Kozák offre le nul à la Lazio à Gladbach

VfL Borussia Mönchengladbach 3-3 S.S. Lazio
Libor Kozák a égalisé de la tête à la dernière minute pour les Biancocelesti qui arrachent le nul en Allemagne.

Abdoulay Konko (Lazio) et Tolga Cigerci (Gladbach) à la lutte pour le ballon
Abdoulay Konko (Lazio) et Tolga Cigerci (Gladbach) à la lutte pour le ballon ©Getty Images

Libor Kozák a égalisé de la tête à la dernière minute pour permettre à la S.S. Lazio, réduite à dix, de ramener un match nul au terme d'une rencontre remarquable sur le terrain du VfL Borussia Mönchengladbach.

Il fallait attendre le 300e but des hôtes dans une compétition de l'UEFA pour lancer la rencontre, les occasions se multipliant après qu'André Dias commettait une faute sur Patrick Herrmann dans la surface, permettant ainsi à Martin Stranzl de transformer le penalty à la 17e minute.

Juan Arango frôlait le poteau de la Lazio sur coup franc avant que Ştefan Radu ne manque le cadre de la tête à bout portant pour les visiteurs. Les Biancocelesti égalisaient à la 57e minute lorsque Sergio Floccari pénétrait dans la surface pour reprendre de volée un centre parfait d'Antonio Candreva de la droite. Quelques minutes plus tard, Kozák trompait Marc-André ter Stegen suite à un centre de Senad Lulić pour donner l'avantage à la Lazio.

Stranzl avait l'occasion d'égaliser pour les Allemands à 20 minutes du terme après que Dias offrait son deuxième penalty de la soirée et était logiquement expulsé. Mais le Brésilien était sauvé par son gardien, Federico Marchetti, qui s'étirait sur sa droite pour sortir la tentative du capitaine de Gladbach. Stranzl trouvait ensuite le poteau, avant que Thorben Marx ne se présente au point de penalty pour égaliser après que Lorik Cana ne commette une faute sur Luuk de Jong pour le troisième penalty des Poulains.

Un superbe coup franc d'Arango semblait offrir la victoire au club allemand, mais Kozák reprenait victorieusement un centre d'Hernanes dans les dernières secondes pour égaliser au terme d'une soirée haletante.