Bergstrand et Kalmar plus sages

Après avoir donné son nom à une rue de la ville pour ses exploits à la tête du Kalmar FF, Nanne Bergstrand confie à UEFA.com que le club a profité de ses récentes campagnes européennes.

Nanne Bergstrand (Kalmar FF) défiera les Moldaves du FC Dacia Chişinău au 2e tour qualificatif de l'UEFA Europa League
Nanne Bergstrand (Kalmar FF) défiera les Moldaves du FC Dacia Chişinău au 2e tour qualificatif de l'UEFA Europa League ©Getty Images

S'il n'était pas aussi modeste, Nanne Bergstrand pourrait facilement se vanter de ses exploits sportifs : en 2000/01, alors à la tête du Helsingborg IF, il élimine le FC Internazionale Milano pour atteindre la phase de groupes de l'UEFA Champions League. En 2008, il conduit le Kalmar FF à son premier titre de champion national en Suède. Une rue de la ville sera d'ailleurs prochainement nommée en son honneur.

Pour l'heure, il se concentre sur le deuxième tour qualificatif de l'UEFA Europa League contre le FC Dacia Chişinău. "En Europe, on rencontre différents types de football, c'est un grand défi tactique", déclare Bergstrand à UEFA.com. "Une équipe moldave, c'est nouveau pour nous. On l'a étudiée et on a vu qu'il y a plusieurs bons joueurs."

L'entraîneur, qui détient la palme de longévité dans l'élite suédoise, est revenu à Kalmar en 2003 après un premier passage à la fin des années 1990. Depuis son retour, il a stabilisé l'équipe: "Depuis 2004, nous n'avons pas fini plus loin que la cinquième place". Il ajoute: "Avant, à peine promu, Kalmar était déjà relégué."

Des prestations qui permettent à Kalmar de voyager régulièrement en Europe. En 2008/09, le club suédois s'est incliné devant le Feyenoord au premier tour de la Coupe de l'UEFA et a cédé face au Debreceni VSC au deuxième tour qualificatif de l'UEFA Champions League l'année dernière. "Nous avons plus d'expérience à présent", déclare Bergstrand. "Plusieurs de nos joueurs ont participé à ces deux campagnes européennes. On a tous l'impression d'avoir appris quelque chose."

Si ses joueurs prennent progressivement le pouls des compétitions européennes, Bergstrand n'en est pas à ses premiers faits d'armes. En 2000, il avait atteint la phase de groupes de l'UEFA Champions League avec le Helsingborg en écartant l'Inter Milan 1-0 au troisième tour qualificatif.

Le nouveau stade de Kalmar sera bientôt flanqué d'une rue "Nanne Bergstrand". Pourtant, l'intéressé écarte ces honneurs d'un revers de la main : "Je ne m'y habituerai jamais vraiment avant d'avoir quitté le monde du football depuis un moment", indique-t-il. "En général, les rues ne portent pas le nom de personnes vivantes. C'est un honneur, mais je sais bien qu'on est souvent jugé sur le dernier match en date."