Kazan et Levante optimistes

Le Rubin Kazan et le Levante UD ne sont pas parvenus à se départager au score, ni à l'optimisme après la rencontre. Verbatim recueilli par UEFA.com.

Kazan et Levante optimistes
Kazan et Levante optimistes ©UEFA.com

Le Levante UD et le FC Rubin Kazan ont affiché leur optimisme, au terme du match nul et vierge qui les a opposés en Espagne, en 8es de finale aller de l'UEFA Europa League.

Sergio Ballesteros, défenseur de Levante
C'est dommage que ma tête soit repoussée par la barre, car ça aurait été bien de prendre l'avantage face à une équipe comme le Rubin. Ils ont plutôt dominé au milieu, mais sans nous créer de problèmes. Je pense qu'on s'est procuré les meilleures occasions, à part les deux fois où ils ont failli profiter de nos erreur. Notre objectif, c'était la victoire.

Maintenant, le but au match retour sera de marquer pour nous qualifier. On sait que c'est un adversaire difficile et fort, c'est sûr qu'ils vont essayer de nous compliquer la tâche. Mais si on arrive à marquer, je pense qu'on aura fait un grand pas vers les quarts de finale.

José Rondón, attaquant du Rubin Kazan
Je suis frustré par mon tir sur le poteau. On a fait un bon match, mais l'expulsion [de Cristian Ansaldi] a un peu changé la donne. Mais bon, ça reste ouvert et tout sera possible au match retour, à Moscou. Personne n'a réellement dominé, on s'est chacun procuré des occasions. Mais ça restait un match très disputé.

Au retour, on s'attend à ce que Levante pratique le même jeu. Nous, on a la même approche à tous les matches, comme face au Club Atlético de Madrid [en 16es de finale]. On jouera le retour de la même manière, et avec le même désir. Notre championnat va bientôt reprendre, j'espère que ça nous aidera au niveau du rythme.

Haut