Reprise du jeu : l'UEFA se prépare pour le retour en toute sécurité de ses compétitions d'élite.
En savoir plus >

Un "gros test" pour le Toro

Le Torino FC veut fêter son retour européen par une victoire face à un FCK qui constitue "un gros test" pour Giampero Ventura.

Fabio Quagliarella, l'homme en forme du moment
Fabio Quagliarella, l'homme en forme du moment ©Getty Images

Privé de football européen depuis 20 ans, le Torino FC entend briller en UEFA Europa League au moment de recevoir le FC København dans le Groupe B.

Auteur d'un quart de finale en Coupe des vainqueurs de coupe européenne 1993/94, le Torino est de retour sur la scène conteinentale à la faveur de sa septième place en Serie A la saison passée. Après avoir écarté l'IF Brommapojkarna au 3e tour de qualification puis le RNK Split en barrages, les Granata ont débuté la phase de groupes par un bon 0-0 sur la pelouse du Club Brugge KV.

Mais les supporters de l'équipe dirigée par Giampero Ventura ont hâte de voir les leurs au Stadio Olimpico face aux Danois. "Le stade était déjà plein en phase éliminatoire, c'est la preuve de leurs attentes", souligne le technicien, privé de Cesare Bovo et Antonio Nocerino, blessés. "J'ai compris l'importance qu'ils attachaient à cette épreuve quand j'ai vu le stade plein comme un oeuf dès le premier match.

Le Toro n'a toujours pas encaissé le moindre but après 450 minutes européennes disputées cette saison. Mais Ventura reconnaît que le match contre le FCK représente "un gros test".

Un succès serait un grand pas pour la qualification. Mais la situation est la même chez les champions du Danemark de Ståle Solbakken, vainqueurs 2-0 du HJK Helsinki en ouverture du Groupe B. "Rien ne sera joué après la rencontre de demain", avertit-il. "Mais, avec six points, on serait bien partis."

Son atout offensif Nicolai Jørgensen est incertain. "C'est peut-être mieux d'avoir le rôle d'outsider", souligne Solbakken. "Mais on espère bien prendre les trois points."

Haut