Athanasiadis et le PAOK affamés

Meilleur buteur du PAOK en Europe, Stefanos Athanasiadis évoque la soif de succès des Grecs avant d'affronter Guingamp.

Stefanos Athanasiadis fête un nouveau but en compétition de l'UEFA pour le PAOK
Stefanos Athanasiadis fête un nouveau but en compétition de l'UEFA pour le PAOK ©Getty Images

Porter les couleurs du PAOK FC n'est pas une mince affaire pour Stefanos Athanasiadis. "Pour ceux comme moi, qui ont débuté chez les équipes de jeunes et ont eu la chance de représenter l'équipe première, la responsabilité est énorme", expliquait-il à UEFA.com. "Nous devons prouver que nous méritons la confiance de nos supporters, tous ces gens qui rêveraient d'être à notre place."

L'attaquant international grec, qui fêtera ses 26 ans la veille de Noël, répond aux attentes de ses supporters cette saison. Il est l'actuel meilleur buteur de la Super Ligue grecque avec sept buts, sa dernière réalisation permettant aux siens de s'imposer 2-1 chez l'Olympiacos FC, champion en titre, pour offrir au PAOK cinq points d'avance en tête du championnat. Athanasiadis a également fait mouche à cinq reprises dans le Groupe K de l'UEFA Europa League, son doublé inscrit sur la pelouse du FC Dinamo Minsk lors de la cinquième journée faisant de lui le meilleur buteur européen de l'histoire du PAOK avec 16 buts en 39 matches.

"Je ne m'attarde jamais sur les stats", confiait Athanasiadis, présent au club de Thessalonique depuis ses dix ans. "Il y a de très grands joueurs présents sur cette liste et je suis fier d'en faire partie, mais pour moi c'est avant tout un rêve d'évoluer pour le club que je supporte depuis tout petit."

Athanasiadis espérera ajouter un ou deux buts supplémentaires à son compteur au moment de recevoir l'EA Guingamp lors de la sixième journée, les Grecs devant l'emporter pour s'assurer d'une place en 16es de finale. "Ce match est une vraie finale, même si nous avons traité toutes nos rencontres de la sorte cette saison", expliquait-il.

Un tel état d'esprit permet pour l'instant aux coéquipiers d'Angelos Anastasiadis d'occuper les sommets du championnat grec, mais ce dernier refuse pour l'instant de s'enflammer. "Nous ne sommes qu'en décembre alors il ne vaut mieux pas trop en dire pour le moment. Nous devons faire le boulot à chaque match. Si nous continuons comme cela jusqu'à la fin de saison, le titre sera à nous."

Un troisième titre de champion national qui échappe au PAOK depuis 1985, il y a bien trop longtemps pour Athanasiadis. "Le PAOK devrait toujours lutter pour le titre ; c'est dans les gènes du club", poursuivait le buteur. "Les clubs se nourrissent de titres. Seuls ceux qui habitent à Thessalonique peuvent se rendre compte de l'importance de remporter des trophées pour le club, les supporters et la ville.