Séville doit se méfier des loups

La quête d'une quatrième couronne en UEFA Europa League pour Séville, passe par une qualification en quarts de finale face au débutant Wolverhampton Wanderers.

Julen Lopetegui, l'entraîneur sévillan
Julen Lopetegui, l'entraîneur sévillan ©AFP/Getty Images

La quête d'une quatrième couronne record en UEFA Europa League pour le FC Séville passe par l'Allemagne et Duisbourg, hôte de la qualification au tour précédent face à la Roma. En quarts de finale, les Sévillans devront vaincre les nouveaux dans l'épreuve, Wolverhampton Wanderers, pour décrocher une place dans le dernier carré.

• Pour leur première expérience européenne depuis 39 ans, les Wolves ont terminé deuxièmes du Groupe K derrière Braga, totalisant 13 points. En seizièmes de finale, ils ont tranquillement éliminé l'Espanyol (4-0 dom., 2-3 ext.) avant de prendre le meilleur sur l'Olympiacos en huitièmes, le but de Raúl Jiménez's à Molineux permettant d'avancer au tour suivant après le nul 1-1 ramené de Grèce.

• Séville a dominé le Groupe A à l'automne dernier en remportant ses cinq premiers matches avant de concéder une défaite face à l'APOEL. Les choses furent plus compliquées en seizièmes de finale face au CFR Cluj puisque Séville s'est qualifié au bénéfice du but inscrit à l'extérieur (1-1 ext., 0-0 dom.), mais a retrouvé sa cadence en huitièmes en dominant la Roma (2-0) grâce à des buts de Sergio Reguilón et Youssef En-Nesyri lors du match sec disputé à la MSV Arena. Une victoire qui permet aux Sévillans d'atteindre le quatrième quart de finale d'UEFA Europa League de leur histoire.

Antécédents
• Premier affrontement entre les deux équipes en compétition de l'UEFA.

• Les Wolves ont déjà éliminé un représentant espagnol cette saison, l'Espanyol en seizièmes de finale. Leur unique autre match face à un club espagnol remonte à une double défaite concédée face à Barcelone (0-4 ext., 2-5 dom.) en quarts de finale de la Coupe des clubs champions européens 1959/60.

• Séville est habitué à croiser des formations anglaises ces dernières années, avec des résultats qui plaident en sa faveur. Les Andalous se sont imposés face à Liverpool lors de la finale de l'UEFA Europa League 2016 (3-1) comme ils avaient déjà pris le dessus sur Middlesbrough une décennie plus tôt en Coupe de l'UEFA (4-0). Séville n'a perdu qu'un seul de ses six matches face à un représentant de Premier League, une défaite 0-2 à Leicester City lors du huitième de finale de l'UEFA Champions League 2016/17 (2-3 en score cumulé). Un an plus tard, Séville triomphait de Manchester United au même stade après un nul 0-0 à Séville et une victoire 2-1 à Old Trafford.

Repères
Wolves

• Pour leur retour en Premier League, les Wolves ont terminé à la septième place, décrochant un ticket pour l'Europe pour la première fois depuis leur élimination au premier tour de la Coupe de l'UEFA 1980/81 face au PSV Eindhoven.

• Les Wolves ont débuté leur campagne en UEFA Europa League dès juillet 2019 et on remporté six matches de qualification, face aux Crusaders, à Pyunik et au Torino. Après avoir perdu leur premier match de la phase de groupes, 0-1 à domicile face à Braga, ils ont obtenu les six points en deux matches face à Beşiktaş (1-0 ext., 4-0 dom.) et au Slovan Bratislava (2-1 ext., 1-0 dom.) avant de décrocher un résultat nul dans le Nord du Portugal (3-3).

• Meilleure performance en compétition européenne : une finale perdue 3-2 face à Tottenham Hotspur lors de leur seule présence en coupe d'Europe après Noël, lors de la première Coupe de l'UEFA en 1971/72.

• Bilan cette saison en Europa League : 12 v., 2 n., 2 d., 38 buts inscrits, 13 encaissés. La défaite à domicile face à Braga lors du premier match de la phase de groupes est l'unique rencontre au cours de laquelle l'attaque des Wolves est restée muette.

• En Allemagne, les Wolves ont décroché une victoire pour trois défaites. Le premier déplacement européen du club était une défaite à Gelsenkirchen face à Schalke en 1958/59.

Séville
• Séville a disputé 16 matches d'UEFA Europa League la saison dernière, du second tour préliminaire jusqu'aux huitièmes de finale. Les Andalous y furent éliminés par le Slavia Praha en prolongation dans la capitale tchèque. Le club retrouve l'Europa League après avoir terminé sixième de Liga en 2018/19.

• Trois fois vainqueur de l'UEFA Europa League, Séville a toujours franchi la phase de groupes, se qualifiant cette saison après avoir remporté le sien pour la troisième fois. Séville s'est imposé face à Qarabağ et Dudelange à l'aller et au retour et s'est également imposé à domicile face à l'APOEL avant de s'incliner à Chypre. Avec 15 points, le club est celui qui a totalisé le plus grand nombre de points à l'issue de la phase de groupes même si les deux matches nuls concédés face au CFR Cluj avaient signifié une série de trois matches consécutifs sans victoire. Une série stoppée par le succès face à la Roma.

