UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Conte a fait ses comptes

L'entraîneur de la Juventus Antonio Conte aborde les 16es de finale de l'Europa League en estimant que son équipe traverse actuelle une période charnière.

Antonio Conte et la Juventus espèrent être en finale à Turin
Antonio Conte et la Juventus espèrent être en finale à Turin ©AFP/Getty Images

L'entraîneur de la Juventus Antonio Conte aborde les seizièmes de finale de l'UEFA Europa League, jeudi, contre le Trabzonspor AŞ, en estimant que son équipe traverse actuellement une période charnière dans sa saison.

"J'ai fait mes calculs et j'ai pu remarquer que, au cours des 51 prochains jours, les joueurs vont disputer pas moins de 16 matches ; ils seront sur le terrain tous les trois jours, alors il faudra être prêts", a déclaré l'Italien. "Je vais avoir besoin de tout le monde et faire tourner les joueurs va être nécessaire. Cela va être très intense entre le championnat et les matches à élimination directe sur la scène européenne."

La Juventus est leader du Campionato avec neuf points d'avance après sa victoire 3-1, à domicile, ce week-end contre l'AC Chievo Verona. Pourtant, Conte se méfie de Trabzon. "Nous jouons contre une équipe qui a terminé à la première place d'un groupe qui contenait la (SS) Lazio", a-t-il rappelé. "C'est une équipe qui a de grands joueurs tels que (Didier) Zokora, (José) Bosingwa et (Florent) Malouda, qui ont beaucoup d'expérience. Il va falloir être très prudents."

Le Trabzonspor a changé d'entraîneur. Mustafa Akçay ayant cédé la place à Hami Mandıralı il y a quelques jours seulement. "Nous savons que le football est plein de surprises et que tout peut arriver", a-t-il dit à la veille de la rencontre, évoquant notamment l'élimination de la Juve de l'UEFA Champions League par Galatasaray en décembre. "La victoire de Galatasaray sur la Juventus a été une surprise mais on ne peut pas dire que Galatasaray ne soit pas une équipe forte. Pour notre part, nous avons été plus performants sur la scène européenne que dans le championnat turc. Nous avons battu la Lazio et nous serions ravis de retourner en Italie pour la troisième fois (en cas de qualification, l'ACF Fiorentina est un adversaire possible en 8es de finale)."

Rappelons enfin que la Juventus aura une motivation supplémentaire puisque la finale se jouera dans son stade au mois de mai. "Ce serait quelque chose de merveilleux, d'extraordinaire", rêve déjà Conte.

Autres contenus