Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Distribution des recettes pour l'Europa League 2016/17

Ce sont au total plus de 399,8 M€ que vont se partager les clubs participant à l'UEFA Europa League 2016/17.

Le trophée de l'UEFA Europa League
Le trophée de l'UEFA Europa League ©Getty Images

Ce sont au total plus de 399,8 M€ que vont se partager les clubs participant à l'UEFA Europa League 2016/17.

COMMENT L'ARGENT EST LEVÉ ?

  • Toutes les recettes des compétitions de clubs sont centralisées sur un seul compte, la redistribution aux clubs participants étant basée sur un ratio fixe de 3,3 pour 1 entre l'UEFA Champions League et l'UEFA Europa League.
  • Les recettes commerciales brutes de l'UEFA Champions League 2016/17, de l'UEFA Europa League 2016/17 et de la Super Coupe de l'UEFA 2016 sont estimées à environ 2,35 Md€. Le plan de distribution (incluant les parts fixes) est basé sur ce montant.
  • De ce montant brut estimé, 12 % (282 M€) seront déduits les frais d'organisation et administratifs de la compétition et 8,5 % (199,7 M€) seront alloués aux versements de solidarité. Sur le montant net de 1,86 M€, 8 % seront réservés au football européen au sein de l'UEFA, alors que les 92 % restants seront distribués aux clubs participants.
  • Sur la base des recettes et des allocations prévues ci-dessus, le montant total disponible pour les clubs participants en 2016/17 s'élève à 1,7187 Md€, dont 399,8 M€ pour les clubs engagés en UEFA Europa League.

COMMENT L'ARGENT EST PARTAGÉ ?

À partir de la phase de groupes

Montants prévus
Le montant net disponible pour les clubs participants sera divisé en deux, avec 60 % de parts fixes et 40 % de parts variables (parts de marché télévisuel). Ce sont ainsi 239,8 M€ qui seront distribués comme parts fixes et 160 M€ comme parts variables (parts de marché télévisuel).

Parts fixes (239,8 M€)

  • Chacun des 48 clubs engagés en phase de groupes peut s'attendre à recevoir une allocation de base de 2,6 M€.
  • Des bonus de performance seront également reçus pour chaque match en phase de groupes : 360 000 € par victoire et 120 000 par match nul. Les sommes non distribuées (120 000 par match nul) seront réunies et redistribuées aux clubs de la phase de groupes proportionnellement à leur nombre de victoires.
  • Les vainqueurs de groupes recevront une prime de qualification de 600 000 € et les deuxièmes de groupes une prime de qualification de 300 000 €.
  • Les clubs qualifiés pour les 16es de finale recevront chacun 500 000 €, les qualifiés pour les 8es de finale recevront 750 000 €, les quart-de-finalistes 1 M€ et les demi-finalistes 1,6 M€.
  • Le vainqueur de l'UEFA Europa League recevra 6,5 M€ et le finaliste 3,5 M€, incluant leur part sur la billetterie de la finale (contrairement aux années passées, aucun montant supplémentaire ne sera payé aux finalistes en rapport avec la billetterie).

Un club pourra prétendre recevoir jusqu'à 15,71 M€, sans tenir compte de sa part concernant le marché télévisuel.

Parts de marché télévisuel (160 M€)

Un montant estimé à 160 M€ sera distribué en fonction de la valeur proportionnelle du marché télévisuel représenté par chaque club participant à l'UEFA Europa League à compter de la phase de groupes et sera partagé entre les clubs participants issus d'une même association nationale.

a) La moitié des parts de marché télévisuel (80 M€) sera divisée en autant de parts qu'il y aura d'associations nationales comptant au moins un club en phase de groupes. Chaque part, proportionnelle à la valeur de chaque marché télévisuel, sera partagée entre les clubs en fonction de leurs performances dans les compétitions nationales lors de la saison précédenteLa clé de répartition suivante s’appliquera aux clubs d’une même association.

