Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Saint-É à fond de Bâle

Saint-Étienne 3-2 Bâle
L’AS Saint-Étienne, qui menait 2-0, a remporté le match aller face au FC Bâle mais tout se jouera la semaine prochaine en Suisse.

1802_UEL_SET-BSL_AMB2

Les Verts sont passés par plusieurs sentiments différents au cours de ce match : la satisfaction de mener 2-0 d’abord, puis la frustration de laisser le FC Bâle à 2-2 avant de connaître la joie de la victoire après un but remarquable de son attaquant rentrant, Jean-Christophe Bahebeck, dans le dernier quart d’heure.

Il ne s'est pas passé grand-chose au cours de la première période : pas d'occasions, peu d'enchaînements de grande qualité technique, et pourtant, trois buts sont venus s’inscrire au tableau d'affichage. Trois buts sur coups de pied arrêtés. Dès la 9eminute, sur un coup franc côté gauche d'Oussama Tannane, la nouvelle pépite des Verts, le ballon, dévié au premier poteau par Marc Janko, était repris au deuxième par Moustapha Sall.

À la 39eminute, Renaud Cohade a déposé un corner sur la tête de Kévin Monnet-Paquet, qui a pris le meilleur sur Janko, encore lui, pour doubler la mise en lobant le gardien Tomáš Vaclík.

 

À 2-0, juste avant la pause, Saint-Étienne réalisait une opération parfaite. Sauf que sur un autre coup franc, côté suisse, les joueurs de Christophe Galtier ont laissé Breel Embolo dévier au premier poteau un ballon qu'a repris le vétéran Walter Samuel dans la surface pour réduire la marque (44e minute).

Dès la reprise, les Suisses sont restés sur leur lancée et étaient tout près d'égaliser sur une tentative de Janko repoussée par Stéphane Ruffier. Birkir Bjarnason était à l’origine d’un contre mais oubliait Janko, mieux démarqué derrière lui. Ce n'était que partie remise pour le FC Bâle qui est parvenu à obtenir un penalty sur une main de Florentin Pogba. Un penalty transformé par Janko (56e) et qui remettait totalement en cause le début de match prometteur des Verts. À l’heure de jeu, Bâle procédait à un nouveau contre par Renato Steffen, lequel butait sur Ruffier, bien sorti à son encontre.

 

 

Les rentrées de Vincent Pajot, Jean-Christophe Bahebeck et Romain Hamouma devaient apporter du sang neuf et une nouvelle dynamique à l’équipe de Christophe Galtier. Et d’ailleurs, au moment où on ne s’y attendait pas vraiment, à la 77eminute, Bahebeck réceptionnait un dégagement de Sall, prenait l’ascendant sur la défense suisse, prenant de vitesse Marek Suchý, avant de tromper Vaclík d’une magnifique frappe croisée.

L’attaquant stéphanois aurait pu être le héros de ce match en réalisant un doublé dans le temps additionnel. Mais sa reprise sur un centre de Hamouma est allée se loger dans les nuages plutôt que sous la barre. Les Verts se rendront jeudi prochain à Bâle avec un but d’avance mais avec peu de certitudes car une défaite 1-0 ou 2-1 les éliminerait.

©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images

Haut