec l'Inter. Il était là : « Robin, vraiment, c'est super dur, mais je suis affûté comme jamais ». Et il m'a dit que la façon dont le coach voulait voir l'équipe jouer était très claire, pour chaque poste. C'est un entraîneur qui veut une équipe super, super en forme. Il est incontournable.

Cinq buts de classe de Lukaku en Europa League
Cinq buts de classe de Lukaku en Europa League

Ils ont toujours eu de superbes joueurs, mais aujourd'hui, ils jouent vraiment en équipe. (Romelu) Lukaku excelle aussi bien en championnat qu'en Europa League. Il a repris confiance en lui et je vois bien que l'équipe et le coach sont connectés, qu'ils s'entendent super bien.

Le Shakhtar excelle en transition, car il compte sur d'excellents manieurs de ballon, comme Taison et Júnior Moraes. J'ai joué contre eux avec Arsenal, Manchester United et en barrages de Champions League avec Fenerbahçe. Mentalement, c'est du solide, et ce, devant leur public comme à l'extérieur. Quelle que soit la situation, ils arrivent à faire ce qu'ils font de mieux, c'est-à-dire pratiquer un superbe football.

Son prono : Inter 2-1 Shakhtar
L'Inter est au sommet de la vague... Un super coach, d'excellents joueurs, ça gagne... Mais en face, c'est le Shakhtar. C'est difficile à pronostiquer, mais de ce que j'ai appris en jouant contre eux, je pense qu'il ne faut pas les enterrer trop vite, car ils restent dangereux dans n'importe quel contexte, peu importe le stade. C'est délicat, mais je pense que l'Inter va quand même passer.