UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Les Young Boys solides

Le BSC Young Boys reste sur une série impressionnante en Europe avant de recevoir l'Everton FC en l'UEFA Europa League.

Le Young Boys est solide sur ses terres
Le Young Boys est solide sur ses terres ©AFP/Getty Images

Le BSC Young Boys va tâcher de prolonger sa série de sept victoires à domicile en UEFA Europa League lors de la réception de l'Everton FC en 16es de finale aller.

Précédents
• Les deux équipes s'affrontent pour la première fois. C'est même le tout premier match d'Everton contre un club suisse.

• Le YB a disputé quatre matches contre des clubs anglais, dont deux en phase de groupes de l'UEFA Europa League 2012/13 contre le voisin d'Everton, le Liverpool FC – une défaite 5-3 à domicile et un nul 2-2 sur les bords de la Mersey.

Repères
• Les Suisses restent sur sept victoires européennes à domicile depuis cette défaite contre Liverpool en septembre 2012. Cette saison, ils ont marqué 13 buts et n'en ont concédé qu'un à Berne.

• Cette saison, Everton est invaincu à l'extérieur en compétition européenne (une victoire, deux nuls).

On se connaît ?
• Le latéral droit du Young Boys et de la sélection suisse, Scott Sutter, est né et a grandi en Angleterre, avant de rejoindre le pays de son père en 2002. C'est un fan du Tottenham Hotspur FC.

• Le milieu d'Everton Gareth Barry disputera son 50e match en compétitions de clubs de l'UEFA s'il joue contre YB.

• Le Young Boys est l'une des cinq équipes issues du troisième tour de qualification encore en lice, avec les Club Brugge KV, FC Dinamo Moskva, PSV Eindhoven et Torino FC.

Les entraîneurs
• Ancien défenseur central, l'entraîneur du Young Boys Uli Forte apprécie ses premiers pas sur la scène européenne. Après une première expérience comme entraîneur-joueur au FC Red Star Zürich, il a pris les rênes des FC Wil 1900, FC St Gallen et Grasshopper Club Zürich. Il est arrivé au BSC en 2013.

• Résolument tourné vers l'attaque, le coach espagnol d'Everton, Roberto Martínez, était milieu de terrain pour des clubs anglais mineurs comme les Wigan Athletic FC et Swansea City AFC, deux clubs qu'il a aussi entraînés avec succès. Il a notamment remporté la FA Cup 2012/13 avec Wigan avant d'arriver à Everton quelques semaines plus tard, en juin 2013.