  • Si le vainqueur de la coupe nationale ne se qualifie pas pour la phase de groupes de l’UEL, sa quote-part sera répartie équitablement entre tous les clubs participants de l’association nationale concernée.
  • Les vainqueurs de coupe nationale qui sont éliminés de l’UCL lors de la phase de qualification et qui intègrent l'UEL seront considérés comme des vainqueurs de coupe du point de vue de la distribution.

b) La deuxième moitié de la partie réservée aux montants variables (80 M€) sera divisée en autant de fractions qu’il y a de phases dans la compétition, selon le modèle suivant :

Phase de groupes (40 %)        32 millions d'euros
Seizièmes de finale (20 %)    16 millions d'euros
Huitièmes de finale (16 %)    12,8 millions d'euros
Quarts de finale (12 %)          9,6 millions d'euros
Demi-finales (8 %)                  6,4 millions d'euros
Finale (4 %)                           3,2 millions d'euros

  • Chacune des fractions ci-dessus sera divisée en autant de quotes-parts qu’il y a d’associations nationales représentées par au moins un club dans la phase concernée, en fonction de la valeur des marchés des droits médias correspondants.
  • La quote-part de chaque association nationale sera répartie en parts égales entre tous les clubs de cette association participant à la phase en question.

Les différents montants, distribués individuellement aux clubs en fonction des parts de marché, pourront être confirmés seulement une fois que tous les contrats auront été finalisés et pas avant la fin de la compétition, puisque le montant exact pour chaque club dépend de cinq facteurs :

  • Montant final effectif de la part de marché.
  • Composition du panel des clubs participant à l’UEL 2016/17.
  • Nombre de clubs de l'association participant à l’UEL 2016/17.
  • Résultats de chaque club participant dans les compétitions nationales de la saison précédente.
  • Résultats de chaque club en UEL 2016/17.
  • Montants supplémentaires
    Tout montant supplémentaire disponible pour la distribution aux clubs suite à d’éventuelles recettes commerciales brutes finales excédentaires sera divisé en montants fixes et variables (part de marché) selon un ratio de 60/40, comme décidé par le Comité exécutif de l’UEFA sur recommandation de la Commission des compétitions interclubs.

    VERSEMENTS DE SOLIDARITÉ

    • Équipes des tours qualificatifs

    Dans le nouveau système de distribution, le montant total affecté aux clubs participant à la phase de qualification de l'UCL ou de l'UEL s'élèvera à 3,5 % des recettes totales brutes. Sur la base des recettes totales estimées de 2,35 milliards d'euros, 82,2 M€ seront distribués aux clubs. Les clubs éliminés en tours qualificatifs de l'UEFA Europa League recevront les montants suivants :

    TQ1 - 215 000 €
    TQ2 - 225 000 €
    TQ3 - 235 000 €
    Barrages - 245 000 € (uniquement les clubs éliminés)

    Aucun versement de solidarité ne sera effectué en faveur des clubs qui remporteront les matches de barrage. Toutefois, ces clubs conserveront les versements éventuels reçus au titre de leur participation aux premier et deuxième tours de qualification.

    • Clubs non participants

    Les versements de solidarité aux clubs non participants via leur association nationale et/ou leur ligue s'élèveront désormais à 5 % des recettes totales brutes des deux compétitions.

    • Un montant total estimé de 117,5 M€ sera distribué aux associations nationales et/ou aux ligues pour leurs clubs (ce montant peut être augmenté en cas de recettes commerciales brutes plus élevées).
    • Une part égale à 80 % de ce montant sera distribuée aux associations nationales et/ou aux ligues dont au moins un club participe à la phase de groupe de l'UCL et 20 % aux associations nationales et/ou aux ligues sans clubs participant à la phase de groupe de l’UCL.

    Par ailleurs, comme déjà appliqué lors de la saison 2015/16, la distribution aux associations nationales et/ou aux ligues ne sera plus exclusivement basée sur leur valeur de marché. Au lieu de cela, 60 % des montants disponibles seront distribués à parts égales entre toutes les associations nationales et/ou les ligues, et 40 % suivront la valeur du marché TV de chaque association dans l’UCL.

    Seuls les clubs qui ne participent à aucune des deux phases de groupes de la saison 2016/17 auront droit à une part de ces versements de solidarité.

    Tous les montants mentionnés sont donnés sous réserve de la confirmation finale de l’UEFA.

    Haut