UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Lille tient tête à Liverpool

LOSC Lille Métropole 1-0 Lverpool FC
Les Lillois ont pris une légère option, huit jours avant le matchretour à Anfield Road, grâce à un coup franc direct d'Eden Hazard.

Lille tient tête à Liverpool
Lille tient tête à Liverpool ©UEFA.com

Le LOSC Lille Métropole a pris une légère option pour une place en quart de finale de l'UEFA Europa League, avant le match retour à Andfiel Road, grâce à un coup franc direct d'Eden Hazard en toute fin de rencontre. Parfois dominé, le Losc a su attendre son heure et y croire jusqu'au bout.

Une équipe de Lille handicapée par plusieurs absences (Gervinho, Debuchy, Plestan), une formation de Liverpool pas au mieux en championnat, une pelouse très abîmée et un Stadium plein comme un œuf, tels étaient les ingrédients de ce 8e aller.

Une première frappe de Yohan Cabaye, facilement captée par Pepe Reina, faisait rapidement frémir les supporteurs du Losc (1re minutes). Pourtant le jeu s'équilibrait ensuite en milieu de terrain. Côté Reds, Ryan Babel et Dirk Kuyt tentaient de bâtir sur les côtés, tandis que le trio Florent Balmont, Rio Mavuba, Yohan Cabaye cadenassait l'entrejeu lillois. Résultat, un rythme plutôt lent en début de rencontre, juste ponctué de quelques accélérations signées Hazard notamment (10e). Mais son centre filait devant le but de Reina, Pierre-Alain Frau étant trop court...

Liverpool sortait enfin de sa réserve. Et le premier ballon de Fernando Torres mettait le feu à l'arrière-garde lilloise. L'attaquant espagnol effaçait Aurélien Chedjou avant de servir Babel dans le dos d'Adil Rami, en pleine surface de réparation. Il fallait un retour et un tacle énorme de l'international tricolore pour ôter le cuir du bout du pied du milieu de terrain de Liverpool. La densité de joueurs en milieu de terrain continuait à ne pas faciliter la tâche des créateurs des deux équipes. Les fautes commençaient alors logiquement à se multiplier. La première grosse occasion était finalement pour Liverpool. Un une-deux entre Torres et Babel offrait au Néerlandais un face-à-face avec Mickaël Landreau. Le portier lillois repoussait le tir à ras de terre du pied droit (25e).

En fin de première période, le double cadenas anglais se refermait systématiquement sur les tentatives lilloises d'écarter le jeu au maximum. Le 4-2-3-1 mis en place par Rafael Benítez prenait le plus souvent l'allure d'un 4-4-2, ne laissant pas un pouce de terrain aux hommes de Rudi Garcia. Et comme Torres semblait bien isolé pour mettre véritablement la défense locale sous pression, on se demandait comment une des deux formations allait trouver la faille... Et même pas sur coup de pied arrêté. Landreau repoussait un coup franc indirect de Gerrard avant de s'interposer sur une tête à bout portant de Torres (43e).

La deuxième période reprenait sur le même faux-rythme que s'était déroulée la première. La première ouverture profitait à Babel sur un décalage de Gerrard. La frappe du milieu de Liverpool était repoussée des deux poings par un Landreau très vigilant (58e). Sur le contre rapidement joué par Ludovic Obraniak, Frau filait vers le but de Reina mais était signalé hors-jeu (59e). La tension montait enfin dans une rencontre certes tactique mais sans panache. Deux coups de pieds arrêtés d'Obraniak (60e et 62e) étaient repoussés de la tête par la défense centrale de Liverpool. Une frappe sèche de Frau était boxée des deux poings par Reina (65e). Enfin un tir de Balmont était détourné en corner par Daniel Agger (66e).

Pour la fin de match, Babel cédait sa place à Albert Riera et Stéphane Dumont remplaçait Cabaye pour le LOSC (74e). Un peu plus tard Frau sortait au profit de Pierre-Emerick Aubameyang (77e). Les deux équipes ne prenaient plus le moindre risque durant les dernières minutes. Obraniak sortait à son tour pour Larsen Touré (83e). Le Losc trouvait l'ouverture. Obraniak sorti, c'est Hazard qui se mettait sur un des ultimes coup-francs de la rencontre. Son tir n'était touché par personne et finissait dans le but d'un Reina médusé (1-0, 84e). Lille poussait durant les derniers instants. Sur un service de Balmont, Touré frappait le poteau gauche de Reina (88e). Kuyt sortait pour Nabil El Zhar (89e). Un ultime cafouillage devant le but de Landreau ne profitait pas à Liverppol. Lille a pris une lègère option avant de se présenter devant le Kop.