Reprise du jeu : l'UEFA se prépare pour le retour en toute sécurité de ses compétitions d'élite.
En savoir plus >

Deco mène Porto à la victoire

Porto remporte sa première Coupe UEFA grâce à une superbe prestation de Deco

De Adrian Harte à Séville

Le FC Porto est la première équipe à remporter un trophée grâce à la règle du "but en argent", après être venu à bout d'une équipe du Celtic courageuse, pour remporter sa première Coupe UEFA. Derlei a été le héros du Porto en terminant de la plus belle manière une excellente saison dans la compétition et en inscrivant le but de la victoire à la 115e minute au Estadio Olímpico de Séville.

Sans Hartson ni Hélder Postiga
Comme prévu, l'entraîneur du Celtic Martin O'Neill choisissait Chris Sutton pour remplacer John Hartson, blessé, et évoluer aux côtés de Henrik Larsson en attaque. Son homologue portugais José Mourinho choisissait, lui, Nuno Capucho pour épauler Derlei à l'avant, Hélder Postiga étant suspendu pour la finale.

Etouffant
La chaleur étouffante obligeait les deux équipes à entamer le match calmement, et pourtant l'engagement prenait le pas sur la technicité. Porto était tout de même l'équipe qui faisait le mieux circuler le ballon, les Ecossais étant réduits à durcir le jeu et à effectuer quelques tacles répréhensibles, comme celui de Joos Valgaeren qui était sanctionné d'un carton jaune dès la 8e minute.

Deco impressionnant
Deco était le chef d'orchestre d'un Porto au jeu de passes très fluide, mais les deux équipes ne parvenaient pas à se montrer dangereuses. Le jeu s'ouvrait enfin lorsque Capucho trouvait Deco à la 32e minute, mais le milieu de terrain, jusque là très inspiré, tirait droit sur Douglas. Quelques secondes plus tard, le Celtic trouvait une ouverture, Larsson décalant le Français Didier Agathe sur la droite, mais son centre passait au-dessus de Sutton. Le Celtic était à nouveau menaçant à la 35e minute, mais Larsson ne parvenait pas à maîtriser un ballon dévié par Sutton.

Derlei trouve la cible
C'était ensuite Porto qui finissait la première période sur les chapeaux de roues. A la 41e, Deco éliminait le Marseillais du Celtic, Dianbobo Balde, mais Douglas repoussait sa frappe du pied. Cet avertissement sans frais n'allait pas rester sans suite. Un centre de Deco trouvait Dmitri Alenichev esseulé dans la surface, qui obligeait Douglas à une superbe parade, mais le ballon repoussé par le gardien revenait dans les pieds de Derlei, qui poussait le ballon au fond des filets, et inscrivait son onzième but dans la compétition cette saison.

Larsson égalise
Les Portugais ne restaient pas longtemps en tête, le Celtic égalisant deux minutes après le retour des vestiaires. Après une période de forte domination, Agathe expédiait un centre de la droite qui semblait trop long, mais Larsson démontrait toute sa technique et son timing en s'envolant au-dessus de la défense et en expédiant le ballon au-dessus de Vítor Baía, ce qui constituait son 10e but dans la compétition et son 200e but pour le Celtic.

Retour de manivelle
Les Ecossais allaient prendre un nouveau coup derrière la tête cinq minutes plus tard, grâce au talent de Deco. Son superbe changement d'aile décalait Alenichev et le Russe finissait de la plus belle des manières pour permettre à son équipe de mener 2-1. Mais l'avance au score se révélait à nouveau temporaire pour Porto, puisqu'elle durait trois minutes. Larsson égalisait une nouvelle fois de la tête, reprenant un corner de Alan Thompson pour tromper Baía.

Alenichev manque le coche
Le rythme retombait après cette ribambelle de buts et la prolongation approchait, le Celtic manquant même d'offrir la victoire au Porto après une passe manquée de McNamara qui parvenait jusqu'à Alenichev, qui frappait finalement au-dessus.

Fin de match houleuse
Les deux équipes se montraient plutôt méfiantes lors de ce nouveau type de prolongation, et le Celtic faisait preuve de courage après l'expulsion de Balde à la 96e minute pour un deuxième carton jaune. Mais les Ecossais n'allaient pas tenir jusqu'au bout. Derlei récupérait un ballon repoussé par Douglas, échappait à McManara et trompait d'une frappe puissante le gardien et deux défenseurs. Ce but permet au Brésilien de terminer en tête des buteurs de la Coupe UEFA avec 12 buts, devant Henrik Larsson, mais il offre surtout à Porto - malgré l'expulsion de Nuno Valentes dans le temps additionnel - une nouvelle couronne européenne, 16 ans après son dernier titre.

Haut