UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

À dix, le Rubin tient le Betis en échec

Real Betis Balompié 1-1 FC Rubin Kazan
Les visiteurs, menés d'un but et réduits à dix, ramènent un nul grâce à un penalty.

Dmitri Torbinski (Rubin) au coude à coude avec Juanfran (Real Betis)
Dmitri Torbinski (Rubin) au coude à coude avec Juanfran (Real Betis) ©AFP/Getty Images

Réduit à dix pendant plus d'une heure, le FC Rubin Kazan est revenu au score pour enregistrer un nul 1-1 en 16es de finale aller de l'UEFA Europa League sur la pelouse du Real Betis Balompié.

Dídac Vilà, prêté au Betis par l'AC Milan, avait donné l'avantage aux Andalous après trois minutes de jeu, un avantage qui semblait acquis quand Aleksandr Prudnikov écopait d'un second avertissement. Pourtant, Roman Eremenko parvenait à égaliser sur penalty.

Derniers de Liga à dix points du premier non-relégable, les Espagnols ne vivent pas une saison de tout repos alors qu'ils en sont déjà à leur troisième entraîneur en deux mois. Ils semblaient cependant prendre une vraie bouffée d'air dès le début des débats à Séville quand Vilà lobait Roman Sharonov avant de dribler Dmitri Torbinski et d'envoyer un tir dans la lucarne pour ouvrir le score.

Le Rubin était abasourdi dans son premier match de compétition depuis la fin de la phase de groupes le 12 décembre. Et ça n'allait pas s'arranger. Léo Baptistão aurait pu doubler la marque avant l'exclusion de Prudnikov pour un tacle en retard sur Juanfran à la 28e minute. Le Betis, qui dominait déjà, commençait à resserrer l'étau sans parvenir cependant à enfoncer le clou.

Cedric sollicitait l'intervention de Sergei Ryzhikov au retour des vestiaires de la tête, mais c'est le gardien du Betis Antonio Adán qui récupérait le cuir dans ses filets à un quart d'heure du terme. Eremenko se faisait justice du point de penalty après une faute de Lorenzo Reyes.