• Séville a remporté ses trois derniers quarts de finale de l'UEFA Europa League, respectivement face à Porto en 2013/14 (0-1 ext., 4-1 dom.), au Zenit en 2014/15 (2-1 dom., 2-2 ext.) et l'Athletic Club en 2015/16 (2-1 ext., 1-2 dom., 5-4 aux tirs au but). À chaque fois, la campagne s'est conlue par une victoire finale.

• En terres allemandes, le bilan de Séville est de 7 v., 1 n. et 3 d.

On se connaît ?
• Wolves compte deux joueurs espagnols dans ses rangs qui ont évolué en Liga par le passé : Adama Traoré (Barcelone 2013–14) et Jonny (Celta Vigo 2012–18).

• Trois membres de l'effectif de Séville ont évolué en Angleterre : Jesús Navas (Manchester City 2013–17), Suso (Liverpool 2012–15) et Luuk de Jong (Newcastle 2014).

• L'entraîneur des Wolves, Nuno Espírito Santo, a dirigé en Espagne, à Valencia de juillet 2014 à novembre 2015.

• Nuno et son homologue Julen Lopetegui ont tous deux dirigé Porto : aucun d'entre eux n'a brandi de trophée avec le club.

• En-Nesyri, Yassine Bounou pour Séville et Romain Saïss chez les Wolves sont internationaux marocains.

• Les Wolves étaient l'un des six débutants en phase de groupes de l'UEFA Europa League cette saison, les seuls à être encore en lice.

• Le club anglais dispute son 17e match européen cette saison, leur plus longue campagne. Parmi les autres quarts de finalistes, seul Copenhague a disputé autant de rencontres. De son côté, Séville a disputé 10 matches européens en 2019/20.

• Avec Manchester United, Séville est l'autre ancien vainqueur de l'UEFA Europa League. Trois autres quarts de finalistes – Internazionale, Bayer Leverkusen et Shakhtar Donetsk – ont, comme Séville, décroché la Coupe de l'UEFA.

• Le club andalou a inscrit 123 buts en UEFA Europa League (de la phase de groupes à la finale), et n'a besoin que d'un but pour égaler le record de la compétition détenu par Villarreal et Salzburg. Séville a aussi égalé le record de victoire (39) détenu jusqu'ici par Salzburg.

• Les Wolves ont terminé septième de Premier League en 2019/20, manquant ainsi d'une place une qualification pour la prochaine UEFA Europa League.

• Séveille a terminé la Liga 2019/20 à la quatrième place, décrochant ainsi un billet pour la prochaine UEFA Champions League.

• Cette rencontre est le seul quart de finale opposant deux équipes qui n'ont disputé que l'UEFA Europa League 2019/20. Manchester United est le seul autre quart de finaliste à n'avoir pas disputé l'UEFA Champions League cette saison.

Tirs au but
• Les Wolves n'ont jamais disputé de tirs au but.

• Bilan de Séville, 5 v., 1 d. :

4-3 v PAOK, premier tour de la Coupe de l'UEFA 1990/91
3-1 v Espanyol, finale de la Coupe de l'UEFA 2006/07l
2-3 v Fenerbahçe, Huitièmes de finale de l'UEFA Champions League 2007/08
4-3 v Real Betis, Huitièmes de finale de l'UEFA Europa League 2013/14
4-2 v Benfica, finale de l'UEFA Europa League 2013/14
5-4 v Athletic Club, Quart de finale de l'UEFA Europa League 2015/16

Les entraîneurs
• Ancien gardien présent dans l'effectif du Portugal à l'UEFA EURO 2008, Nuno Espírito Santo a essentiellement occupé une position de second durant sa carrière avant de devenir numéro 1 lorsqu'il est devenu entraîneur. Studieux, et progressiste lors de son passage à Valence puis à Porto, il rejoint les Wolves en mai 2017. Il avait pris ses marques à Rio Ave, conduisant le club à deux finales de Coupe puis en Europe avant de briller en Espagne durant ses dix-huit mois passés à Mestalla. Dès sa première saison à la tête du club, les Wolves ont retrouvé la Premier League, avant de se qualifier pour l'UEFA Europa League lors de son second mandat.

• Julen Lopetegui a été nommé entraîneur pour trois ans en juin 2019. L'ancien gardien de but est revenu en Liga après un bref passage sur le banc du Real Madrid qui a pris fin en octobre 2018. Il a brillé avec les sélections de jeunes de l'Espagne et a remporté le sacre européen des moins de 19 ans en 2012 puis celui des moins de 21 ans l'année suivante. Il avait fait 18 mois à Porto avant d'être désigné sélectionneur de l'Espagne et de les qualifier pour la Coupe du Monde de la FIFA 2018, avant d'être démis de ses fonctions à la veille du tournoi.