Marseille veut "gagner sans prendre de but"

Rudi Garcia, l'entraîneur de Marseille, n'a qu'un objectif en tête avant ce 8e de finale aller : se mettre dans les meilleures dispositions possible avant le match retour, jeudi prochain à Bilbao.

Rudi Garcia et Marseille veulent jouer l'Europe à fond
Rudi Garcia et Marseille veulent jouer l'Europe à fond ©AFP/Getty Images
  • L'OM a remporté cinq de ses six matches européens à domicile cette saison
  • Marseille dispute ici son deuxième 8e de finale d'Europa League
  • L'Athletic est invaincu à l'extérieur en Europe cette saison (3v., 3n.)
  • Retour le jeudi 15 mars à Bilbao

Europa League, le tirage des 8es

Les déclas

Temps forts : Marseille 3-0 Braga
Temps forts : Marseille 3-0 Braga

Rudi Garcia, Marseille, entraîneur
C'est une possibilité de se qualifier en quarts de finale d'une Coupe d'Europe. On sait à quel point l'Europe est importante pour Marseille. Notre seul objectif à ce jour est de gagner le match aller.

Il faut être intelligents, ne pas oublier qu'il y aura Bilbao-OM la semaine prochaine. Il faudra gagner sans prendre de but. Braga est le match référence pour nous, celui qu'il faudra suivre.

Steve Mandanda, Marseille, gardien
Cette compétition est importante. Elle n'a peut-être pas la même saveur que la Champions League, mais il est important d'y prendre part. On va tout faire pour disputer le plus de matches supplémentaires possible. On ne peut pas se permettre de quitter une compétition comme l'Europa League. Nous possédons un groupe de qualité.

L'Athletic s'impose chez le Spartak
L'Athletic s'impose chez le Spartak

L'Athletic n'est pas très bien classé, mais l'Europa League est une autre compétition. Ils ont remporté leur groupe. On s'attend à un match difficile. J'étais là il y a deux ans, c'est un match que nous aurions dû remporter. Je m'attends un peu au même genre de rencontre.

Présentation du match

• Deuxième de son groupe derrière Salzbourg, l'OM a éliminé Braga en 16es de finale (tot. 3-1) grâce à sa large victoire au match aller à domicile (3-0, doublé de Valère Germain).

• L'Athletic a remporté le Groupe J à l'automne, il a passé les 16es de finale contre le Spartak Moscou avec une victoire 3-1 en Russie (doublé d'Aduriz) malgré la défaite 2-1 en Espagne.

Le but magnifique d'Aduriz en 2015/16
Le but magnifique d'Aduriz en 2015/16

Antécédents
• Les deux clubs ne se sont affrontés qu'en 2015/16, lors des 16es de finale de l'UEFA Europa League. L'Athletic avait gagné 1-0 au Stade Vélodrome lors du match aller, grâce à une frappe sublime d'Aduriz, puis s'était contenté d'un match nul 1-1 à Bilbao pour se qualifier.

• Marseille a remporté seulement deux de ses six matches européens à domicile contre des clubs espagnols, en perdant trois. Sa plus notable victoire a eu lieu contre le Celta Vigo (2-1) en quart de finale aller de la Coupe UEFA 1998/99, l'OM avait ensuite perdu contre Parme (0-3) en finale.

• La victoire 1-0 au Vélodrome il y a deux ans est la seule fois où l'Athletic a évité la défaite en France, en quatre déplacements. Les Espagnols ont perdu en Europa League, contre le Paris-Saint-Germain (2-4 en 2011/12) et Lyon (1-2 en 2012/13).

Forme européenne
• Marseille a gagné cinq de ses six matches européens à domicile cette saison (un match nul), a marqué 13 buts contre seulement trois concédés. Sa dernière défaite à domicile lors d'une rencontre européenne remonte au 0-1 contre l'Athletic.

• Finaliste de la Coupe UEFA en 1998/99 et 2003/04, quart de finaliste en 2008/09, Marseille va disputer un 8e de finale d'UEFA Europa League pour la deuxième fois. Il a éliminé Benfica (tot. 3-2) en 2009/10.

• Marseille a terminé 5e de Ligue 1 la saison dernière, le club phocéen a commencé son parcours en UEFA Europa League au 3e tour de qualification, contre Ostende (tot. 4-2), avant de dominer les Slovènes de Domžale en barrages (tot. 4-1).

