UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Porto arrache la qualification à l'Eintracht

Eintracht Frankfurt 3-3 FC Porto (tot. 5-5)
Porto qualifié aux buts à l'extérieur grâce à Nabil Ghilas à quatre minutes de la fin.

Nabil Ghilas (à droite) après la 3e but de Porto
Nabil Ghilas (à droite) après la 3e but de Porto ©Getty Images

Les natifs de la France Eliaquim Mangala (x2) et Nabil Ghilas ont marqué les buts pour qualifier le FC Porto, pourtant mené 2-0 puis 3-2 en 16es de finale retour. Les Portugais rencontreront le SSC Napoli au prochain tour de l'UEFA Europa League.

Porto doit encore se demander comment il a fait pour en arriver là. Menant 2-0 en 16es aller la semaine dernière, les hommes de Paulo Fonseca avaient concédé le nul 2-2 chez eux. En Allemagne, la situation inverse se produisait, et pourtant, Jackson Martínez trouvait les espaces dans la surface, mais ne prenait pas les bonnes décisions. Hector Herrera, lui, ratait carrément une tête à trois mètres des buts.

C'est finalement l'Eintracht qui ouvrait le score, à la 37e minute. Pirmin Schwegler fonçait sur la droite, jouait un une-deux avec Tranquillo Barnetta avant de centrer pour Alexander Meier qui glissait le ballon à Stefan Aigner. Porto encaissait le premier but.

Comme à leur habitude, les supporters francfortois se faisaient entendre et devenaient même assourdissants sur le deuxième but des hommes d'Armin Veh, inscrit par Meier lui-même sur une passe de Barnetta après le retour des vestiaires. Porto avait alors une tâche quasi insurmontable.

Mais heureusement pour les Portugais, impossible n'est pas français : en effet l'international Mangala, convoqué par Didier Deschamps cet après-midi pour le match amical face aux Pays-Bas la semaine prochaine, était là : à 13 minutes d'intervalle, il assenait deux coups de tête victorieux dans les buts allemands pour permettre à Porto de recoller au score.

Mais les Aigles n'avaient pas dit leur dernier mot et reprenaient l'avantage sur l'ensemble des deux matches par Meier de volée. Ce match emballant n'avait pas fini de surprendre puisque dix minutes plus tard, à quatre minutes du terme, l'international algérien Nabil Ghilas jaillissait sur une balle relâchée par Kevin Trapp pour offrir le nul à Porto, synonyme de qualification. Porto tenait son come-back "made in France".