Koper apprivoise l'Europe

Sur le point d'enregistrer leur "plus beau succès en Europe", les Slovéniens du FC Koper ont déjà dépassé leurs attentes.

Koper mène 2-1 après le match aller face au Neftçi
Koper mène 2-1 après le match aller face au Neftçi ©Viktoriya Melnik

Bien parti pour atteindre le troisième tour de qualification de l'UEFA Europa League pour la première fois de son histoire, le FC Koper crée la surprise en Slovénie cette saison.

Suite à une victoire 2-1 contre le Neftçi PFK en Azerbaïdjan la semaine dernière, Koper rencontrera le Bursaspor ou le FC Chikhura Sachkhere s'il parvient à éviter la défaite au Stade ŠRC Bonifika jeudi – un véritable exploit pour une formation jusque-là quasi inconnue.

"C'était une rencontre très fatigante à l'extérieur, mais nous étions détendus", expliquait le milieu de terrain Domen Črnigoj. "Le Neftçi était favori. Ils nous ont sous-estimées. Malgré le long voyage en Azerbaïdjan et la chaleur, nous l'avons emporté. Bien sûr, cela ne veut pas dire que nous sommes déjà qualifiés pour le prochain tour."

N'ayant jamais passé un tour lors de ses cinq campagnes UEFA précédentes, les deuxièmes du Championnat de Slovénie la saison dernière avaient de quoi partir défaitistes cette saison. Cependant, un succès 9-0 sur l'ensemble des deux matches face aux Monténégrins du FK Čelik Nikšić au premier tour brisait la malédiction de Koper, qui reste sur quatre succès sur ses quatre premiers matches de la saison, après notamment la victoire à Bakou et une première réussie en championnat dimanche.

Le club basé près de la frontière italienne, vainqueur de son seul titre national en 2009/10, est donc en réelle progression après une période creuse de plusieurs années. L'arrivée de l'entraîneur italien Rodolfo Vanoli en 2012 et l'éclosion de Črnigoj, 18 ans, ne sont pas étrangères à cela.

"Notre équipe a manqué de stabilité pendant quelques saisons", expliquait l'international Espoirs. "Maintenant que la colonne vertébrale est en place, nous nous connaissons bien, sur le terrain comme en dehors. Le coach sait exactement comment nous utiliser. Nous avons un nouveau gardien (Božidar Radošević) cette saison et nous sommes encore plus sereins derrière."

La phase de groupes reste pour l'instant très loin, mais Koper aura gagné le droit de rêver en cas de qualification cette semaine.

"Notre objectif était de disputer le deuxième tour de qualification, mais bien sûr nous en voulons plus après la victoire à Bakou", poursuivait Črnigoj. "Nous sommes tous très motivés. Nous voulons sortir le Neftçi. Cela constituerait la plus belle victoire de Koper en Europe."