Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Pogrebnyak réduit à l'impuissance

Meilleur buteur de la Coupe UEFA, Pavel Pogrebnyak sera suspendu pour la finale, mercredi. Une position difficiel à supporter mais inéluctable.

Pavel Pogrebnyak est suspendu pour la finale
Pavel Pogrebnyak est suspendu pour la finale ©Getty Images

L'attaquant du FC Zenit St. Petersburg, affirme qu'il ne peut se satisfaire d'être meilleur buteur ex aequo de la Coupe UEFA alors que son avertissement face au FC Bayern München l'empêche de participer à la finale face au Rangers FC mercredi.

Avertissement coûteux
Le joueur (24 ans) a marqué lors des deux périodes contre les favoris de la compétition au stade Petrovsky en demi-finale retour pour permettre aux champions de Russie de s'imposer 5-1 sur l'ensemble des deux matches et de participer à leur toute première finale européenne. Mais sa joie d'égaler le record de dix buts de Luca Toni (Bayern) a coupé court lorsque l'international russe a écopé d'un carton trois minutes après son deuxième but.

Meilleurs buteurs
Toni et Pogrebnyak devraient terminer meilleurs buteurs ex aequo puisque l'Italien n'a pu marquer contre le Zenit et le Russe est suspendu pour la finale du 14 mai au stade City of Manchester. Andrei Arshavin, le coéquipier de Pogrebnyak, sera le meilleur buteur de la finale avec quatre buts en Coupe UEFA à son actif. Mais ce titre ne contente par le Russe : "Je ne l'avais dit à personne mais je rêvais que l'équipe se retrouve à Manchester. C'est la réalité maintenant. Nous allons à Manchester mais je suis très déçu car je ne jouerai pas. J'irai supporter l'équipe."

Contributions
Bien que déçu, Pogrebnyak peut être fier de ses statistiques cette saison. Alors que Toni avait inscrit six buts à la fin de la phase de groupes, et qu'il avait toujours été considéré comme le candidat parfait pour le titre de meilleur buteur, Pogrebnyak n'en avait marqué que trois alors que le Zenit terminait troisième du Groupe A avec seulement une victoire en quatre matches. Toutefois, une série de sept buts en huit rencontres à partir des 16es de finale remettait Pogrebnyak sur les rails, avec notamment un doublé qui mettait fin aux espoirs de l'Olympique de Marseille en huitièmes.

Vainqueurs passés

Haut