Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Le PSV assomme les Rangers

Rangers FC 0-1 PSV Eindhoven (tot. 0-1)
Une contre-attaque éclair a suffi au PSV pour ruiner les espoirs des Rangers, avec un but de Jeremain Lens en début de partie.

Jeremain Lens, bourreau des Rangers
Jeremain Lens, bourreau des Rangers ©Getty Images

Le PSV Eindhoven poiçonne son ticket pour les quarts de finale de l'UEFA Europa League grâce à un tir à bout portant de Jeremain Lens. L'aventure est terminée pour le Rangers FC, après le 0-0 du match aller aux Pays-Bas.

La semaine dernière, l'attaque néerlandaise avait buté sur la défense à cinq des Rangers. Mais cette fois, le PSV a su faire plier l'arrière-garde écossaise dès le début du match pour se mettre à l'abri. Les Rangers n'ont jamais paru en mesure de revenir au score, malgré l'entrée en jeu de l'attaquant Steven Naismith à la place du défenseur David Weir. Après un baroud d'honneur des joueurs de Glasgow, le PSV a su défendre son avantage pour frapper à la porte des quarts.

Le PSV a pris d'emblée le contrôle des opérations, semant la panique dans la défense des locaux, parfois imprécis dans leurs dégagements au point d'inquiéter leur propre gardien. Les Rangers éprouvaient les pires difficultés à franchir la ligne médiane et étaient logiquement battus à la 14e minute sur une action d'école. Après une longue ouverture d'Erik Pieters sur l'aile gauche, Balázs Dzsudzsák donnait en retrait pour Lens qui terminait le travail.

Lens aurait pu doubler la mise juste après la remise mais sa frappe trop généreuse était hors cadre. Les Rangers, dans un sursaut d'orgueil, se ruaient ensuite à l'attaque pour égaliser. Mais la tentative de Maurice Edu échouait sur son camarade Andreas Isaksson et quelques instants plus tard, Naismith trouvait la barre d'une reprise de la tête. Dzsudzsák trouvait ensuite le poteau sur coup franc.

 

Haut