Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Bordeaux et Marítimo dos à dos

CS Marítimo 1-1 FC Girondins de Bordeaux
Deux buts en six minutes ont scellé le match aller entre Français et Portugais à Madère.

Yoan Gouffran a marqué un quatrième but en cinq matches d'Europa League pour Bordeaux cette saison
Yoan Gouffran a marqué un quatrième but en cinq matches d'Europa League pour Bordeaux cette saison ©AFP/Getty Images

Le CS Marítimo et le FC Girondins de Bordeaux n'ont pu se départager, jeudi soir au Portugal dans une rencontre équilibrée, tout comme le Groupe D de l'UEFA Europa League où tout reste ouvert.

Un Français a répondu aux Français dans cette rencontre puisque Valentin Roberge a égalisé quelques minutes après l'ouverture du score bordelaise signée Yoan Gouffran.

Privé de son gardien titulaire Cédric Carrasso, Bordeaux entamait bien cette rencontre même si les occasions se présentaient des deux côtés sous la bruine de l'île de Madère. Un excellent Benoît Trémoulinas déboulait sur la gauche à la demi-heure de jeu et centrait en retrait pour Gouffran dont la reprise du plat du pied gauche était hors de portée de Romain Salin, le gardien français du Maritimo.

Mais il y a un autre Tricolore dans l'effectif de l'actuel sixième de la Super Liga portugaise, et Roberge, le défenseur passé par l'EA Guingamp et le Paris Saint-Germain FC, voyait le destin lui sourire six minutes après l'ouverture du score. Rúben Ferreira trouvait la barre d'une frappe monumentale, Roberge suivait pour battre Kevin Olimpa sans opposition.

La partie restait équilibrée après la pause et si Gouffran ne passait pas loin d'un cinquième but en cinq matches d'Europa League cette saison (frappe enroulée au ras de la lucarne), la mobilité des attaquants insulaires devenait de plus en plus problématique pour la défense marine et blanc.

En fin de match, Danilo Dias échappait à Marc Planus pour expédier son ballon dans le petit filet. Quelques instants plus tard, David Simão était à deux crampons de pousser le ballon dans le but sur centre fuyant. Mais le score en restait là. Les deux équipes ont rendez-vous dans deux semaines à Chaban-Delmas.

Haut