Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Bobadilla, le taureau des Young Boys

Auteur d'un triplé lors du succès 3-1 du BSC Young Boys sur l'Udinese Calcio, Raúl Bobadilla s'est offert un joli coup de projecteur en UEFA Europa League.

Le bouillant Raúl Bobadilla en action
Le bouillant Raúl Bobadilla en action ©Getty Images

Auteur d'un triplé lors du succès 3-1 du BSC Young Boys face à l'Udinese Calcio, Raúl Bobadilla s'est offert un joli coup de projecteur en UEFA Europa League et voudrait bien enfoncer le clou. Possible, à condition de surveiller ses nerfs...

Brillant lors du match contre l'Udinese, l'attaquant argentin a été comparé à un taureau par son entraîneur Martin Rueda. Une phrase qui n'a pas échappé à la presse helvétique : puissant, déterminé, le taureau incarne à la perfection le style de jeu de Bobadilla, y compris dans ses excès... "Si Raúl arrivait à mieux contrôler ses émotions, il serait encore meilleur", confie le technicien à propos de son joueur, qui est retourné en Suisse en milieu de saison dernière après deux saisons peu probantes au VfL Borussia Mönchengladbach.

Avant son départ en Allemagne, Bobadilla s'était distingué avec le Grasshopper Club, inscrivant 26 buts en 47 matches de championnat. Mais l'ardeur avec laquelle il aborde chaque rencontre lui a parfois joué des tours. "Je fais toujours de mon mieux. Parfois ça fonctionne, parfois non."

Sous contrat à Berne jusqu'en 2014, le bouillant Argentin adorerait voir ses efforts récompensés par un trophée. Les Young Boys n'étant classés que cinquièmes en Super Ligue suisse, seule l'UEFA Europa League semble en mesure de lui donner espoir, avec pour premier objectif une qualification en 16es de finale. Après deux déconvenues dans le Groupe A, Bobadilla a offert un sursis aux Young Boys en troisième journée face à l'Udinese. "Nous n'avons rien à craindre de qui que ce soit si nous jouons toujours comme cela", clame Bobadilla en vue de la quatrième journée face à la même équipe. Les Frioulans sont prévenus.

Haut