Le Stjarnan fou de joie d'affronter l'Inter

"Nous sommes au paradis", confie le coach du Stjarnan Rúnar Páll Sigmundsson après avoir tiré le FC Internazionale Milano en barrage.

Le Stjarnan défiera l'Inter en barrages de l'UEFA Europa League
Le Stjarnan défiera l'Inter en barrages de l'UEFA Europa League ©Eva Björk

"Nous sommes au paradis", confie l'entraîneur du Stjarnan Rúnar Páll Sigmundsson à l'idée d'affronter le FC Internazionale Milano en barrages.

Plus de réactions sur le DrawCentre d'UEFA.com

Équipe au plus faible coefficient encore présente en Europe cette saison, la formation islandaise a réalisé l'exploit d'éliminer le KKS Lech Poznań en ramenant un 0-0 de Pologne. La récompense pour le club basé à Gardabaer ? Une double confrontation un club ancien vainqueur de la C1 et de la C3 : l'Inter.

"Nous avons appris la nouvelle à l'atterrissage, on est devenus fous", explique Sigmundsson. "Nous sommes toujours en train d'essayer de redescendre sur terre après le résultat d'hier. Nous avons de la chance de pouvoir affronter un tel club."

Le Stjarnan a déjà passé trois tours cette saison, éliminant les Gallois du Bangor City FC et les Écossais du Motherwell FC avant de barrer la route au Lech, il est donc normal de les voir en confiance. "On ne nous donnait aucune chance lors des tours précédents, et cela ne va pas changer (contre l'Inter)", explique Sigmundsson. "Ils nous mettront énormément en difficulté, comme les autres clubs l'ont fait, mais nous pouvons aussi les inquiéter. Ce n'est pas facile d'affronter une défense disciplinée et bien organisée. Mais bien sûr, l'Inter peut tout aussi bien l'emporter facilement.",

L'attaquant Veigar Páll Gunnarsson rêve déjà du match retour à Milan. "C'est déjà quelque chose d'incroyable pour nous, et maintenant on va jouer au San Siro", se réjouit l'ancien international de 34 ans. "Nous voulions un grand club, ou un club comme le Sheriff en Moldavie pour avoir plus de chances de passer. Affronter un club comme l'Inter, avec le Stjarnan, mon club de toujours, est un rêve qui va devenir réalité."

L'ancien capitaine et actuel vice-président du FC Internazionale Milano Javier Zanetti était lui plutôt satisfait à l'idée de se rendre en Islande après le tirage au sort à Nyon : “Je découvrais ce rôle de dirigeant lors du tirage et je suis heureux. Nous prenons cette compétition très au sérieux et nous voulons aller au but. Nous ne sous-estimons personne, chaque équipe est dangereuse en Europe. Ils ont déjà disputé trois tours, alors ils seront plus en forme que nous."