Nedelev, prodige d'un Botev Plovdiv de retour

Après 18 ans d'absence sur la scène européenne, le PFC Botev Plovdiv est en phase d'éliminer le ŠK Zrinjski, bien aidé par son prodige Todor Nedelev.

Todor Nedelev a débuté la saison de manière tonitruante
Todor Nedelev a débuté la saison de manière tonitruante ©Stoyan Georgiev

De retour en compétitions UEFA après une absence de 18 ans et auteur d'un bon match nul 1-1 chez le HŠK Zrinjski pour le compte du deuxième tour de qualification aller, le PFC Botev Plovdiv semble bien parti pour poursuivre l'aventure en UEFA Europa League.

Les Canaris de Stanimir Stoilov se sont débarrassés des Kazakhs du FC Astana au premier tour, grâce notamment à un succès 5-0 à domicile, et pourraient être opposés au VfB Stuttgart en cas de qualification jeudi. Pour cela, le Botev Plovdiv compte sur son prodige de 20 ans, Todor Nedelev.

Déjà auteur de deux buts en Europa League cette saison, l'international Espoir bulgare a également débuté de façon tonitruante la Ligue A locale, inscrivant un doublé lors de la victoire 2-1 sur le PFC Levski Sofia en première journée dimanche.

Promis à un avenir radieux depuis son plus jeune âge, Nedelev a véritablement trouvé ses marques sous la tutelle de Stoilov. "J'ai tout simplement tapé dans le ballon, et il est rentré", expliquait le plus simplement du monde le milieu de terrain au sujet de son doublé contre le  Levski, avant de parler de la force collective de sa formation. "En tant que joueurs, nous nous aidons tous sur le terrain, c'est pour cela que nous jouons si bien en ce moment. J'espère que cela va une nouvelle fois se répéter jeudi contre Zrinjski."

"Je sais que je dois travailler encore plus dur", poursuivait-il. "J'adore marquer mais j'aime aussi beaucoup délivrer des passes décisives. Je suis  bien ici, au Botev, c'est le meilleur club pour moi aujourd'hui. Nous sommes au même niveau que les Levski Sofia, CSKA Sofia et Ludogorets (Razgrad)."

"Nedelev a un potentiel énorme. Il doit garder les pieds sur terre, mais également se montrer ambitieux. Il ne peut que progresser", disait de lui son entraîneur, qui est conscient que la rencontre face aux Bosniens de Zrinjski sera loin d'être évidente. "Le match aller était très compliqué. Ils ont dominé le début de rencontre, puis nous avons réussi à nous créer plusieurs bonnes occasions. Le match retour sera lui aussi difficile, il ne faudra absolument pas avoir un coup de mou comme à l'aller."