• L'Athletic est invaincu cette saison à l'extérieur en UEFA Europa League (3v., 3n.), décrochant la victoire lors de ses deux derniers déplacements, contre Zorya (2-0) et le Spartak (3-1).

• L'Athletic est présent en 8es de finale de l'UEFA Europa League pour la troisième fois. Ils s'est qualifié en quarts lors de ses deux premières apparitions, contre Manchester United (3-2 à l'extérieur, 2-1 à domicile) en 2011/12, sur la route de sa finale, et contre Valence grâce aux buts à l'extérieur (1-0 à domicile, 1-2 à l'extérieur) en 2015/16.

• Septième de Liga la saison dernière, l'Athletic participe à une compétition européenne pour la quatrième saison consécutive, sa plus longue série depuis le milieu des années 1980. Finaliste de la Coupe UEFA en 1976/77 (contre la Juventus) et de l'UEFA Europa League 2011/12 (contre l'Atlético Madrid), le club basque a intégré la phase de groupes cette saison après avoir éliminé le Dinamo Bucureşti (1-1 à l'extérieur, 3-0 à domicile) et le Panathinaikos (3-2 à l'extérieur, 1-0 à domicile) lors des tours de qualification.

On se connaît ?
• Marseille et l'Athletic ont commencé leur saison en Europa League au 3e tour de qualification.

• Marseille est l'un des trois clubs – avec Lyon et Dortmund – qualifiés pour les 8es de finale après avoir joué son 16e de finale aller à domicile.

• Adil Rami, titulaire lors des 12 matches européens de Marseille cette saison, a remporté l'UEFA Europa League en 2015/16 avec le FC Séville. Il avait été titulaire à sept reprises, notamment en finale contre Liverpool.

• Rami a joué plus de 100 matches en Liga avec Valence et Séville. Il a affronté l'Athletic à six reprises, dont deux fois avec Séville lors des quarts de finale de l'UEFA Europa League 2015/16.

• Aymen Abdennour a disputé 35 matches de Liga avec Valence entre 2015 et 2017. Il a affronté l'Athletic en 8e de finale aller de l'UEFA Europa League 2015/16, s'inclinant 1-0 avec son équipe.

• Marseille est l'un des trois anciens vainqueurs de l'UEFA Champions League présents en 8es de finale – avec l'AC Milan et le Borussia Dortmund.

• L'Athletic va disputer son 60e match en UEFA Europa League (de la phase de groupes à la finale). Seul Villarreal (62) en a joué plus. L'Athletic a inscrit 98 buts, devancé seulement encore par Villarreal (104).

• Markel Susaeta est à un match d'atteindre les 50 apparitions en UEFA Europa League (de la phase de groupes à la finale) – le seul aujourd'hui est Daniel Carriço. Mais il serait le seul à y arriver avec un seul club.

• Raúl García a remporté l'UEFA Europa League en 2009/10 avec l'Atlético Madrid.

• Aritz Aduriz a terminé meilleur buteur de l'UEFA Europa League en 2015/16, avec dix buts. Il est le deuxième meilleur réalisateur dans l'histoire avec 25 buts, derrière Radamel Falcao (30). Il a déjà marqué sept buts cette saison, dominant le classement actuel des buteurs.

• Suspendus en cas de nouvel avertissement : Lucas Ocampos, Jordan Amavi (Marseille) ; Xabier Etxeita, Raúl García, Mikel San José (Athletic).

Les entraîneurs
• À la tête de Marseille depuis octobre 2016, Rudi Garcia a débuté comme milieu de terrain à Lille avant de revenir au club en tant qu’entraîneur entre 2008 et 2013 pour y décrocher le doublé Coupe-Championnat lors de la saison 2010/11. Il a ensuite passé trois saisons à la Roma, faisant des Giallorossi un dauphin en Série A deux saisons consécutivement.

• Plus connu sous le surnom de 'Cuco', José Ángel Ziganda fut l'attaquant d'Osasuna et de l'Athletic Club. Il a aussi connu deux sélections avec l'Espagne avant de guider le club de Pampelune en demi-finales de la Coupe UEFA 2006/07. Il a remplacé Ernesto Valverde, parti à Barcelone, à la tête de l'Athletic en juin 2017, après six ans comme entraîneur de l'équipe réserve.